Un lecteur se questionne judicieusement sur le meilleur procédé pour éviter les reflets d'une vitre afin de réaliser une photographie depuis les hauteurs d'une tour.

Pour embrasser le gigantisme de certaines cités, il faut prendre de la hauteur et grimper aux derniers étages des plus hautes tours. Paris, Tokyo, New York... Les plus grandes métropoles offrent des vues panoramiques superbes, mais souvent depuis l'autre côté de surfaces vitrées. S'il est possible de minimiser les reflets en pleine journée, de telles prises de vues deviennent plus complexes en soirée, lorsque les lumières intérieures provoquent de forts reflets.

Lors d'un récent voyage à Tokyo, j'ai voulu photographier de nuit la superbe vue de la ville en montant en haut de la mairie, mais mes clichés présentent tous des reflets peu esthétiques. Comment faire pour les faire disparaître ?

Pierre Lescure, lecteur de Focus Numérique

Photographier à travers une vitre entraîne plusieurs difficultés telles que les déformations, la perte de piqué et, comme l'a bien noté notre lecteur, les reflets. S'il est difficile de minimiser les deux premiers défauts, il est possible de réduire les reflets à la prise de vue avec certains accessoires et quelques astuces. Il est d'ailleurs intéressant de noter qu'il est possible d'utiliser ces mêmes techniques pour photographier des poissons dans aquarium ou tout simplement des objets derrière une vitrine.

Notez qu'en ce qui concerne la rédaction de Focus Numérique, photographier les nouveautés présentées sur les salons derrière des cloches en verre nous met toujours en joie...

Prise de vue et accessoires

Le pare-soleil

La première solution pour limiter les reflets à la prise de vue consiste à s'approcher au plus près de la vitre à travers laquelle vous photographiez. Quand on dit "au plus près", l'idéal est même de coller l'objectif à la fenêtre. Pour éviter d'abîmer la lentille frontale, le plus simple et d'utiliser le pare-soleil et de coller celui-ci à la vitre. Il empêche alors les reflets extérieurs d'apparaître sur l'image. À défaut de pare-soleil, vous pouvez utiliser toutes sortes d'accessoires pour bloquer la lumière parasite autour de votre optique. Si des vêtements peuvent par exemple faire l'affaire, il existe également de larges pare-soleils en caoutchouc ou en tissu qui permettent d'éliminer les reflets. L'un des plus connus se nomme Lenskirt et coûte un peu plus de 50 $.

Pour limiter les reflets, il faut donc que le sujet photographié soit plus lumineux que l'environnement à partir duquel vous photographiez. Étant donné que vous n'aurez pas toujours accès à l'interrupteur général, il vous revient de trouver — parfois avec les moyens du bord — des astuces pour limiter les lumières parasites.

parasoleil tissu pour limiter les reflets d'une vitre

Photographier à travers une vitre peut de plus compliquer la mise au point. Dans certaines situations, il est donc préférable de basculer en mise au point manuelle pour éviter les erreurs d'appréciation de l'autofocus.

Le filtre polarisant

Si vous n'avez pas la possibilité de vous approcher au plus près de la vitre à travers laquelle vous souhaitez prendre une photo, il reste plusieurs solutions : trouver, en se déplaçant, la position qui présente le moins de reflets ou utiliser un filtre polarisant. Cette dernière astuce est sans doute la plus plus élégante et la plus efficace. Nous vous invitons ainsi à consulter notre article sur le fonctionnement desdits filtres polarisants.

Attention cependant, un filtre polarisant ne supprime pas totalement les reflets, il les atténue simplement. Pour plus de confort, optez pour un filtre polarisant circulaire qui permet d'orienter le filtre de façon à trouver rapidement la meilleure position. Notez qu'un filtre polarisant a tendance à réduire le contraste en densifiant l'intégralité de la photo. Si vous souhaitez éliminer les reflets avec un filtre, gardez également à l'esprit qu'il faut éviter de se positionner en face de la surface vitrée ; décalez-vous et faite varier la polarisation du filtre pour atténuer au mieux les reflets.

Avec filtre polarisantAvec filtre polarisant.
Sans filtre polarisantSans filtre polarisant.
Test - 20/07/2016
Sigma polarisant circulaire déperlant (WR CPL)
polarisant circulaire déperlant (WR CPL)
Digixo 49,00 €
Miss Numérique 54,00 € Voir l'offre
Digixo 58,99 € Voir l'offre
Amazon 60,64 € Voir l'offre
Fnac.com marketplace 69,90 € Voir l'offre
Ebay.fr 103,47 € Voir l'offre
Test - 02/03/2016
Cokin Pure Harmonie polarisant circulaire (C PL)
Pure Harmonie polarisant circulaire (C PL)
Digixo 29,99 €
Amazon 37,39 € Voir l'offre
Miss Numérique 42,90 € Voir l'offre
Fnac.com marketplace 52,70 € Voir l'offre
Webdistrib 53,94 € Voir l'offre
Boulanger.com 82,99 € Voir l'offre

Le flash

De manière assez étonnante, le flash peut s'avérer être un ennemi aussi bien qu'un précieux allié lorsqu'il s'agit d'éviter les reflets. En effet, utilisé de manière frontale, le flash est alors le plus traître des accessoires : la vitre renvoyant une bonne partie de la lumière directement vers l'appareil, vos photos présenteront un effet bien souvent disgracieux. Toutefois, si vous avez la possibilité d'utiliser un flash orientable, ou mieux, pilotable à distance, il pourra vous épauler dans votre labeur. Comme nous l'avons vu précédemment, pour limiter les reflets, il faut que le sujet soit plus éclairé que votre environnement. L'idée est donc d'éclairer votre sujet de manière indirecte ou en déporté. Vous pouvez aussi coller le flash contre la vitre pour éviter le phénomène de réflexion tout en éclairant votre sujet.

À la retouche

Il n'existe malheureusement pas de solution miracle pour supprimer les reflets en postproduction. Sur Lightroom, jouer avec la correction du voile augmente le contraste général de l'image. Suivant la situation de prise de vue, les reflets d'une surface vitrée peuvent ainsi être atténués ou au contraire accentués. Si l'exercice demande bien souvent une bonne dose de patience, il est également possible de jouer avec les outils de correction locale.

Jouer avec les reflets

Il est parfois très difficile de limiter les phénomènes de réflexion. Au lieux de baisser les bras et de passer votre chemin, il peut être intéressant de jouer avec les reflets et de composer vos clichés avec ceux-ci.

Crédit photo Pierre CaillaultCrédit photo : Pierre Caillault.

Renaud Labracherie

Rédacteur en chef de Focus Numérique. Grand évangéliste du RAW. Ses publications 

Contenus sponsorisés