Si nous évoquions, à l'occasion d'un précédent exercice photo, la relative facilité avec laquelle il est possible d'exploiter le bruit électronique d'images monochromes, il va de soi que la pratique du noir et blanc en photographie numérique ne se limite pas aux situations de faible luminosité. Oubliez le monde tel que vous le voyez et apprenez à le retranscrire en nuances de gris !

Voici quelques astuces qui vous aideront à vous exercer. Nous vous invitons bien sûr à poster vos résultats en commentaire de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique.

Le principe

La photographie noir et blanc étant par essence une transposition, l'expression d'un photographe, cette discipline a ceci de particulier qu'elle n'est pas soumise à l'idée de restitution fidèle de la réalité. Selon les goûts du photographe, la retranscription d'une même scène peut ainsi se faire à l'aide d'un doux monochrome ou d'une esthétique extrêmement contrastée. Notons de plus que l'utilisation d'un appareil numérique procurera un rendu plus précis — voire plus chirurgical — que ce qu'il est possible d'obtenir en utilisant des films noir et blanc.

Photo : Wiebrig Krakau.

Il vous reste de l'article à lire
Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications