Si la photographie d'architecture a bien entendu pour but de capturer des éléments statiques, ceux-ci s'ancrent bien souvent dans des environnements plus dynamiques. Jouer sur le temps d'exposition et adopter la pose longue peut ainsi souligner le contraste entre l'immobilité d'un bâtiment et le mouvement d'une foule de piétons, d'une myriade de voitures, ou tout simplement d'un ciel nuageux.

Voici quelques astuces qui vous aideront à vous exercer. Nous vous invitons bien sûr à poster vos résultats en commentaires de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique.

Le principe

Tantôt discipline rigoureuse et documentaire, tantôt pratique créative, la photographie d'architecture peut aussi bien rendre compte de la réalité d'une construction que servir une vision plus personnelle. Dans les deux cas, le respect des règles de composition et la maîtrise de la perspective sont alors les meilleurs alliés du photographe. Pour parfaire ses images, ce dernier doit cependant prendre en compte le sujet architectura,l mais également les éléments qui l'entourent, que ceux-ci soient statiques ou en mouvement.

Photo : Denys Nevozhai.

Il vous reste de l'article à lire
Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications 

Contenus sponsorisés