Si les conditions météorologiques peuvent être plus ou moins propices à une balade photographique, toute saison a ses sujets de prédilection. Avec l'arrivée de plus fortes chaleurs d'ici quelques semaines, nombre de photographes vont se transformer en chasseurs d'orages. Apprenez donc avec nous à capturer les éclairs.

Voici quelques astuces qui vous aideront à vous exercer. Nous vous invitons bien sûr à poster vos résultats en commentaire de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique.

Le principe

Spectaculaire lorsqu'il prend vie sous nos yeux, l'orage est un phénomène naturel hautement photogénique. La réussite des images obtenues dépendant logiquement des conditions météorologiques, il convient en premier lieu de disposer d'un matériel photo et d'un point de vue adéquats lorsqu'un orage se produit.

Si vous n'avez pas la chance de disposer d'un tel point de vue chez vous, il vous faut donc "chasser" les orages. Pour vous aider dans cette tâche, de nombreux sites d'alerte météo existent sur Internet. Keraunos est un exemple de site francophone spécialisé dans la prédiction des orages.

Exercice photo photographier les oragesPhoto : Sean McAuliffe.

Une fois l'orage repéré, il vous faut trouver un emplacement situé à quelque kilomètres de celui-ci et disposant d'un point de vue dégagé. Notez que pour être le plus réactif possible, la meilleure solution consiste à se trouver en campagne et à se déplacer en voiture. Profitons-en pour rappeler qu'un orage est un phénomène dangereux qui, pour être photographié, exige de respecter certaines règles de sécurité : tenez-vous à distance des objets susceptibles d'être foudroyés, restez à proximité d'un abri (tel que l'habitacle d'une voiture), prenez garde aux zones inondables, etc. Les plus aventureux d'entre vous doivent garder à l'esprit qu'un bon photographe est un photographe... vivant.

En pratique

Le principe de la photographie d'orages est simple : un éclair étant un phénomène trop bref pour vous laisser le temps de réagir et d'appuyer sur le déclencheur, il convient d'utiliser la pose longue et d'adopter des paramètres adéquats à la bonne exposition du paysage photographié et de l'éclair capturé.

Le matériel nécessaire se limite donc à un trépied et à un appareil autorisant le réglage manuel des paramètres de prise de vue. Si vous ne possédez pas de télécommande permettant le déclenchement à distance, nous vous conseillons d'utiliser le retardateur de votre boîtier afin d'éviter tout mouvement intempestif de l'appareil lors de la prise de vue.

Exercice photo photographier les oragesPhoto : Brandon Morgan.

Une fois en place, réglez la mise au point sur l'infini, adoptez une faible sensibilité, un diaphragme de l'ordre de f/8 et un temps de pose entre 10 et 30 s pour une scène de nuit (la photographie d'orages en journée demandera l'utilisation de filtres ND). Après vos premiers essais, l'exposition de la scène photographiée doit être adaptée en modifiant le temps de pose, tandis que l'exposition des éclairs capturés doit quant à elle être adaptée en modifiant l'ouverture de diaphragme.

Une fois les bons paramètres de prise de vue trouvés, il vous reste à compter sur la chance pour qu'un ou plusieurs éclairs parcourent votre champ de prise de vue pendant la durée du temps de pose. Si ce n'est pas le cas, recommencez jusqu'à obtenir satisfaction.

Pour conclure

Exercice photo photographier les oragesPhoto : Emil Jarfelt.

Gardez à l'esprit que la photographie d'orages est une discipline très aléatoire car en lien avec des facteurs totalement indépendants de vos talents de photographe. Ne vous découragez pas si vous rentrez bredouille, le prochain orage sera très certainement le bon !

N'hésitez pas à poster vos images en commentaire de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique

Et pour aller plus loin, n'hésiter pas à suivre les conseils des pros !

Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications 

Contenu sponsorisé