Alors que nous approchons du cœur de l'hiver, certains d'entre nous s'apprêtent à passer quelques jours "à la neige" afin de profiter des activités et paysages de saison. C'est donc en toute logique qu'un lecteur nous questionne cette semaine sur les précautions à prendre et le matériel à adopter pour pratiquer la photographie en montagne.

Je me permets de vous contacter car j'aimerais obtenir des renseignements en lien avec la photographie de paysage, en montagne et en station de ski. Je voudrais notamment savoir s'il faut prendre des précautions en lien avec la présence de neige. Pourriez-vous également me conseiller concernant l'usage de filtres pour photographier lacs et chutes d'eau ?

Michaël Q., lecteur de Focus Numérique.

Météo et températures négatives

Bien que l'hiver soit une saison propice à la photographie, certaines précautions pratiques sont d'usage : la météo est à surveiller de près, notamment pour savoir à quel type de lumière s'attendre mais aussi et surtout pour ne pas vous mettre en danger. Votre matériel doit également être protégé du froid et des brusques changements de température, ces derniers pouvant générer de la condensation.

Bien que la plupart des appareils photo puissent être utilisés en toute confiance dès que la température dépasse -10 °C (attention toutefois à la température minimale effective), il convient de garder à l'esprit que le froid amoindrit grandement l'autonomie des batteries. Si vous êtes amené à partir en expédition durant plusieurs heures, nous vous conseillons ainsi d'investir dans une ou plusieurs batteries supplémentaires et de les conserver au sec et au chaud, c'est-à-dire dans un sac de qualité ou dans une poche intérieure de votre manteau.

Neige et mesure de l'exposition

Si le sujet de votre photographie a pour cadre un environnement enneigé, il se peut que la cellule de votre appareil photo vous joue des tours. La neige réfléchit en effet une importante quantité de lumière. La plupart des modes de mesure de l'exposition auront tendance à préconiser des réglages qui, certes, entraîneront une exposition correcte de la couche enneigée, mais celle-ci paraîtra terne, tandis que les éléments les plus sombres de la scène seront sous-exposés.

Pour éviter ce désagrément, il est notamment possible d'utiliser le mode de mesure de l'exposition "Spot" — plus adapté aux conditions d'éclairage hétérogènes — ou d'ajuster la correction de l'exposition de façon à surexposer de 1 IL ou plus. Adopter le mode Manuel peut également être une très bonne méthode pour pallier les égarements de la cellule.

Du bon usage des filtres

Si les filtres anti-UV sont le plus souvent utilisés dans le seul but de protéger la lentille frontale des objectifs — auxquels ils sont alors constamment vissés —, leurs bénéfices sur la qualité d'image peuvent prendre de l'ampleur en haute altitude, situation dans laquelle le rayonnement ultraviolet est plus important. On notera cependant que les traitements anti-UV des objectifs modernes s'avèrent suffisants dans la plupart des situations de prise de vue.

Test - 08/06/2016
Sigma anti-UV déperlant (WR-UV)
anti-UV déperlant (WR-UV)
Amazon 23,85 €
Amazon 29,30 € Voir l'offre
Amazon 38,90 € Voir l'offre
Digixo 38,90 € Voir l'offre
Miss Numérique 39,90 € Voir l'offre
Fnac.com marketplace 42,90 € Voir l'offre
Test - 17/02/2016
Cokin Pure Harmonie anti-UV multi-couches (UV MC)
Pure Harmonie anti-UV multi-couches (UV MC)
Amazon 23,90 €
Digixo 25,90 € Voir l'offre
Amazon 26,90 € Voir l'offre
Miss Numérique 27,90 € Voir l'offre
Fnac.com marketplace 29,68 € Voir l'offre
Materiel.net 29,90 € Voir l'offre

Un filtre polarisant a quant à lui pour effet de diminuer les reflets produits par toute surface non métallique (telles que les vitres et l'eau), de renforcer la saturation des couleurs et d'augmenter la densité du ciel. L'intensité de ces effets peut être ajustée à loisir en faisant tourner le filtre à l'intérieur de son porte-filtre ou directement par le biais du bague (on parle alors de filtre polarisant circulaire).

Le filtre polarisant circulaire cumule donc de multiples intérêts, ce qui le rend presque indispensable à tout photographe de paysage — l'effet esthétique le plus évident étant la dramatisation du ciel. Notez que ces effets atteignent leur apogée par temps ensoleillé et lorsque l'axe de prise de vue choisi se situe à 90° de la source lumineuse (en général le soleil). Prenez toujours quelques secondes pour faire jouer la bague du filtre et observer ainsi l'évolution des effets.

On notera également que l'utilisation d'un filtre polarisant s'accompagne bien souvent d'une perte de luminosité de l'ordre de 1 à 2 IL. Si celle-ci est décelable avec une visée reflex, un écran ou un viseur électronique la compensent automatiquement.

Test - 20/07/2016
Sigma polarisant circulaire déperlant (WR CPL)
polarisant circulaire déperlant (WR CPL)
Amazon 41,57 €
Fnac.com marketplace 51,44 € Voir l'offre
Amazon 68,15 € Voir l'offre
Digixo 69,00 € Voir l'offre
Digixo 69,00 € Voir l'offre
Miss Numérique 69,00 € Voir l'offre
Test - 02/03/2016
Cokin Pure Harmonie polarisant circulaire (C PL)
Pure Harmonie polarisant circulaire (C PL)
Amazon 37,39 €
Amazon 37,49 € Voir l'offre
Digixo 41,90 € Voir l'offre
Miss Numérique 42,90 € Voir l'offre
Digixo 43,90 € Voir l'offre
Fnac.com marketplace 52,70 € Voir l'offre
Test - 27/07/2016
Cokin Creative polarisant circulaire
Creative polarisant circulaire
Amazon 63,90 €
Miss Numérique 63,90 € Voir l'offre
Fnac.com marketplace 88,04 € Voir l'offre

Les paysages de montagne représentant également l'occasion de photographier lacs et cours d'eau, nous conseillons l'usage de filtres à densité neutre. Ceux-ci sont particulièrement usités du fait qu'ils permettent de diminuer artificiellement la quantité de lumière atteignant la surface photosensible (capteur ou pellicule) de votre appareil photo — et par conséquent de pratiquer la pose longue.

Si les effets de cette technique varient en fonction de la densité du filtre et des paramètres de prise de vue, un temps de pose de quelques secondes aura pour conséquence de faire apparaître les éléments statiques de la scène photographiée de façon nette, tandis que les autres éléments (nuages, cascades, cours d'eau, etc.) seront marqués par un flou de mouvement.

Test - 13/04/2016
Cokin Pure Harmonie gris neutre densité variable (ND X)
Pure Harmonie gris neutre densité variable (ND X)
Miss Numérique 68,90 €
Digixo 69,00 € Voir l'offre
Digixo 74,90 € Voir l'offre
Miss Numérique 79,90 € Voir l'offre
Amazon 84,44 € Voir l'offre
Fnac.com marketplace 116,00 € Voir l'offre
Test - 21/12/2016
Cokin Nuances ND32
Nuances ND32
Digixo 68,89 €
Miss Numérique 69,90 € Voir l'offre
Amazon 84,95 € Voir l'offre
Digixo 108,99 € Voir l'offre
Amazon 109,00 € Voir l'offre
Miss Numérique 109,90 € Voir l'offre
Digixo 168,90 € Voir l'offre
Voir plus d'offres

Avec un temps d'exposition élevé, le moindre mouvement de l'appareil photo peut compromettre la capture d'une prise de vue. Nous vous conseillons donc l'utilisation d'un trépied — proposant de préférence une capacité de charge conséquente. En plus de vous permettre la pratique de la pose longue, celui-ci aura pour avantage de faciliter le cadrage et la composition de l'image dans un environnement parfois rude et par conséquent propice aux tremblements du photographe.

Paul Nicoué

Rédacteur polymorphe. Chantre occasionnel de la photophonie, grand chambellan des accessoires photo et chevalier de l’ordre du degré Kelvin. Ses publications 

Contenus sponsorisés