Bien qu'une photographie puisse être pensée en tant qu'objet isolé se suffisant à lui-même, la capture d'images fixes est intimement liée à la notion de série. Élaborer une série de photographies aide ainsi à raconter une histoire ou à partager une réflexion, mais aussi à trouver son propre style photographique. Voici quelques astuces qui vous aideront à vous exercer. Nous vous invitons évidemment à poster vos résultats en commentaires de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique.

Le principe

Une série photographique est une succession de plusieurs images qui, visualisées en tant qu'ensemble, forment un tout cohérent. Cette notion de cohérence est notamment déterminée par les éléments narratifs ou esthétiques qui lient les photos entre elles : l'apparition de certains personnages ou objets, une unité de lieu ou de temps, la récurrence de motifs, l'harmonie des couleurs, etc. Quel que soit le nombre de photographies qui composent une série – deux photos peuvent parfois suffire à raconter une histoire –, la série fait appel à une réflexion du photographe dans le but d'établir un dialogue entre les images.

Brooke Lark
Brooke Lark
Brooke Lark
Brooke Lark

Photos : Brooke Lark.

Si une complémentarité entre photos peut apparaître lors de la phase de tri et de retouche, nous vous conseillons pour mettre toutes les chances de votre côté de penser votre série en amont d'une séance de prises de vue. Orientez-vous vers un sujet avec lequel vous avez des affinités et procédez à quelques recherches sur la façon dont il a déjà été photographié. Cela vous permettra de vous en inspirer ou, au contraire, de vous en détacher afin d'obtenir un résultat plus original. Pour commencer, il peut être bon de vous attaquer à des sujets relativement basiques et de vous imposer une limite de temps. Penser une série est une gymnastique intellectuelle : c'est en répétant plusieurs fois un tel exercice que votre approche évoluera et que vous progresserez.

En pratique

Bien que, comme toujours, le choix du matériel et des réglages à adopter dépende du sujet photographié ainsi que de vos propres préférences, la cohérence d'une série peut être renforcée par l'imposition de contraintes techniques. À la prise de vue, l'utilisation d'une seule et unique focale fixe permet, par exemple, d'obtenir une certaine homogénéité dans le rendu final des photos. Il en est de même pour le choix d'un format d'image. Une fois sur le terrain, gardez votre idée de série en tête et affinez vos choix au fur et à mesure des prises de vue.

Martin Reisch
Martin Reisch
Martin Reisch
Martin Reisch

Photos : Martin Reisch.

Si une certaine cohérence esthétique est de mise, il est intéressant de varier les valeurs de cadre ainsi que les angles de prise de vue. Cela permet d'explorer visuellement plusieurs aspects d'un même sujet et de mettre en relation un personnage avec son environnement. Lorsque le réel est capté, une telle démarche s'approche du reportage. Lorsqu'un travail de mise en scène est favorisé par le photographe, l'impact des choix réalisés en amont (décors, costumes, angles de prise de vue, etc.) sur le résultat final côtoie alors l'appareil propre à une réalisation audiovisuelle.

Conclusion

Adrian
Adrian
Adrian
Adrian

Photos : Adrian.

Quelle que soit l'approche favorisée, le tri et la retouche des images capturées constituent des étapes extrêmement importantes dans le processus de création d'une série. Les retouches colorimétriques ainsi que l'ajustement de l'exposition et du contraste permettent d'affirmer les choix réalisés sur le terrain et de renforcer l'homogénéité de la série. L'étape que l'on nomme editing autorise pour sa part un agencement et une articulation des images qui se révèlent créateurs de sens. Nous vous invitons à prêter une attention particulière au rythme de lecture induit par la succession de photos que vous avez sélectionnées.

N'hésitez pas à poster vos images en commentaire de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique.

Lire aussi…

Paul Nicoué
Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications