Utilisez votre code offert
pour consulter cet article gratuitement pendant 24h.

Phénomènes optiques et météorologiques au caractère esthétique hors-norme, les arcs-en-ciel constituent logiquement un sujet photographique récurrent. Si leur apparition est difficilement prévisible avec exactitude, il est cependant possible de se préparer à leur manifestation. Voici quelques astuces qui vous aideront à vous exercer. Nous vous invitons évidemment à poster vos résultats en commentaires de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique.

Le principe

Résultat de la réfraction de la lumière à travers des gouttes d'eau, l'arc-en-ciel se manifeste par une décomposition de cette lumière en différentes couleurs. Son apparition dépend de plusieurs facteurs : des gouttes d'eau doivent tomber ou être en suspension dans l'air tandis que l'observateur tourne le dos à la source lumineuse qui éclaire celles-ci. Il est donc bien entendu possible de voir des arcs-en-ciel lorsque le soleil et la pluie sont tous deux de sortie, mais également à proximité de chutes d'eau ou encore lorsque le temps est brumeux. Si la source de lumière participant au phénomène est bien souvent le soleil, la lune ou une source d'éclairage artificiel peuvent également le provoquer.

Photo : Jeff Finley.

Il vous reste de l'article à lire
Utilisez votre code offert
pour consulter cet article gratuitement pendant 24h.
Paul Nicoué
Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications