Taille27" (68,6 cm)
Définition2 560 x 1 440 px. Ratio 16:9
DalleAHVA (IPS) / traitement antireflet
RétroéclairageLED blanches (GB-r)
GamutLarge gamut, 99 % Adobe RVB (couverture) et 100 % CMJN
Taille pixels0,2331 mm
Angles de vision178° / 178° (constructeur)
Contraste1000:1 (constructeur)
Luminosité350 cd/m2 (constructeur)
ConnectiqueVGA, DVI-D, HDMI 1.4, DisplayPort 1.2, 1 port USB 3.0 montant, 2 ports USB 3.0 descendants. Sortie casque. Entrée son par HDMI ou DP.
Accessoirescasquette livrée en kit, lecteur de carte SD intégré
Garantie3 ans
Dimensions397 x 653 x 211 mm
Poids9 kg
Dans la boîtecâble alimentation, câble USB 3.0, câble DVI, câble mini-DisplayPort / DisplayPort

Caractéristique

Dans notre test de l'excellent BenQ PG2401PT, nous regrettions sa diagonale un peu petite (24" / 61,1 cm) et son tarif trop élevé. La marque taïwanaise semble nous avoir entendus et présente le BenQ SW2700PT, un écran 27" (68,6 cm) profitant également d'un calibrage usine mais qui à, 700 €, est nettement plus accessible.

Ecran BenQSW2700PT recommandé par Focus Numerique

Présentation

Présenté au mois de septembre, le SW2700PT est donc la suite logique du PG2401PT, écran 24" très haut de gamme et certifié FOGRA. Ici, point de certification et donc un prix plus allégé. Pour autant, ce modèle conserve des caractéristiques très intéressantes pour la retouche photo avec un gamut couvrant 99% de l'espace, un préréglage des couleurs en usine, une casquette pour limiter les reflet, un lecteur de carte SD...

Caractéristiques

Prise en main

Montage

Le BenQ SW2700PT est livré en 3 morceaux : l'écran, le socle et le pied. L'ensemble se monte très aisément sans avoir recours à un quelconque outil. La casquette est également livrée en différentes parties, mais là aussi, son montage est vraiment simple ; l'opération ne requiert que quelques minutes. Un astucieux système de guillotine dans le pied permet de faire passer et de maintenir les différents câbles (alimentation, vidéo...).

SW2700PT BENQ avec casquette test review

OSD

L'un des reproches fait au PG2401PT concernait l'ergonomie des menus. En installant le nouvel écran, nous étions déçus : aucun progrès de ce côté. Pire, les repères des commandes situées sous l'écran ont disparu ! Toutefois, nous n'étions pas au bout de nos surprises. En effet, un dernier petit boîtier contenait une sorte de télécommande ronde. Une télécommande ? Oui, une télécommande filaire USB qu'il faut relier à l'écran pour accéder rapidement et facilement aux menus.

BenQ SW2700PT test review télécommande

C'est un vrai régal pour régler les options de l'OSD. 4 touches permettent de basculer rapidement entre les deux différents gamut (sRVB, Adobe RVB, noir & blanc...) et un trèfle permet de naviguer dans les menus. Seul bémol : les touches ne sont pas rétroéclairées et dans un environnement sombre, il n'est pas toujours évident de s'y retrouver. Bon point, cette petite télécommande ronde trouvera facilement sa place sur le pied, qui ménage un emplacement à cet effet.

BenQ PG2401PT test review OSD

Les menus sont assez classiques et dans l'ensemble très simples à comprendre.

Surface

L'écran SW2700PT est doté d'une dalle mate qui réduit les reflets. Le grain est peu marqué et l'affichage, précis, ce qui est assez rare pour être souligné — habituellement, le traitement antireflet donne un aspect granuleux peu esthétique qui, en outre, réduit légèrement la précision. Comme nous l'évoquions ci-dessus, le SW2700PT est livré avec une casquette.

BenQ SW2700PT test review casquette

Connectique

L'écran dispose de tous les connecteurs actuels avec, de gauche à droite :

BenQ BG2401PT, test review, connexions

  1. alimentation,
  2. USB pour télécommande
  3. sortie audio (mini jack),
  4. DVI,
  5. HDMI,
  6. DisplayPort,
  7. USB 3.0 (montant).

Sur le côté de l'écran, vous trouverez un lecteur de carte au format SD et deux ports USB 3.0.

BenQ PG2401PT test review USB 3 et carte mémoire

Les ports USB 3.0 et le lecteur de cartes mémoire SD.

Orientation

Le pied de l'écran permet une rotation en mode portrait, mais aussi quelques inclinaisons :

  • 3,5° vers l'avant,
  • 20° vers l'arrière,
  • 90° en latéral (à droite ou à gauche),
  • 13 cm en hauteur.

Mode noir & blanc

Le SW2700PT dispose d'une fonctionnalité étonnante : un mode noir & blanc. Au-delà d'une simple désaturation de l'affichage, ce mode permet d'apprécier très rapidement les images dans un rendu monochromatique. Toutefois, son usage est limité. Une fois l'aperçu fait, il faut basculer à nouveau dans un mode couleur afin de travailler correctement l'image en "vrai" noir & blanc. Pour nous, cela tient plus du gadget.

Déplier

Mesures

Test Ecran BenQ SW2700PT

Protocole de test

Rendu des couleurs

Pour nos tests de mesure d'écran, nous utilisons le logiciel PatchTool de Babel Color. Il permet de réaliser des mesures colorimétriques avec les sondes les plus courantes du marché. Lors de ce test, nous avons utilisé le colorimètre X-Rite i1 Display Pro.

Nous effectuons une première série de mesures sur l'écran en configuration usine afin de connaître ses caractéristiques : point blanc, luminance, gamut.

Nous réalisons ensuite un étalonnage manuel (point blanc, luminosité) de l'écran à l'aide du logiciel X-Rite i1 Profiler. Nous utilisons alors les paramètres classiques :

  • point blanc : 6 500 K
  • luminance : 120 cd/m2
  • gamme : 2,2

Une fois le profil réalisé, nous effectuons à nouveau une série de tests avec PatchTool. Le premier, le Quick-Test, permet de mesurer le rendu des couleurs des différentes primaires (RVB). Le logiciel permet également de vérifier la température des couleurs sur la gamme de gris, mais également la fidélité des couleurs pour les primaires. Les mesures des différences des couleurs sont exprimées en delta E2000.

En plus des primaires et de la gamme de gris, nous réalisons des mesures sur une série de couleurs usuelles. Pour cela, nous utilisons toujours PatchTool avec la mire de test SWOP2600. Les couleurs correspondent à des couleurs imprimables. Le gamut de la charte se situe donc à l'intérieur de l'espace Adobe RVB. Là encore, nos mesures de fidélité sont exprimées en delta E2000, qui est la méthode de calcul la plus précise pour les couleurs affichées sur un écran.

Si l'écran dispose d'un système d'étalonnage matériel, celui-ci est naturellement mis en œuvre pour vérifier son fonctionnement.

Uniformité

Nous utilisons la procédure de vérification du logiciel i1 Profiler de X-Rite. L'écran est divisé en 9 parties dans lesquelles la luminance et la température de couleur sont mesurées.

Temps de rémanence

La rémanence mesure la vitesse à laquelle l'écran fait réellement disparaître une image après son affichage. Plus la rémanence est forte, plus les mouvements des objets paraissent flous. Par exemple, avec un écran très mauvais, si un objet traverse l'écran d'un point A à un point D en passant par B et C, des traces de l'objet seront encore légèrement visibles en B et très visibles en C, alors que l'objet sera déjà arrivé en D. Nous filmons le déplacement d'un objet à l'aide d'une caméra à 1 000 ips afin de mesurer facilement le temps d'affichage des images fantômes.

Énergie

La consommation électrique est relevée à l'aide d'un wattmètre, à la fois en réglages usine et une fois l'écran étalonné.

Rendu des couleurs : réglages usine

10 bits par FRC

Le moniteur BenQ SW2700PT utilise une dalle rétroéclairée (leds blanches) électronique qui travaille sur 10 bits afin de pouvoir afficher plus d'un milliard de nuances de couleurs (1 073 741 824 exactement).

L'intérêt d'un affichage 10 bits ? La reproduction fidèle de fins dégradés (voir notre dossier : "Comment choisir un écran pour la photographie ?"). Attention toutefois, ce moniteur n'est pas réellement 10 bits : il utilise une dalle 8 bits avec une interpolation 10 bits par FRC (Frame Rate Control). C'est assez classique : l'électronique en elle-même n'est pas 10 bits, mais cette technique permet d'afficher des images 10 bits avec des dégradés parfaits.

Rétroéclairage GB-r

Bon point, BenQ SW2700PT utilise un rétroéclairage GB-r. Là encore, il s'agit d'une subtilité. C'est une technologie d'éclairage blanche, mais améliorée.

Il existe actuellement différentes technologies de rétroéclairage :

  • à leds blanches (WLed ou White Led),
  • à leds colorées (rare) : avec les primaires rouge, vert et bleu
  • à leds GB-r.

Les leds blanches ne sont pas réellement blanches. Elles émettent une lumière bleue qui traverse un phosphore jaune pour les composantes vertes et rouges. De manière spectrale, le bleu est bien représenté, alors que le vert et le rouge sont peu présents.

spectre LED blanches

Les leds GB-r utilisent deux diodes, bleue et rouge, et un phosphore rouge. Cela permet de créer des raies spectrales plus fortes, plus distinctes et mieux proportionnées. Au final, le gamut de ces écrans est plus large.

spectre LED GB-r

Mesures

Nous mesurons l'écran BenQ SW2700PT en réglage usine en mode standard sur les primaires RVB (Adobe RVB).

Sur les primaires, l'écran est bon avec un delta E2000 moyen à 2,5. Toutefois, nous nous attendions à mieux pour un moniteur calibré en usine. Comme vous pouvez le noter, quelques nuances sont assez éloignées des couleurs attendues. Par défaut, la luminance est assez forte, avec plus 300 cd/m2, et la température des couleurs, assez froide (6 875 K). Le gamut Adobe RVB est bien couvert.

BenQ SW2700PT test review mesure couleurs usine

Rendu des couleurs : étalonnage matériel

L'écran dispose d'une LUT interne codée sur 14 bits qui permet un étalonnage matériel (le codage des tables de correspondances est fait par l'écran et non par la carte graphique).

Pour notre test, nous allons utiliser un nouveau logiciel d'étalonnage conçu par BenQ : Palette Master Element. Il ne s'agit donc pas du logiciel X-Rite i1 Profiler comme pour le BenQ PG2401PT. Le moteur de calcul est-il le même ? Nous n'avons pas eu d'informations à ce sujet.

Quoi qu'il en soit, le logiciel est assez simple à mettre en œuvre et fonctionne aussi bien avec la dernière sonde X-Rite i1 Display Pro que les plus anciennes Display 2, i1Pro / Pro2 et même la Spyder4 de Datacolor. Bon point, il est disponible sous Windows, mais également Mac OS X.

BenQ SW2700PT test review Palette Master Element

BenQ SW2700PT test review Palette Master Element

Rendu des primaires RVB

Nous utilisons le logiciel PatchTool de BabelColor afin de vérifier l'espace colorimétrique, la température des couleurs et le rendu des primaires.

Les résultats sont très, très bons ! Après calibrage, le delta E2000 moyen est de 0,6 : l'un des meilleurs scores obtenus lors de nos tests. Mieux encore, l'erreur la plus importante est un delta E2000 de 1. Tout cela est excellent.

BenQ SW2700PT test review mesure RVB après calibrage

Le calibrage apporte en outre d'autres bénéfices, dont une température des couleurs plus en adéquation avec nos critères (6 474 K pour 6 500 K attendus) et une luminance à 119,3 cd/m2, bien plus confortable pour le travail dans une pièce éclairée normalement. Bref, c'est un sans-faute.

Couleurs usuelles

Avec les couleurs usuelles (ColorChecker), les résultats sont encore excellents : pour les 24 couleurs de la mire, le delta E2000 moyen est à plus de 0,47. La palette de couleurs a un delta E2000 inférieur à 1.

BenQ SW2700PT  test review mesure après calibrage gretag

Nous poursuivons nos mesures avec une belle palette de couleurs imprimables. Même constat : l'écran de BenQ est d'une très grande qualité, avec delta E2000 moyen à 0,6. Voilà qui est très impressionnant.

BenQ SW2700PT test review mesure après calibrage swop

Homogénéité

Une fois l'écran calibré, nous avons également mesuré l'homogénéité de la dalle à l'aide du logiciel i1 Profiler de X-Rite. Là encore, les résultats sont très bons, avec écart de luminance de 6 % sur l'ensemble de la dalle. En deçà de 10 %, nous considérons que cet écart est difficile à mettre en évidence.

Test BenQ SW2700PT review uniformité

Temps de rémanence

Le SW2700PT ne dispose pas d'une dalle très réactive. Nos mesures donnent un temps de rémanence de 21 ms — deux fois plus que sur les meilleures dalles IPS actuelles, qui flirtent avec les 10 ms. Cet écran n'est donc pas destiné aux joueurs (nous le savions déjà), mais cela peut occasionner un peu de gêne pour le traitement des vidéos.

Consommation électrique

En "sortie de carton", l'écran consomme 44 W (300 cd/m2) ; la consommation descend à 26 W après calibration (120 cd/m2), ce qui est classique et dans la bonne moyenne.

Déplier

Verdict

Benq SW2700PT test review

Tout comme le PG2401PT nous avait éblouis lors de son test, le BenQ SW2700PT nous impressionne. Sur pratiquement l'ensemble de nos mesures, l'écran 27" (68,6 cm) se montre brillant : c'est un quasi-sans-faute. Après calibrage, le respect des couleurs se montre exemplaire, les angles de vision sont larges, le traitement antireflet est agréable et l'affichage, uniforme.

À moins de 700 €, cet écran est une excellente option face aux ténors du moment tel l'Asus PA279Q ou le Philips 272PA4 qui naviguent dans la même gamme de prix. Si nous avions un choix à faire, le BenQ SW2700T aurait notre préférence, avec son logiciel de calibrage fonctionnant sous Windows et Mac OS X (calibration matérielle) et une fidélité des couleurs quasi parfaite.

Le SW2700PT reçoit donc facilement un recommandé.

Déplier
+
  • Bon rendu colorimétrique par défaut
  • Excellent respect des couleurs après calibrage
  • Traitement antireflet de qualité
  • Télécommande filaire pour piloter l'OSD pratique
  • Casquette livrée en standard
  • Logiciel de calibrage pour Windows / Mac OS X
  • Qualité de fabrication de l'ensemble (pied, casquette...)
  • Pas d'entrée VGA (au cas où...)
  • Pas de câble HDMI livré
  • Temps de rémanence (20 ms) important
Renaud Labracherie

Rédacteur en chef de Focus Numérique. Grand évangéliste du RAW.

Les prix
BenQ SW2700PT
SW2700PT
Digixo 694,90 €
Miss Numérique 699,00 € Voir l'offre
Materiel.net 699,90 € Voir l'offre
LDLC 699,95 € Voir l'offre
Fnac.com marketplace 723,99 € Voir l'offre
Amazon 742,86 € Voir l'offre
SMI Distribution 748,90 € Voir l'offre
Conrad 759,00 € Voir l'offre
Voir plus d'offres