Faisant partie de la désormais large famille des systèmes d'éclairage photo nomades, l'Elinchrom ELB 1200 est un flash autonome constitué d'un générateur autorisant le branchement d'une ou deux torches. Contrairement à l'ELB 500 TTL annoncé plus récemment par la marque, ce successeur du Ranger RX ne dispose pas de mode TTL, mais il sort du tout-venant par sa puissance de 1 200 Ws – bien supérieure à la plupart des produits du marché, et ce malgré un design relativement compact. Compatible avec le système de déclenchement radio Skyport, il autorise de plus la synchronisation haute vitesse lorsqu'il est utilisé avec la torche Hi-Sync.

Puissance1 200 Ws
Nombre guideNG 128 (1 m – 100 ISO) avec torche Hi-Sync ou Pro et réflecteur 48° – NG 90,6 (1 m – 100 ISO) avec torche Action et réflecteur 48°
AutresRépartition de puissance symétrique (1:1) ou asymétrique (2:1) – synchronisation haute vitesse jusqu'à 1/8 000 s avec torche Hi-Sync – mode stroboscopique – synchro 1er rideau – synchro 2e rideau – générateur et batterie résistants aux intempéries
Durée de l'éclair1/5 050 s (1:1) avec torche Pro – 1/8 850 s (1:1) avec torche Action
Température de couleur5 500 K
Gradation8,5 diaph par incréments de 1/10 IL
Temps de recyclage1,7 s (1:1) en mode Fast – 3 s (1:1) en mode Default – 6 s (1:1) en mode Eco
Nombre d'éclairs par charge215 (1:1) avec la batterie Air incluse – 400 (1:1) avec la batterie HD optionnelle
SynchronisationFilaire (jack) – ondes radio (émetteurs Elinchrom Skyport)
Lampe piloteLED
AlimentationBatterie
Dimensions28 x 18 x 13 cm (générateur et batterie Air) – 23 x 22,5 x 14 cm (torche Hi-Sync/Pro/Action)
Poids4,3 kg (générateur et batterie Air) – 2,2 kg (torche Hi-Sync/Pro/Action)

Prise en main

Comme les autres flashs de la marque, l'Elinchrom ELB 1200 dispose d'un design sobre et anguleux, semblant davantage dicté par une démarche pragmatique que par une quelconque recherche d'esthétisme. Ce pragmatisme, associé à la qualité de fabrication du générateur, de la batterie et de la torche Hi-Sync dont nous avons disposé pour ce test, octroie néanmoins à l'ELB 1200 un aspect hautement professionnel. Caractéristique assez rare pour être signalée, Elinchrom annonce que ce flash ELB est résistant aux intempéries.

En sus du plastique, l'usage de métal rassure quant à la solidité du produit. Cela dit, le poids de ce dernier s'en trouve impacté. Comptez tout de même 4,3 kg pour un générateur accompagné d'une batterie Air, et 2,2 kg pour une torche seule. Par rapport aux autres flashs autonomes du marché – certes moins puissants –, l'encombrement provoqué par l'ELB 1200 se montre aussi relativement conséquent : 28 x 18 x 13 cm pour un générateur et une batterie, et 23 x 22,5 x 14 cm pour une torche.

Elinchrom ELB 1200 prise en main

Le générateur bénéficie de deux ports (A et B) autorisant l'accueil des câbles de connexion de deux torches différentes. Ils sont recouverts de caches en caoutchouc de façon à éviter la détérioration des connecteurs lorsqu'ils ne sont pas utilisés. Une fois un câble en place, l'attache peut être sécurisée de façon à interdire tout débranchement intempestif. Également protégés par un cache en caoutchouc, une prise synchro-flash et un port micro-USB (pour les mises à jour du firmware) prennent place entre les ports A et B destinés aux torches.

Elinchrom ELB 1200 prise en main
Elinchrom ELB 1200 prise en main

Au centre de la face supérieure du générateur, juste en dessous de la poignée facilitant son transport, se trouvent d'ailleurs trois boutons permettant de choisir entre l'utilisation de l'une ou l'autre des deux sorties, ou des deux combinées. Profitons-en pour signaler que les options de répartition de la puissance entre ces deux sorties sont hélas quelque peu limitées. Il est ainsi possible de sélectionner une répartition de la puissance symétrique, c'est-à-dire avec un rapport de 1:1 entre les deux sorties ou asymétrique avec un rapport de 2:1. Dans ce dernier cas de figure – par exemple propice à la mise en place d'une source de lumière principale et d'un contre-jour –, la torche branchée en A reçoit alors 66 % de la puissance disponible, tandis que la torche branchée en B en récupère 33 %. Lors de l'utilisation d'une unique torche, ce type de technologie impose en sus de la brancher sur la sortie A pour profiter de la puissance maximale du générateur, et sur la sortie B pour disposer de la puissance minimale.

Le contrôle du flash s'effectue par le biais d'un écran OLED entouré d'une demi-douzaine de boutons et d'une molette de navigation. Les actions permises par ces commandes incluent la mise sous tension du générateur, l'activation de la synchronisation haute vitesse, l'allumage de la lampe pilote, l'émission d'un éclair test, ainsi que l'accès et la navigation dans un menu contenant quelques paramètres plus particuliers (réglages du récepteur radio, modes de recyclage, temps avant la mise en veille, informations concernant la version du firmware, ainsi que le nombre d'éclairs produits à l'aide de chaque sortie, etc.).

Elinchrom ELB 1200 prise en main

La batterie de l'Elinchrom ELB 1200 prend sa place sous le générateur afin de former un seul et même bloc. Un système de verrouillage permet de garantir sa bonne fixation et assure la résistance aux intempéries des deux éléments assemblés. En plus des connecteurs permettant l'alimentation du générateur, la partie supérieure de la batterie comporte une prise autorisant sa recharge, un bouton accompagné de quatre diodes indiquant l'état de la batterie, ainsi qu'un port USB Type-A offrant de recharger des périphériques externes.

Livrée avec le flash, la batterie Air dispose d'une autonomie qui autoriserait – selon le constructeur – 215 éclairs à pleine puissance. Vendue en option et d'un plus gros gabarit, la batterie HD (pour Heavy Duty) autoriserait pour sa part 400 éclairs à pleine puissance.

Elinchrom ELB 1200 prise en main
Elinchrom ELB 1200 prise en main

Conçues spécialement pour l'ELB 1200, les torches Hi-Sync, Pro et Action adoptent un design plutôt classique. Un peu plus imposantes que les torches de l'ELB 400, elles inspirent une bonne sensation de solidité, mais ne bénéficient pas de la résistance aux intempéries du générateur et de la batterie, notamment à cause du système de ventilation dont elles s'équipent. Elles disposent évidemment d'une rotule, mais aussi d'une poignée arrière qui facilite grandement le portage. Sur la face avant des torches, on trouve une monture compatible avec la plupart des modeleurs de lumière Elinchrom, ainsi qu'un tube éclair et une lampe pilote, tous deux protégés par une cloche en verre.

À titre de rappel, les trois types de torches compatibles avec le générateur se différencient notamment par la durée d'éclair qu'elles délivrent. Destinée à une utilisation non spécialisée, la Pro a une durée d'éclair minimum de 1/5 050 s, tandis que l'Action permet d'atteindre 1/8 850 s. La torche Hi-Sync, elle, est conçue pour être utilisée avec un émetteur Skyport Plus HS ou Transmitter Pro. Dans cette configuration, il est possible d'utiliser une vitesse de synchronisation de 1/8 000 s.

elinchrom-elb-1200-prise-en-main-07-910px
elinchrom-elb-1200-prise-en-main-08-910px

L'émetteur Skyport Plus HS autorise le paramétrage de la puissance de 10 unités Elinchrom, de façon individuelle ou réparties en un maximum de quatre groupes, et ce à une distance maximale de 200 m en extérieur et de 60 m en intérieur. La lecture des informations de prise de vue et le choix des paramètres se font par le biais d'un écran, de quelques boutons et d'une molette de réglage. Comme pour l'interface du générateur, l'appréhension des contrôles est aisée.

Elinchrom ELB 1200 prise en main

Précisons enfin que les kits Elinchrom ELB 1200 To Go s'accompagnent d'une épaisse sacoche rigide permettant le transport du flash et de ses différents accessoires. Bien conçue, elle semble particulièrement solide et devrait constituer une protection non négligeable contre les chocs.

Elinchrom ELB 1200 prise en main

Tests labo

Protocole de test

Les tests labo visent à vérifier les caractéristiques techniques annoncées par le constructeur et la qualité de la lumière produite par le système. Nous allons donc nous attarder sur la distribution spectrale (peu intéressante pour un flash, mais pleine de sens pour des éclairages continus LED), la température de couleur, l'Indice de rendu des couleurs, le nombre guide (puissance maximum et gradation), le temps de recyclage à pleine puissance et l'autonomie de la batterie.

Température de couleur, indice de rendu des couleurs et distribution spectrale

L'Indice de rendu des couleurs (IRC)

L'Indice de rendu des couleurs (ou IRC) est un chiffre normalisé, compris entre 1 et 100, indiquant la fidélité des couleurs restituées par une source de lumière. Plus l'IRC est élevé, plus la source de lumière est susceptible de restituer des couleurs aux teintes fidèles. Par exemple, une ampoule à incandescence (ampoule standard) aura un IRC proche de 100. Une lampe au sodium basse pression, comme celle utilisée pour l'éclairage urbain de nuit, présentera un IRC très faible (20-25).

L'Indice de rendu des couleurs et la température de couleur sont calculés à partir de l'analyse spectrale (irradiance du flash) à différents niveaux de puissance. L'analyse spectrale est effectuée à l'aide d'un spectrophotomètre (X-Rite ColorMunki) associé à Argyll CMS.

Elinchrom ELB 1200 spectre lumineux

Si l'on constate un classique pic aux alentours de 470 nm, le spectre lumineux de l'Elinchrom ELB 1200 se montre plutôt homogène. L'indice de rendu des couleurs de 97,4 que nous avons relevé est un peu moins élevé que celui de la plupart des flashs autonomes, mais la lumière produite devrait être à même de restituer fidèlement les couleurs d'un sujet.

Elinchrom ELB 1200 température de couleur

D'une moyenne de 6 009 K, la température de couleur de la lumière produite par ce flash est supérieure aux 5 500 K annoncés par Elinchrom. Si l'on remarque de plus une certaine instabilité de la température de couleur en fonction de la puissance sélectionnée, notons que la fourchette dans laquelle se situent les variations reste tout à fait raisonnable. La lumière produite avec l'ELB 1200 devrait donc se marier avec la lumière du jour dans la plupart des situations.

Puissance et gradation

Le nombre guide

Le nombre guide est une méthode de calcul d'exposition au flash simplifiée pour les photographes. C'est le produit du réglage de diaphragme et de la distance flash-sujet pour une sensibilité ISO donnée :

Nombre guide (pour une sensibilité ISO donnée) = diaphragme x distance du flash au sujet

Contrairement aux photos prises en lumière continue, le temps d'exposition n'intervient pas. En effet, le temps du flash (de 1/1000 s au 1/30 000 s) est toujours bien plus court que la vitesse de synchronisation permise par l'appareil photo.

Le nombre guide d'un flash est donné dans des conditions précises. Par exemple pour un flash cobra : 105 mm (zoom du flash), pleine puissance, à 1 m et 100 ISO. Pour un flash de studio, il est généralement donné avec l'utilisation d'un bol réflecteur standard.

Nous mesurons le nombre guide du flash à l'aide d'un flashmètre Gossen Starlite 2. La courbe de gradation est obtenue à partir des données spectrales de l'éclair, mesurées à tous les paliers. Nous prenons en compte comme composante Y du système CIE XYZ, proportionnelle à la luminance.

Elinchrom ELB 1200
Configuration NG annoncé NG mesuré
Torche Hi-Sync avec réflecteur 48° 128 (1 m – 100 ISO) NA
Torche Hi-Sync avec réflecteur 90° NC 64 (1 m – 100 ISO)

Nos tests en laboratoire, effectués avec l'ELB 1200 équipé d'une torche Hi-Sync associée à un réflecteur 90°, nous ont permis de mesurer un nombre guide de 64 à 1 m pour une sensibilité de 100 ISO. Si ce résultat est inférieur au nombre guide annoncé par Elinchrom, sachez que ce dernier a été calculé avec un réflecteur octroyant une focalisation de la lumière plus prononcée.

Elinchrom ELB 1200 luminance

Lorsque l'Elinchrom ELB 1200 (équipé d'une torche Hi-Sync et d'un réflecteur 90°) est placé à 3 m et que sa puissance est réglée à 100 %, l'éclairement lumineux atteint une moyenne de 1 401 lux. À titre de comparaison, dans les mêmes conditions, un flash Broncolor Siros 800 L (800 Ws) équipé d'un réflecteur standard de la marque permet un éclairement lumineux légèrement inférieur à 700 lux. Concernant l'ELB 1200, ajoutons que l'écart de luminance entre les différentes valeurs de puissance est relativement constant.

Temps de recyclage

Le temps de recyclage

Le temps de recyclage est un paramètre très important dans le choix d'un flash. Dans certaines situations, il sera nécessaire de réaliser une série rapide de photos tout en conservant l'usage du flash. Les personnes qui se sont essayées à la photo de mariage sont bien conscientes de ce problème.

Plusieurs paramètres entrent en compte : qualité des composants (par exemple, les condensateurs), qualité des piles ou batteries utilisées, usure des piles, température. De plus, le temps de recyclage d'un flash n'est pas constant selon la manière dont il est utilisé. Plus la puissance est faible, plus le temps de recyclage est court.

Elinchrom ELB 1200
Puissance Temps de recyclage annoncé Temps de recyclage mesuré
1:1 (mode Fast) 1,7 s 1,6 s
1:2 (mode Fast) NC 1 s
1:4 (mode Fast) NC 0,6 s
1:1 (mode Default) 3 s 2,5 s
1:2 (mode Default) NC 1,4 s
1:4 (mode Default) NC 0,8 s
1:1 (mode Eco) 6 s 3,6 s
1:2 (mode Eco) NC 2 s
1:4 (mode Eco) NC 1,1 s

À pleine puissance, nos mesures mettent en évidence un temps de recyclage d'une moyenne de 1,6 s en mode Fast, 2,5 s en mode Default et 3,6 s en mode Eco. Inférieurs aux chiffres annoncés par le constructeur, ces résultats s'avèrent propices à la réalisation de séries de photos de façon relativement rapide. Les photographes nécessitant une réactivité à toute épreuve devront sélectionner le mode Fast (plus gourmand en énergie), ainsi qu'une puissance intermédiaire ou faible.

Autonomie

Elinchrom ELB 1200
Modèle de batterie Autonomie annoncée Autonomie mesurée
Air (mode Default) 215 éclairs 207 éclairs
Heavy Duty (mode Default) 400 éclairs NA

Avec 207 éclairs réalisés à pleine puissance avant de venir à bout de la batterie Air, nos mesures sont extrêmement proches de l'autonomie de 215 éclairs annoncée par Elinchrom. Si ces chiffres ne sont pas himalayesques par rapport à la concurrence, c'est parce qu'ils sont en lien avec la puissance élevée du flash ELB 1200.

Verdict

Disposant d'un générateur d'une puissance de 1 200 Ws, le flash Elinchrom ELB 1200 souhaite s'imposer en tant que flash autonome le plus puissant du marché. Il s'adresse ainsi aux photographes à la recherche d'une solution d'éclairage nomade, nécessitant néanmoins une capacité d'éclairage conséquente, notamment dans le cadre de prises de vue en extérieur et en plein jour. Les alternatives à l'ELB 1200 sont en réalité peu nombreuses. Facilement transportable grâce à sa batterie intégrée, le Broncolor Siros 800 L ne dispose cependant pas d'une puissance équivalente. S'ils permettent la mise en place d'un studio en extérieur, les générateurs Profoto Pro-B4 et Broncolor Move 1200 L se montrent pour leur part bien plus encombrants, ainsi que plus onéreux.

Seul sur le créneau du flash à la fois portatif et puissant, l'ELB 1200 se permet de s'armer de caractéristiques intéressantes ; sa qualité de fabrication et la capacité de son générateur et de sa batterie à résister aux intempéries plairont notamment aux photographes baroudeurs, tandis que nos tests en laboratoire mettent en évidence une lumière de qualité ainsi qu'un comportement exemplaire en ce qui concerne le temps de recyclage et la capacité de la batterie. Paramétrable en intensité, la lampe pilote dont se dotent les trois types de torches disponibles peut en supplément rendre service aux photographes pratiquant la captation vidéo de façon occasionnelle.

Si, parmi ces trois torches, le modèle Hi-Sync autorise la captation haute vitesse, le flash Elinchrom fait malheureusement l'impasse sur la technologie TTL dont se dotent désormais la plupart de ses concurrents. Signalons d'ailleurs que si ces derniers sont moins puissants que l'ELB 1200, ils sont aussi plus légers et moins encombrants. Enfin, celui-ci perd en polyvalence en proposant seulement deux ratios fixes de répartition de la puissance (1:1 en répartition symétrique et 2:1 en répartition asymétrique) alors que bien d'autres flashs autonomes proposent de régler l'intensité de chaque torche indépendamment.

Certes, nous recommandons l'Elinchrom ELB 1200, mais à une clientèle bien particulière à la recherche d'un flash autonome, et dont le besoin d'une puissance élevée surpasse les envies d'extrême transportabilité et de confort en ce qui concerne le paramétrage de la puissance utilisée.

+
  • Qualité de fabrication
  • Générateur et batterie résistants aux intempéries
  • Alimentation sur batterie
  • Lampe pilote à intensité variable
  • Lumière de qualité
  • Puissance élevée (1 200 Ws)
  • Temps de recyclage court
  • Synchronisation haute vitesse avec la torche Hi-Sync
  • Mise à jour firmware (micrologiciel) possible
  • Générateur et batteries transportables, mais relativement lourds et encombrants
  • Absence de mode TTL
  • Ratios fixes de répartition de la puissance (1:1 en répartition symétrique et 2:1 en répartition asymétrique)
  • Alimentation sur secteur impossible
En résumé

Certes un peu encombrant et accusant quelques manquements (absence de mode TTL, ratios de puissance fixes) par rapport à de plus petits flashs concurrents, l'Elinchrom ELB 1200 se révèle être un produit de choix pour les photographes qui souhaitent utiliser un flash autonome tout en disposant d'une puissance conséquente.

default image
Paul Nicoué
Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications 

Les prix
Elinchrom ELB 1200
Miss Numérique 3390,00 €
Miss Numérique 3590,00 € Voir l'offre
Digixo 3590,00 € Voir l'offre
Digixo 3590,00 € Voir l'offre
Amazon Marketplace 3724,83 € Voir l'offre
Miss Numérique 3790,00 € Voir l'offre
Miss Numérique 3790,00 € Voir l'offre
Digixo 3790,00 € Voir l'offre
Digixo 3790,00 € Voir l'offre
Voir plus d'offres