Utilisez votre code offert
pour consulter cet article gratuitement pendant 24h.

Sujet photographique difficile à aborder, mais autorisant une grande créativité, la ville de nuit peut être appréhendée de nombreuses manières. Que vous souhaitiez mettre en valeur l'architecture urbaine à l'aide de poses longues, ou encore immortaliser l'activité de quartiers touristiques et festifs, nous vous proposons quelques astuces qui vous aideront à vous exercer. Nous vous invitons évidemment à poster vos résultats en commentaires de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique.

Le principe

L'intérêt de la pratique de la photographie en milieu urbain et nocturne réside notamment dans l'éclairage parfois spectaculaire des villes. C'est notamment le cas de New York, Hong Kong et Tokyo, dont les quartiers peuplés de myriades de néons habitent nos imaginaires. Néanmoins, parmi les villes françaises, nombreuses sont celles dont les monuments et rues historiques sont mis en valeur par l'éclairage public. Photographier durant la nuit est en fait souvent plus simple en ville qu'en pleine nature : la luminosité de la ville est en effet bien plus importante et constante qu'en milieu naturel, et les sujets photographiques se font plus nombreux.

Photo : Hanny Naibaho.

Il vous reste de l'article à lire
Utilisez votre code offert
pour consulter cet article gratuitement pendant 24h.
Paul Nicoué
Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications