Phénomène à la fois extrêmement rare et impressionant, une éclipse solaire constitue une occasion photographique à ne pas manquer. S'il est malheureusement fort probable que nous n'assistions pas à la prochaine éclipse totale qui se déroulera en France, le 3 septembre 2081, quelques éclipses partielles seront observables d'ici là. Prévue pour le 21 août 2017, la prochaine éclipse solaire sera totale sur une partie de l'Amérique du Nord et partiellement visible sur la côte atlantique française.

Voici quelques astuces qui vous aideront à vous exercer. Nous vous invitons bien sûr à poster vos résultats en commentaire de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique.

Le principe

Rappelons tout d'abord qu'une éclipse solaire, qu'elle soit perçue par un observateur comme partielle ou totale, se produit lorsque la Lune se trouve entre le Soleil et la Terre – tandis qu'une éclipse lunaire se produit lorsque la Terre se trouve entre le Soleil et la Lune. Concernant le cas le plus proche de nous, le 21 août 2017, une éclipse totale traversera donc les États-Unis d'ouest en est, faisant son apparition au-dessus de l’océan Pacifique vers 10 h 20 en Oregon, pour disparaître dans l’Atlantique aux alentours de 13 h 15 en Caroline du Sud (heures locales). En France, la couverture maximale du Soleil restera malheureusement inférieure à 10 % sur la côte atlantique.

Photo : Anders B. Knudsen.

Il vous reste de l'article à lire
Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications 

Contenus sponsorisés