Utilisez votre code offert
pour consulter cet article gratuitement pendant 24h.

Comme le film pour les appareils argentiques, le capteur de votre boîtier doit recevoir une quantité exacte de lumière pour donner une photo bien exposée, avec des détails dans les ombres et dans les hautes lumières. En cas de sous-exposition, les ombres sont noires et sans détails, tandis que dans le cas d’une surexposition, les hautes lumières sont uniformément blanches : on dit qu’elles sont brûlées. À l’ordinateur, on arrive à rattraper les choses dans le cas d’une légère sous-exposition – une surexposition significative étant généralement non rattrapable –, mais il vaut mieux poser juste à la prise de vues. On peut comparer cette exposition à la quantité d’eau qu’une bassine doit recevoir pour être correctement remplie  : suffisamment, mais pas au point de déborder.

Analogie avec le temps nécessaire pour remplir d'eau un volume donné. Illustration: E. Elcet.Analogie avec le temps nécessaire pour remplir d'eau un volume donné. Illustration: E. Elcet.

Les trois paramètres de l’exposition

Il vous reste de l'article à lire
Utilisez votre code offert
pour consulter cet article gratuitement pendant 24h.