Un lecteur nous interroge pour savoir si la stabilisation mécanique est suffisante avec une longue focale (équivalente à 600 mm en 24x36) ou s'il faut privilégier une stabilisation optique. Un débat long comme un jour sans pain, mais qui évolue, notamment avec Panasonic et son GX8 disposant d'une double stabilisation à la fois mécanique et optique. Le meilleur des deux mondes ?

Bonjour, je possède un Panasonic GX8 et j'aimerais savoir si la stabilisation de ce boîtier est suffisante pour utiliser le zoom Olympus M.Zuiko Digital ED 75-300 (non-stabilisé) à main levée. À défaut, conseillez-vous le zoom Panasonic 100-300, a priori moins bon, mais stabilisé.

Louis L., lecteur de Focus Numérique

### La règle de départ En photographie, une règle empirique veut que pour obtenir un cliché net, il faut déclencher avec un temps d'obturation au moins égale à l'inverse de la focale utilisée. Ainsi, si vous utilisez un 50 mm avec un capteur 24x36, vous devez photographier au moins au 1/50 s pour espérer une photo nette. Vous l'aurez compris, plus votre focale est longue, plus il vous faut déclencher avec des temps de pose courts : 1/200 s pour un 200 mm, 1/300 s pour un 300 mm. Cette règle empirique "fonctionne" avec les équivalents 24x36. Ainsi avec les optiques Micro4/3 de notre lecteur, elles sont respectivement équivalentes à un 150-600 mm pour le modèle Olympus et 200-600 mm pour le modèle Panasonic (coefficient multiplicateur x2), le temps de pose minimale est donc de 1/600 s. Il faudra donc de la lumière ou pousser la sensibilité ISO pour avoir des expositions correctes.

Stabilisation optique ou mécanique ?

Il vous reste de l'article à lire
Renaud Labracherie

Rédacteur en chef de Focus Numérique. Grand évangéliste du RAW. Ses publications