Parfois associé à tort à la pratique quelque peu narcissique du selfie, l'autoportrait est un exercice formateur et enrichissant qui vous aidera à trouver des idées de mise en scène ainsi qu'à améliorer votre pratique du portrait. Nadar, Ansel Adams, Bettina Rheims et Stanley Kubrick s'y sont essayés. Pourquoi pas vous ?

Voici quelques astuces qui vous aideront à vous exercer. Nous vous invitons bien sûr à poster vos résultats en commentaire de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique.

Exercice photo : l'autoportrait (Ranna Nicolau)Photo : Ranna Nicolau.

Le principe

Comme de très nombreuses autres pratiques photographiques, l'autoportrait tire ses origines de temps reculés et de disciplines artistiques telles que le dessin, la peinture et la sculpture. Plus qu'une façon de se placer sur le devant de la scène, l'autoportrait est l'occasion de réaliser une représentation de soi-même et de se redécouvrir en mettant en exergue l'un des aspects de sa propre personnalité. Il convient pour cela de travailler la lumière, de trouver des idées de mise en scène ou encore d'utiliser des accessoires.
Exercice photo : l'autoportrait (Andrew Neel)

Photo : Andrew Neel.

L'autoportrait est également une excellente manière de s'initier à la pratique du portrait : aucun modèle n'est en effet capable de comprendre mieux que vous-même vos intentions photographiques sans contrainte de disponibilité et de motivation. Le nombre d'essais effectués ne dépend ainsi que de votre bonne volonté et de votre imagination, tandis que les photographies résultantes n'auront vocation à être montrées que dans le cas où elles correspondent à vos attentes.

En pratique

Pouvant être considéré comme faisant partie intégrante de la grande famille du portrait, l'autoportrait répond aux mêmes impératifs techniques : l'utilisation d'un "petit téléobjectif", c'est-à-dire d'une focale proche de 85 mm, est ainsi conseillée dans le but d'éviter toute déformation. Sachez néanmoins que le choix d'une focale plus large peut également s'avérer propice si vous souhaitez intégrer le sujet — vous-même — au décor environnant.

Utilisé conjointement avec un objectif lumineux, le mode "Priorité à l'ouverture" permet quant à lui de jouer sur la profondeur de champ et de vous isoler de l'arrière-plan. La vitesse d'obturation étant sélectionnée par l'appareil en fonction de votre choix d'ouverture, libre à vous de varier les effets selon l'importance que vous souhaitez donner au décor.

Exercice photo : l'autoportrait (Oscar Paradela)Photo : Oscar Paradela.

Si vous choisissez d'effectuer un autoportrait autrement qu'en photographiant votre propre réflexion sur une quelconque surface (vitrine, miroir...), quelques problèmes d'ordre pratique risquent de se poser. Un trépied permet ainsi de facilement positionner et orienter votre appareil de façon à choisir le meilleur cadrage possible. Le déclenchement doit alors se faire à l'aide d'un retardateur ou d'une télécommande. Enfin, la meilleure façon de pallier tout problème de netteté est de positionner un objet à l'emplacement exact que vous occuperez de façon à effectuer la mise au point.

Pour conclure

Exercice photo : l'autoportrait (Katia Romanova)Photo : Katia Romanova.

Lorsque vous opérez à l'aide d'une source de lumière naturelle, choisissez le moment opportun avec précaution : préférez un éclairage doux et uniforme à la lumière dure d'un chaud après-midi d'été ou profitez des moments de la journée que sont l'heure bleue et l'heure dorée. Si vous êtes un amateur de strobisme, l'utilisation d'un flash déporté pourrait démultiplier vos possibilités créatives.

N'hésitez pas à poster vos images en commentaire de cet article sur la page Facebook de Focus Numérique !

Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications 

Contenu sponsorisé