Utilisez votre code offert
pour consulter cet article gratuitement pendant 24h.

Après avoir largement contribué à fixer de nouveaux standards sur le marché des flashs autonomes, le constructeur Profoto a décidé de franchir un pas supplémentaire vers la miniaturisation et la transportabilité. Flash cobra qui ne dit pas son nom, le Profoto A1 s'arme de fonctionnalités originales (monture magnétique pour modeleurs de lumière, lampe pilote LED et batterie amovible), tout en accaparant les technologies déjà implantées sur les derniers produits de l'éclairagiste suédois (système AirTTL et synchronisation haute vitesse).

N'en déplaise à Profoto qui aime affubler son A1 du titre de “plus petit flash de studio au monde”, c'est bien à un flash cobra que s'apparente au premier coup d'œil le nouveau-né de la firme suédoise. Malgré des lignes qui lui sont propres, son gabarit correspond d'ailleurs peu ou prou à la norme établie : 165 x 108 x 75 mm pour un poids de 560 g (avec batterie). Comme un flash cobra, il se dote en sus d'un sabot en métal avec levier de verrouillage permettant la fixation sur la griffe porte-accessoire d'un appareil, mais aussi d'un écran dorsal et d'une tête rotative.

Profoto A1 prise en main

De forme circulaire, cette dernière permet néanmoins à l'A1 de se distinguer d'un flash cobra classique ; esthétiquement dans un premier temps, mais aussi et surtout grâce à un faisceau dont la forme diffère de celui produit par une tête rectangulaire. Profoto justifie ce choix à l'aide d'une explication simple : une tête rectangulaire serait conçue pour fonctionner sur un axe parallèle à l'axe optique et ainsi produire un faisceau correspondant au cadre de l'image. Une tête circulaire, comme celles dont s'équipent les flashs de studio, serait plus adaptée à l'utilisation d'une source de lumière en déporté. Aboutissement d'une longue série de prototypes, la conception de la tête de l'A1 autoriserait donc, toujours selon la marque, un éclairage uniforme et qualitatif.

Il vous reste du test à lire
Paul Nicoué
Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications 

Les prix
Profoto A1
Amazon Marketplace 982,26 €
Miss Numérique 990,00 € Voir l'offre
Miss Numérique 990,00 € Voir l'offre
Digit-photo.com 990,00 € Voir l'offre
Amazon Marketplace 993,99 € Voir l'offre