Le stockage des données est devenu une problématique cruciale pour les amateurs et professionnels de l’image. Avec des appareils photo qui atteignent désormais 100 megapixels et des caméras qui filment en 8K, disques durs, RAID et autres serveurs peinent à suivre cette surenchère technologique. Si le cloud est une solution prisée, elle pose un véritable problème de confidentialité des données.

C’est à partir de ces problématiques que Drobo nous a proposé de tester le dernier 5N2, un NAS destiné aux particuliers, start-ups et petites structures.

le dernier 5N2, un NAS destiné aux particuliers, startups et petites structures

Considérations générales
Disques durs, SAS, NAS… quelles différences ?

À l’heure du Wi-Fi généralisé, de la 4G, des espaces de travail partagés, du travail à domicile, etc., les métiers de l’image sont devenus de plus en plus nomades. Nombreux sont les photographes ou vidéastes à s’affranchir d’un bureau pour gagner en mobilité, grâce à leur ordinateur portable. Mais, si l’informatique a dématérialisé nos productions, le stockage, lui, reste bien physique. Face au stockage des données et des archives, chacun y va de sa petite recette. Disques durs multiples (mais rangés), tour RAID ou SAS (Serial Attached Storage) personnel, Cloud… les offres ne manquent pas, mais ne sont pas toujours pratiques ou sûres.

Les entreprises ont l’habitude d’investir dans des NAS (Network Attached Storage). Des serveurs accessibles en réseau qui permettent un accès simultané à plusieurs utilisateurs. Parfaits pour le travail collaboratif, ils souffrent encore d’une étiquette "chers et complexes". De fait, configurer un NAS domestique a de quoi effrayer, lorsque les mots "adresses IP" et "DNS" peuvent ressembler – pour certains – à un sous-dialecte des montagnes ouzbeks.

Dans ce domaine, Drobo axe sa philosophie autour de la simplification des usages serveurs et RAID, pour que chacun puisse s’accommoder d’une sécurisation des données. Une aubaine pour les indépendants qui pourraient bien trouver, dans le Drobo 5N2, une solution simplifiée pour leurs données.

le Drobo 5N2 offre une solution simplifiée pour les données

Installation et configuration

Installation matérielle

Quand on pense serveur NAS, on a tendance à imaginer une structure pleine de câbles planquée au fond d’une cave. Rien de tout cela avec le Drobo 5N2, puisque celui-ci reste assez compact : 150,3 x 185,4 x 262,3 mm pour 3,9 kg. Il tient donc sans problème sur notre étagère média, accompagné de nos autres disques durs (qui ne sont pas beaucoup plus petits que lui).

Le design métallique est sobre et promet de ne pas défigurer votre bibliothèque, si vous décidiez par hasard de l’utiliser aussi comme cale-livres. Hélas, comme la plupart de ces appareils, il attire à lui toutes les poussières environnantes. Le châssis est doté de deux ports Ethernet à brancher directement sur votre routeur/box Internet et d’un interrupteur. C’est tout. Car, à la différence des SAS qui se branchent directement sur votre machine (et sont liés à ses périodes d’activité), les NAS dépendent uniquement de la disponibilité de votre réseau. Autre avantage : ils libèrent des ports sur les machines. Les utilisateurs de Mac, qui ont vu les prises Ethernet disparaître au profit de connecteurs Thunderbolt performants, mais limités en nombre, apprécieront.

Test du NAS Drobo 5N2

Ces deux ports Ethernet s’adaptent à vos usages. Soit ils fonctionnent ensemble pour doubler la bande passante vers votre routeur, soit ils peuvent être adressés à deux sous-réseaux distincts. En cas de défaillance d’un des deux ports, le second prend le relais.

Détail apprécié, Drobo fournit directement 2 câbles Ethernet de 1,8 m nécessaires au câblage du 5N2. À l’heure où les constructeurs ont tendance à laisser l’utilisateur compléter son installation, c’est louable. Ravis de ne pas avoir à courir acheter un câble manquant, nous branchons les 2 Ethernet sur la box : c'est rapide comme l’éclair, il faut bien l’avouer.

Test du NAS Drobo 5N2

Installer les disques est tout aussi simplissime. Le Drobo 5N2 est doté de 5 baies SATA dans lesquels il suffit de glisser des disques durs 3,5’’. Adieu vis et adaptateurs en pagaille, le cache des baies est magnétique (et résistant), et les emplacements sont sécurisés par un loquet gris vraiment robuste.

Drobo propose plusieurs configurations de stockage, mais vous êtes libres de composer le NAS à votre manière. Alors que la prudence veut traditionnellement que l’on opte pour une série de disques de même capacité et du même constructeur, Drobo supporte sans problème les mix. Nous avions un disque Toshiba de 1 To, un disque Toshiba de 500 GB et un Western Digital de 500 GB, et cela ne pose aucun problème.

Test du NAS Drobo 5N2. Drobo propose plusieurs configurations de stockage, mais vous êtes libres de composer le NAS à votre manière

La compagnie offre même un configurateur en ligne pour calculer l’espace effectif du NAS. Malin, simple, apprécié. Cela permet de visualiser quelle partie du serveur sera allouée aux données, et combien à leur protection.

Test du NAS Drobo 5N2. Le Drobo Dashboard, interface simple et intuitive.

Configuration

La configuration du Drobo s’effectue par l’intermédiaire d’un utilitaire appelé Drobo Dashboard. Elle s'opère automatiquement et prend de 20 à 50 minutes. Un manuel en ligne en français – une fois n’est pas coutume – explique le tout de manière claire. C'est assez transparent, même pour les plus novices. Un enfant s’y retrouverait !

Quand on est habitué aux serveurs, cette configuration automatique a quelque chose de déroutant, limite incongru, mais très vite, on n'y pense plus et on en profite pour faire autre chose.

Un système de monitoring led simple, mais rudement efficace. En haut, l'état des disques ; en bas, la jauge de capacité.

Lorsque votre Drobo 5N2 est configuré, les leds de façade s’allument. Les premières, sur le côté, indiquent l’état des disques : vert si tout va bien, orange pour une action de maintenance, rouge en cas de défaillance ou de panne. Les secondes, sur la base, indiquent la capacité et témoignent de l’activité du 5N2. Ce n’est pas forcément utile – le Dashboard est plutôt clair et complet à ce sujet –, mais assez agréable. D’autant que vous pouvez paramétrer l’intensité des leds. Si vous travaillez en chambre noire, un témoin discret est toujours plus agréable qu’un voyant agressif. Bien vu.

Test du NAS Drobo 5N2. Les paramètres permettent vraiment de personnaliser son Drobo en fonction de ses usages

Le Dashboard permet de rentrer un petit peu plus en détail dans la configuration hardware du système. Encore une fois, doté de quelques bases, l’ensemble est parfaitement clair. Il permet, notamment, de configurer les liaisons Ethernet (voir plus haut), mais aussi d’activer la redondance à 2 disques (DDR). Celle-ci permet de prévenir son serveur de la défaillance simultanée de 2 disques durs. Si cette fonction (désactivée par défaut) utilise davantage d’espace disque, elle compense une possible malédiction vaudou qui pèse sur vous depuis votre naissance. Par défaut, nous préférons quand même l’activer : les probabilités d’un tel désastre sont certes faibles, mais pas inexistantes. La sécurité avant tout.

Enfin, un mode veille soulage les disques après une période d’inactivité. Non seulement cela limite la consommation qu’un tel dispositif, mais prolonge la durée de vie des disques. Si sortir le Drobo 5N2 de veille nécessite un petit peu plus de temps, celui-ci reste contenu pour ne pas être dérangeant.

Test du NAS Drobo 5N2. Une interface d'administration claire

Administration

Par défaut, le Drobo 5N2 ne propose qu’un partage public sur le réseau. Via les paramètres de partage, on peut ainsi gérer les utilisateurs, leurs droits et leur accès aux dossiers partagés. Trois choix assez classiques : soit un dossier est caché à l’utilisateur, soit il est en lecture seule, soit l’utilisateur peut y prendre et déposer des données.

Accès classique par l'explorateur : seuls les dossiers définis au préalable sont visibles

Alors que ce type de configuration est souvent ardu, celle-ci se fait, ici, assez rapidement et de manière assez transparente. Si les autorisations ne concernent que des dossiers situés à la racine du serveur, elles se révèlent finalement malléables. Dans le cas d’une petite entreprise, on imagine chaque usager (salarié ou client) avoir son espace dédié sur le serveur et avoir uniquement accès aux projets qui le concernent.

Performances et état critique

Performances pures

Évaluer objectivement les performances pures d’un produit comme le Drobo 5N2 est compliqué. Tout dépend des types de disques que vous utilisez et de leur nombre. Drobo propose à ce titre une page pertinente. Si vous avez besoin d’un accès rapide à vos données, des SSD s’imposeront (mais feront grimper la note). Si vous destinez votre NAS à de l’archivage, des disques classiques feront l’affaire.

Le Drobo 5N2 ne souffre visiblement pas du mélange des types de disques. Pour autant, la sécurité voudrait que l’on opte quand même par défaut pour un jeu de disques "Enterprise" de capacité similaire. Cela soulage la machine et facilite la gestion informatique des données… donc en augmenter sa fiabilité.

Les résultats dépendent grandement de la configuration matérielle du Drobo 5N2.  Mais un NAS reste plus exploitable en direct pour de la photographie que pour de la vidéo.

Rappelons aussi que, dans nos corps de métiers, les NAS sont rarement préconisés pour du travail direct. Si, en photographie, le Drobo 5N2 ne connaît aucun ralentissement et reste idéal pour stocker une bibliothèque Lightroom, en vidéo, c’est une tout autre histoire. Le Drobo permet à peine de lire du 2K. Sa manipulation se révèle encore plus laborieuse.

Dans le cas d’un usager unique, la double connexion Ethernet ne change pas grand-chose à l’affaire. Le débit est, en effet, bridé par la carte réseau de votre machine, généralement prévue pour un unique bus Ethernet 1 GB.

En revanche, lorsqu'on travaille à plusieurs, y compris via le réseau Wi-Fi, le Drobo 5N2 se montre très stable. Les transferts de données sont constants et apparaissent sans délai chez l’autre utilisateur. Même en cas de sollicitation extrême de l’interface, comme nous avons pu le faire avec une suite DNG en 8K, la baisse de performance n’est pas apparue aussi nette.

On a connu des NAS plus performants, mais, pour le format proposé, le temps d’accès est plus qu’honorable.

Test du NAS Drobo 5N2. En cas de problème les LED sont rouges (indicateur de panne) ou orange (indicateur de protection et reconstruction)

Mode dégradé

En cas de défaillance d’un disque dur, les voyants du Drobo 5N2 changent de statut. Le disque défaillant passe au rouge, les autres disques clignotent en orange et vert. Un système de notification assez rapide se met en place. En quelques minutes, une notification apparaît sur le bureau et vous redirige vers le dashboard. Si vous l’avez configuré, un e-mail atterrit même dans votre boîte avec les détails de l’erreur (pratique quand on est à l’extérieur).

En cas de problèmes, c’est tout un processus que votre Drobo met en place pour sécuriser vos données. Pour autant, elles sont toujours accessibles. Si le temps d’accès est un peu plus long, vous pouvez continuer à travailler sur votre NAS. C’est très impressionnant. Même les copies de fichiers se poursuivent.

Test du NAS Drobo 5N2. Le dashboard protège automatiquement vos données en cas de défaillance d'un des disques. Et vous prévient en toute transparence

Côté reconstruction, tout ce que vous avez à faire, c'est de remplacer le disque à chaud. Le Drobo 5N2 se charge du reste. Ainsi, pour peu que l’on ne touche pas aux autres disques, la maintenance a lieu sans interruption de l’activité du NAS.

Imaginons que vous soyez à l’extérieur et receviez l’e-mail d’alerte, tout ce que vous avez à faire est d’appeler votre collègue, conjoint, enfant et lui demander de retirer le disque qui clignote en rouge, pour le remplacer par un autre que vous aurez acheté à l'avance. Enfantin.

C'est d’autant plus pratique lorsque vous voulez faire évoluer votre NAS, car cela ne nécessite pas de longue durée de reconstruction au cours de laquelle le serveur reste immobilisé. Tout ce qu’il y a à faire, c'est de glisser un disque plus volumineux à la place d’un autre et de laisser le Drobo gérer les données.

Test du NAS Drobo 5N2. La sécurité et l’accessibilité des données sont assurées quoiqu’il arrive

Le constat est sans appel : la sécurité et l’accessibilité des données sont assurées quoiqu’il arrive ! Avec une maintenance réduite et simple.

Drobo pousse même le vice jusqu’à proposer un mode Drobo DR (pour Disaster Recovery). L’idée consiste à jumeler son 5N2 avec un autre 5N2 situé ailleurs. Les données y sont synchronisées en permanence. En cas de cambriolage, d’incendie, de dégât des eaux, de tremblement de terre ou tout autre événement qui mettrait en cause l’intégrité de votre appareil, vos données sont préservées. Il vous suffira de brancher ce deuxième Drobo 5N2 sur les prises Ethernet pour retrouver vos données sans passer par des phases de reconfiguration longues et fastidieuses.

Test du NAS Drobo 5N2. La bonne idée : jumeler son 5N2 avec un autre 5N2 situé ailleurs. Les données y sont synchronisées en permanence

Connectivité et accès à distance

Connexion à distance

L’intérêt d’un NAS par rapport à un SAS demeure aussi sa disponibilité offsite, c’est-à-dire la possibilité d’y accéder depuis n'importe où, grâce à une connexion Internet.

Test NAS Drobo 5N2. L'interface web MyDrobo.com permet d'accéder au contenu de votre NAS, même à des kilomètres de distance.

Pour cela, Drobo propose un service gratuit appelé My Drobo. Ce service permet de s’affranchir des adresses IP et DNS souvent bien compliquées à retenir, pour proposer une adresse en xxx.mydrobo.com. Ainsi, chaque utilisateur peut-il accéder au NAS par un navigateur classique et une adresse simple, et y renseigner ses identifiants.

Test NAS Drobo 5N2. À gauche, Drobo Access vous permet d'accéder à votre NAS. À droite, Drobo Pix permet de synchroniser et de sauvegarder le contenu de votre smartphone.

Ce système nécessite un enregistrement préalable auprès de Drobo. Mais il ouvre la voie à de nombreux services, notamment l’usage des applications mobiles, comme DroboPix, qui permet de sauvegarder automatiquement le contenu de son smartphone sur le NAS, dès que l’on est connecté à un réseau Wi-Fi. Drobo Access est l’application mobile (payante) permettant d’accéder à son NAS et d’en gérer le contenu.

Test NAS Drobo 5N2. Drobo Access est l’application mobile (payante) permettant d’accéder à son NAS et d’en gérer le contenu.

Enfin, et c’est à noter, MyDrobo transforme votre NAS en véritable cloud personnel. Vous pouvez partager des fichiers ou des dossiers avec des tiers, par l’intermédiaire d’un simple lien https. Il est alors facile de mettre à disposition d'un client ou d'un ami un dossier ou un fichier, sans avoir à passer par WeTransfer ou MyAirBridge. Les dossiers peuvent être protégés par un mot de passe et l’accès limité dans le temps.

Ces données ne sont stockées nulle part ailleurs. Drobo ne collecte aucune de vos données pour les stocker sur leurs serveurs. C'est votre NAS qui fait office de serveur partagé ; My Drobo n’est qu’une passerelle de redirection (parfois un peu lente).

Test NAS Drobo 5N2. Un détail du dashboard : les nombreuses DroboApp

Les Drobo Apps

Dans la veine de ce qui existe chez Synology, Drobo propose aussi des applications liées à son NAS. Du monitoring mobile à la configuration d’un cloud personnel avancé, il existe, par défaut, une trentaine d’applications.

On retiendra la possibilité d’héberger un compte Koken ou un blog Wordpress directement depuis son NAS. Mais aussi de transformer le Drobo 5N2 en media center par l’intermédiaire de Plex ou Firefly.

Test NAS Drobo 5N2. La configuration des Drobo App (ici Transmission) peut vite se révéler ardue pour ceux qui ne sont pas habitués aux techniques de réseaux

L’installation et la configuration de ces applications peuvent se révéler difficiles et sont un peu lentes à installer (1 heure pour la mise en disponibilité de Wordpress…). La configuration, en anglais la plupart du temps, peut être un vrai chemin de croix en fonction des développeurs — nos maigres connaissances en peer-to-peer étant limitées, nous n'avons jamais pu configurer Transmission de manière effective.

Si ces applications ne sont pas indispensables, elles restent des atouts pour tous ceux qui veulent faire de leur NAS un outil polyvalent : media center, cloud personnel, plateforme de blogging, archives personnelles, stockage partagé… tout est possible, cumulable et confidentiel.

Test NAS Drobo 5N2. Media center, cloud personnel, plate-forme de blogging, archives personnelles, stockage partagé… tout est possible, cumulable et confidentiel

Conclusions

Le Drobo 5N2 ne révolutionne ni le principe du serveur NAS ni ses performances, mais il en rend l’usage bien plus confortable. En axant toute sa réflexion autour de l’ergonomie, Drobo propose un outil à la simplicité d’usage fabuleuse. Sa simplicité de configuration et son impressionnant système de sécurisation des données sont les deux atouts majeurs qui font de Drobo 5N2 l’outil idéal pour les petites structures.

Seuls reproches : la ventilation un peu bruyante, une propension à récolter la poussière et une application mobile payante. Autant dire qu'on pinaille. Le reste est d’une grande fiabilité et devrait ravir tous ceux qui sont allergiques aux configurations informatiques complexes. Le Drobo 5N2 est polyvalent, évolutif et devrait s’adapter aux besoins des amateurs ou professionnels de l’image, en quête d’une solution qui allie archivage et partage des données.

+
  • Installation matérielle simplissime
  • Interface utilisateur très claire et bien conçue
  • Options de configuration pertinentes et bien pensée
  • Protection des données en cas de défaillance d'un ou deux disques
  • Maintenance simple
  • Polyvalence d'usage (media center, cloud...)
  • Accès par nom de domaine et/ou application mobile
  • Partage cloud
  • NAS un peu bruyant
  • Application smartphone payante
  • Drobo App pas toujours évidente à configurer
Sylvain Bérard

Photographe et étalonneur numérique pour le cinéma, amoureux du documentaire et des textures d’images. Grand utilisateur de sac à dos et de compagnie de voyages. Ses publications 

Les prix
Drobo 5N2
Amazon 522,44 €
Contenus sponsorisés