Connaissant une ascension largement corrélée à la chute de constructeurs européens tels que Bowens et Multiblitz, Godox renouvelle et élargit régulièrement son catalogue de solutions d'éclairage photo. Non contente de proposer, avec l'AD200, un flash hybride au format compact, la firme chinoise a récemment dévoilé le Witstro AD600 Pro (évolution de l'AD600), un flash autonome, certes plus encombrant, mais dont la fiche technique lui permet de se placer en face de références comme le Profoto B1X et le Broncolor Siros 800 L.

Proposant un design extrêmement sobre, le flash monobloc Witstro AD600 Pro ne se démarque nullement de ses concurrents par une quelconque touche d'originalité, mais il dispose d'un aspect professionnel. La solidité semble ainsi de mise, et ce bien qu'il arbore le plastique comme principal matériau de construction. Une fois accompagné de sa batterie et d'un réflecteur, le flash propose un encombrement modéré, mais le poids de l'ensemble le différencie grandement d'un produit tel que l'AD200 Pro. Selon nos mesures, une configuration comprenant un réflecteur standard atteint allègrement un poids de 3,4 kg pour des dimensions de 32 x 15 x 12,5 cm.

Godox Witstro AD600 Pro prise en main Godox Witstro AD600 Pro prise en main
Il vous reste du test à lire
Paul Nicoué
Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications 

Les prix
Godox Witstro AD600 Pro
Miss Numérique 879,00 €