Utilisez votre code offert
pour consulter cet article gratuitement pendant 24h.

Le processus de détection de la lumière qui fonctionne pour les capteurs CCD ou CMOS ne prend pas en compte la couleur de la lumière. Un photon d’une couleur du spectre visible est transformé en électron et l’information de couleur est alors définitivement perdue. Pour reconstruire une information de couleur, plusieurs techniques existent et l’objet de cet article est de vous les présenter.

Objectif d'une détection de la couleur pour un capteur

D'un point de vue anatomique, l’œil utilise trois types de cellules (des cônes rouges, verts et bleus) pour analyser la couleur de la lumière reçue. Une idée naturelle pour définir la couleur est d’effectuer une détection pour chacune de ces trois couleurs et de recombiner l’information. Cette approche de décomposition sur une base de trois couleurs est utilisée pour l'ensemble des méthodes commercialisées. Les capteurs sont aussi sensibles dans le proche infrarouge (de 800 nm à 1 100 nm) alors que l'œil ne l'est pas. Pour rendre le spectre coloré le plus réaliste possible, les capteurs sont souvent équipés d'un filtre visant à couper la composante infrarouge de la lumière.

Il vous reste de l'article à lire
Utilisez votre code offert
pour consulter cet article gratuitement pendant 24h.
Timothée Cognard
Timothée Cognard

Ingénieur en Optique de formation, photographe de coeur... Collectionneur compulsif de focales fixes. Ses publications