Le mauvais temps n'est pas l'ennemi du photographe. Alors que nous vous proposions, il y a maintenant un an, de sortir par temps nuageux pour perfectionner votre pratique du portrait, nous souhaitons vous inciter aujourd'hui à profiter de la brume et du brouillard pour magnifier vos photographies de paysage. Vos efforts seront récompensés par des images à l'atmosphère étrange et mystérieuse.

Voici quelques astuces qui vous aideront à vous exercer. Nous vous invitons évidemment à poster vos résultats en commentaires de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique.

Le principe

Parfois recréés artificiellement pour leurs propriétés esthétiques (en photographie mais également en cinéma), la brume et le brouillard accentuent la sensation de profondeur et nimbent le paysage d'une ambiance surnaturelle pour ne laisser paraître que des silhouettes. Ces phénomènes météorologiques ont également pour caractéristique d'atténuer les couleurs des objets qu'ils enveloppent. Il convient donc de mettre à profit la palette pastel offerte et de jouer avec le contraste pour donner du relief à vos images.

exercice photo brume et brouillardPhoto : Harist Refian.

Il vous reste de l'article à lire
Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications 

Contenus sponsorisés