Plus qu'une pratique populaire, la photographie de mariage est une véritable tradition. Celle-ci faisant appel à des compétences extrêmement variées, nous déconseillons d'ailleurs à tout photographe inexpérimenté de prendre en charge seul la lourde tâche d'immortaliser une telle journée. Si vous souhaitez toutefois vous entraîner dans l'ombre du photographe officiel, ou bien si cette discipline vous intéresse au point de sauter dans le grand bain, sachez qu'il faudra vous armer de qualités humaines autant que photographiques.

Voici quelques astuces qui vous aideront à vous exercer. Nous vous invitons évidemment à poster vos résultats en commentaires de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique.

Le principe

L'anticipation est un facteur clé de la réussite de photographies de mariage. Il convient de se renseigner sur la partie logistique de l'événement — quand les photos seront-elles prises, dans quels lieux et en combien de temps ? — mais aussi et surtout sur les attentes des futurs mariés. Que ceux-ci soient des clients ou des amis, une telle prise de contact permet de se mettre d'accord sur les photos essentielles (échange des alliances, signature de l'acte de mariage, sortie de l'église ou de la mairie, photos de groupe et de couple, etc.) et de les rassurer quant à la présence constante d'un photographe.

exercice photographie de mariagePhoto : Drew Coffman.

Au-delà de ces images essentielles et clairement définies avant la séance de prise de vue, il nous semble pertinent de s'inscrire dans une approche photographique proche du reportage. C'est bien souvent la variété des moments capturés et leur capacité à raconter une histoire une fois rassemblés qui séduira les mariés. Maquillage, préparation, joie et stress du début de journée, détails des robes et costumes, décorations savamment étudiées, pièce montée... Il convient, tour à tour, de diriger les mariés et les invités ou de se faire discret.

Tâchez cependant de garder à l'esprit que la place que vous pouvez prendre dépend grandement de votre statut de photographe officiel ou d'invité. Empêcher le photographe attitré de faire son travail correctement ne rendra jamais service aux mariés. Inversement, si la photographie de mariage constitue pour vous une source de revenus, nous vous invitons à consulter notre guide pour gérer les invités photographes.

En pratique

Être photographe de mariage implique d'être partout et de savoir tout faire. Le choix d'un zoom transtandard s'avère donc judicieux pour varier les prises de vue tout en limitant les déplacements incessants. Un tel objectif à tout faire permet en effet d'effectuer photos d'ambiance et portraits sans jamais quitter l'action des yeux.

Si l'usage d'un flash cobra est parfois indispensable et assure une bonne exposition en toute situation, cette solution ne nous semble pas constituer le meilleur choix quant aux résultats esthétiques des photos. Pour pallier le manque de lumière en intérieur, nous vous conseillons ainsi l'utilisation d'une focale fixe lumineuse (telle qu'un 50 mm ouvrant à f/1,8 ou f/1,4).

exercice photographie de mariagePhoto : Andreas Ronningen.

Les réglages de votre appareil doivent vous permettre d'être en mesure de saisir un instant fugace. Nous vous conseillons d'adopter le mode A (priorité à l'ouverture) et de faire varier l'ouverture en fonction de la situation de prise de vue ; un portait exigera ainsi une grande ouverture, provoquant une faible profondeur de champ, tandis qu'une photo de groupe nécessitera de fermer un peu le diaphragme de façon à ce que toutes les personnes photographiées soient incluses dans la zone de netteté.

Lorsque la luminosité vient à manquer, n'hésitez pas augmenter la sensibilité de façon à ce que le temps de pose sélectionné par votre appareil vous permette toujours de capturer les mouvements des convives.

Pour conclure

exercice photographie de mariagePhoto : Sweet Ice Cream Photography.

La photographie de mariage faisant appel à de nombreuses compétences, nous vous invitons une fois de plus à vous référer à nos précédents exercices photo : l'usage d'un objectif fisheye ou d'un téléobjectif peut par exemple vous permettre de toujours plus diversifier vos prises de vues, tandis que les événements familiaux constituent une très bonne occasion pour réaliser des portraits des enfants de votre entourage.

N'hésitez pas à poster vos images en commentaire de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique.

Voir aussi...

Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications 

Contenus sponsorisés