Décliné en capacités de 250 Go, 500 Go, 1 To et 2 To, le Western Digital My Passport Wireless SSD reprend les fonctionnalités du disque dur Wireless Pro. Ni le plus compact, ni le plus résistant des disques durs externes destinés aux photographes, il acquiert néanmoins un caractère nomade grâce à son lecteur de cartes SD intégré, sa batterie de 6 700 mAh autorisant la recharge de périphériques externes. Sa connectivité Wi-Fi permet aussi la consultation de photos et de vidéos à partir de l'app mobile My Cloud.

Prise en main

Fabriqué en plastique et d'aspect bien moins solide qu'un disque comme le LaCie Rugged, le My Passport Wireless SSD ne bénéficie pas moins d'une bonne qualité de fabrication. L'armature en caoutchouc qui lui est adjointe n'en fait pas un périphérique de stockage tout-terrain, mais nous semble être en mesure de le protéger des chocs les plus courants auxquels il peut être exposé.

Ses dimensions atteignent 135 x 135 x 30 mm et son poids 444 g, ce qui en fait un disque tout à fait transportable, mais relativement encombrant par rapport aux solutions de stockage nomades plus classiques.

WD My Passport Wireless SSD 500 Go prise en main

L'interface physique du My Passport Wireless SSD est épurée : une première tranche de l'objet accueille simplement le lecteur de cartes SD/SDHC/SDXC, tandis qu'une deuxième tranche révèle un port USB 3.0 micro-B, un port USB 2.0 (pour le branchement d'un lecteur de cartes externes et la charge d'un smartphone, d'une tablette ou d'un appareil photo), ainsi que deux boutons physiques. Le premier commande l'allumage et l'extinction du disque, tandis que le second offre la copie de fichiers d'une carte SD sur le disque dur et l'affichage du niveau de batterie par le biais de quatre diodes bleues situées sur le dessus du boîtier.

WD My Passport Wireless SSD 500 Go prise en main
WD My Passport Wireless SSD 500 Go prise en main

Le SSD est livré avec sa protection en caoutchouc, un câble USB 3.0 de 40 cm et différents adaptateurs secteur.

WD My Passport Wireless SSD 500 Go prise en main

En pratique

Le SSD My Passport Wireless peut être connecté à un ou plusieurs appareils selon trois méthodes différentes : en connexion filaire USB, en connexion Wi-Fi directe ou par le biais du réseau Wi-Fi domestique.

Lorsque le disque est branché en USB, il est reconnu par Windows et macOS comme un simple périphérique de stockage (sa connexion Wi-Fi est alors automatiquement désactivée). Notez que si le My Passport utilise le système de fichiers NTFS, des pilotes sont fournis pour une utilisation sous macOS sans reformatage. Ceci étant, il est bien entendu possible de formater ce SSD pour l'utiliser en exFAT ou HFS+.

Pour une connexion Wi-Fi directe à l'aide d'un ordinateur, il suffit de se connecter à l'un des deux réseaux générés par le disque (2,4 GHz et 5 GHz) à l'aide du mot de passe personnel fourni, puis d'accéder à l'adresse web indiquée par Western Digital (http://mypassport sous Windows et http://mypassport.local sous macOS). Cette suite d'opérations mène à une interface destinée à connaître l'état du disque (stockage, batterie, droits d'accès, etc.) et à le paramétrer.

Western Digital My Passport interface

Parmi les options proposées, certaines s'avèrent particulièrement intéressantes. Ainsi, la possibilité de sauvegarder directement les fichiers contenus par une carte mémoire dès son insertion dans le disque. Un autre élément à paramétrer est la connexion du SSD My Passport Wireless au réseau Wi-Fi local de façon à ce que tous les appareils connectés à ce dernier puissent accéder au contenu du disque. Ce dernier apparaît alors tout simplement comme un périphérique de stockage partagé et devient accessible à tous les utilisateurs du réseau.

Western Digital My Passport interface

L'application mobile My Cloud permet pour sa part d'accéder au contenu du SSD depuis un smartphone ou une tablette. Après appairage des deux dispositifs par le biais de l'app, on peut donc explorer le contenu du disque par une arborescence de dossiers ou par type de médias. La prévisualisation des vignettes se montre relativement longue lors du premier chargement, mais le système a le mérite de gérer les fichiers images, sons et vidéos et de les lire presque instantanément. Il est possible de visualiser de nombreux fichiers RAW à partir de l'app (voir la liste sur le site de Western Digital). Seul regret : nous aimerions disposer de plus de fonctionnalités avancées d'organisation et de traitement des images.

Entre autres paramètres, l'app My Cloud autorise la connexion à différents services infonuagiques (Dropbox, Google Drive, MyCloud et OneDrive) ainsi que la sauvegarde automatique sur le SSD des photos et vidéos capturées avec le terminal mobile.

My Cloud app interface

Les processus d'importation à l'aide du lecteur SD interne ou d'un lecteur de cartes externe connecté au SSD My Passport Wireless s'avèrent pratiquement identiques (seul le dossier de destination diffère) et particulièrement simples. L'importation s'applique par une simple pression sur le bouton du disque dur dédié à l'import ou peut être automatisée par le biais des options de l'interface d'administration et de l'app My Cloud.

Performances

Protocole de test

Les mesures logicielles de ce test ont été réalisées à l'aide de CrystalDiskMark et Blackmagic Disk Speed Test. Bien qu'ils utilisent des protocoles différents, tous deux lancent une séquence de tests d'écriture et de lecture sur la carte mémoire avec un fichier virtuel de 1 Go. De façon à simuler les cas de figure d'un usage photo et d'une utilisation vidéo, nous complétons ce contrôle logiciel par des tests de transferts manuels de fichiers de différentes tailles (tout d'abord un ensemble de fichiers RAW et JPEG, puis un seul et unique fichier de 10 Go).

WD My Passport Wireless SSD 500 Go Lecture Écriture
Débit théorique maximum annoncé 390 Mo/s NC
CrystalDiskMark (tests séquentiels en USB 3.1 Gen 1) 403,7 Mo/s 381,6 Mo/s
Blackmagic Disk Speed Test (en Thunderbolt) 387,8 Mo/s 370,1 Mo/s
Copie manuelle (fichiers RAW et JPEG en USB 3.1 Gen 1) 444,5 Mo/s 273,4 Mo/s
Copie manuelle (fichier de 10 Go en USB 3.1 Gen 1) 455,7 Mo/s 297,8 Mo/s

C'est en utilisant le connecteur USB 3.1 et CrystalDiskMark que nos mesures logicielles ont atteint leur maximum : 403,7 Mo/s en lecture et 381,6 Mo/s en écriture, soit des résultats équivalents au débit théorique maximum promis par Western Digital.

En copie manuelle, nos tests de lecture se sont avérés encore plus rapides : il nous a fallu une moyenne de 22,5 s pour copier un unique fichier de 10 Go sur ordinateur et 23 s pour un ensemble de fichiers RAW et JPEG d'un même poids.

Comme prévu, la copie de fichiers sur le disque à l'aide du lecteur de cartes se montre relativement lente. Si WD promet un débit de 65 Mo/s, nos résultats révèlent pour leur part une vitesse de 48,9 Mo/s, soit un temps d'environ 3 min et 30 s pour téléverser 10 Go.

Verdict

Bien qu'il ne soit ni le plus compact ni le plus résistant des périphériques de stockage, le WD My Passport Wireless SSD 500 Go dispose d'un statut nomade grâce à ses nombreuses fonctionnalités. Il offre en effet une connexion en Wi-Fi autorisant le visionnage et le contrôle du contenu à distance, un lecteur de cartes SD intégré et la possibilité d'utiliser sa batterie pour recharger des appareils mobiles. Avec le remplacement du disque à plateaux par un SSD et l'adjonction d'une coque en caoutchouc, il se permet même de rectifier deux des principaux défauts de son prédécesseur, le My Passport Wireless Pro.

Certes, nous regrettons une vitesse de transfert encore trop limitée avec le lecteur de cartes SD intégré et le fait que Western Digital ne semble pas exploiter tout le potentiel de l'app My Cloud (par exemple avec des fonctionnalités d'organisation et de traitement des images mieux pensées). Nonobstant, nous recommandons le My Passport Wireless SSD aux photographes à la recherche d'un disque à la fois transportable et capable d'une connexion sans fil.

+
  • Bonne qualité de fabrication
  • Résistance aux chutes et aux chocs (mais limitée)
  • Bon débit en lecture
  • Bon débit en écriture
  • Connexion Wi-Fi et contrôle à distance (interface web et app My Cloud)
  • Lecteur de cartes SD intégré
  • Possibilité de brancher tout type de lecteur de cartes
  • Possibilité d'utiliser la batterie pour recharger divers appareils (smartphone, tablette, etc.)
  • Taille et poids un peu élevés
  • Pas de protection contre les projections et l'immersion dans l'eau
  • Vitesse de transfert limitée avec le lecteur de cartes SD
  • L'app My Cloud manque de fonctions avancées pour l'organisation et le traitement des images
En résumé

Plus rapide et résistant que son prédécesseur, le Western Digital My Passport Wireless SSD 500 Go parvient à en combler les principaux défauts tout en se montrant toujours aussi connecté. Voilà donc un SSD à la fois transportable et autorisant une gestion des fichiers à distance à l'aide d'une connexion Wi-Fi.

default image
Paul Nicoué
Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications 

Les prix
Western Digital My Passport Wireless SSD 500 Go
Amazon 303,77 €
Fnac.com marketplace 323,99 € Voir l'offre
Conrad 359,99 € Voir l'offre