Atomisée par la disparition de la firme Polaroid en 2008 et la montée en puissance de la photographie numérique, la photo instantanée a su retrouver grâce aux yeux du public grâce à Fujifilm et une poignée d’ingénieurs fous qui ont relancé le bon vieux Pola sous sa forme quasi originelle.

Panorama

Gamme Fujifilm Instax
En 2008, l’abandon du marché de la photographie instantanée par Polaroid a ouvert un véritable boulevard à Fujifilm, aujourd’hui acteur majeur et leader incontesté du secteur. L’absence de concurrence a permis au géant japonais d’imposer solidement sa gamme de films Instax et de mettre durablement en place tout un écosystème autour d'eux et de ses appareils à développement instantané. Plus petit que le format carré de Polaroid, le film Instax est disponible en couleur lors de son lancement et dans un format proche de celui d’une carte de crédit (Mini 46 x 62 mm). Il passe en format large (Wide 99 x 62 mm) en 1999. Le film Instax est aussi passé au monochrome (Mini et Wide) et plus récemment au format carré (Square 62 x 62 mm), à mi-chemin entre le Mini et le Wide, en couleur seulement pour le moment. Un véritable pied de nez à Polaroid ! Lomography s’est également emparé du phénomène avec un très grand nombre d’appareils compatibles avec les films Instax et qui ont largement contribué au succès de l'Instax.

Comme nous l’évoquions plus haut, l’Instax Mini est un petit format que Fujifilm a décliné dans de très nombreuses versions. Le film standard, d’une sensibilité de 800 ISO, est disponible en pack de 10 ou 20 vues, proposé à un tarif relativement accessible face aux packs de Polaroid : 10 € dans sa version 10 vues couleur standard et 11 € dans ses différentes versions à bords colorés, soit un tirage entre 1 et 1,10 €. La version monochrome est disponible à 11,99 € en pack de 10 vues et existe elle aussi en pack de 20 vues.

Il vous reste de l'article à lire