Utilisez votre code offert
pour consulter cet article gratuitement pendant 24h.

Les “metalenses”, que l’on pourrait traduire en français par le terme méta-optiques, sont des systèmes optiques fabriqués à partir de nanostructures. Ces systèmes font de temps à autre la une des revues photographiques, le plus souvent en promettant d’enterrer les objectifs traditionnels. Partons à la découverte de cet univers…

Principe des méta-optiques

Le contexte

Ces deux dernières décennies ont chamboulé le monde de la photographie. Du côté des capteurs, les technologies CCD, puis CMOS, ont remplacé les émulsions ; du côté du traitement d’image, on utilise des algorithmes ou même de l’apprentissage profond pour compenser les défauts et embellir les images. En ce qui concerne l’optique, les résultats sont un peu moins visibles pour l’instant, mais la recherche est tout aussi active. L'expérimentation actuelle s’attache à trouver un système beaucoup plus compact que les lentilles pour focaliser la lumière. C’est dans ce contexte que les méta-optiques proposent de remplacer les objectifs traditionnels par des structures de quelques micromètres d’épaisseur.

Il vous reste de l'article à lire
Utilisez votre code offert
pour consulter cet article gratuitement pendant 24h.
Timothée Cognard

Ingénieur en Optique de formation, photographe de coeur... Collectionneur compulsif de focales fixes. Ses publications