CapteurCCD 7,2 mégapixels (1/2.5'')
Zoom7,1x (28-200 mm en eq. 24x36), f/3,3-5,2
Viseurnon
Écran2,7 pouces (6,9 cm), 230 000 pixels
Mise au pointautomatique, manuelle
Vitesse d'obturation8 - 1/2000 s
Mode vidéo640 x 480 en 30 images/s, format AVI (Motion JPeg)
Alimentationbatterie Li-Ion DB-70 (3,7 V, 1000 mAh), environ 330 photos norme CIPA

Caractéristiques

La société Ricoh s'est bâtie une petite réputation dans le monde de la photo numérique avec quelques bons compacts (Caplio R4, R5) et des appareils un peu hors norme (Caplio GR, Caplio GX100 ou le Caplio 500SE et son GPS). Aujourd'hui, Ricoh présente le Caplio R6, un compact au look classique mais qui intègre quelques bonnes idées comme le zoom 7,1x (28-200 mm f/3,3-5,2), le mode macro 1cm, la stabilisation mécanique (par déplacement du capteur), un écran LCD de 2,7 pouces et un capteur à 7 millions de pixels. Alors, Ricoh nous proposerait-elle la perle rare ?

Ergonomie

Le nouveau Caplio R6 ne change pas radicalement d'aspect et reste assez similaire à l'ensemble de la gamme R. Tout en gardant l'impressionnant et précieux zoom 7,1x (28-200 mm), le Caplio R6 est toutefois légèrement plus étroit que son prédécesseur (3 mm), mais l'impression de finesse (2,3 cm) est bien réelle. La finition est plutôt qualitative et la boîtier en métal semble bien résistant et ne pas craindre les éraflures.

Ricoh Caplio R6Accusant 152 g sur la balance, le R6 n'est pas le plus léger des compacts, mais son poids renforce l'impression de robustesse.

L'interface du Ricoh Caplio R6 est assez minimaliste. On retrouve sur le dessus de l'appareil un bouton de mise sous tension, le déclencheur et la commande de zoom. L'arrière recèle quatre touches et une croix de sélection. Comme sur le Ricoh R5, les différentes commandes (hormis le zoom) sont vraiment petites et parfois difficilement manipulables à l'image de la minuscule touche de mise sous tension.

Ricoh Caplio R6 de dosLa partie droite du dos de l'appareil dispose d'un revêtement particulier (picots en plastique) qui permet une bonne prise en main de l'appareil.

Ricoh Caplio R6 dessusLe boîtier du Caplio R6 est un peu plus fin que celui du Casio EX-V7 qui dispose également d'un zoom optique 7x.

La commande de zoom en couronne placée sur le dessus de l'appareil est assez pratique. Le Ricoh R6 est personnalisable. A l'aide de l'onglet MY, il est possible de sélectionner une configuration particulière (iso, qualité d'image, mise au point, netteté, exposition...) parmi deux. La touche ADJ permet également d'interagir rapidement sur quatre paramètres.

| |
|
| Ricoh Caplio R6 commandes | Ricoh Caplio R6 commandes |

La commande ADJ est personnalisable. Il est possible de modifier rapidement 4 des paramètres suivants : correction d'exposition, balance des blancs, ISO, qualité des images, mise au point, netteté, mesure de la lumière, bracketing, mode rafale

| |
|
| Ricoh Caplio R6 SCENE | Ricoh Caplio R6 menu video |

Le Ricoh R6 ne dispose pas de touche pour basculer rapidement du mode photo au mode vidéo. Pour cela, il faut impérativement passer par le mode SCENE, appuyer sur le touche MODE et choisir enfin VIDEO.

Spécificités techniques

Zoom

Le principal intérêt du Ricoh Caplio R6 est indéniablement son zoom 7,1x optique. Plus intéressant encore, le R6 conserve une plage focale qui va du grand-angle (28 mm) au télé (200 mm). Pour réaliser cette prouesse, les ingénieurs de Ricoh n'ont pas opté pour un zoom périscopique, mais bien téléscopique les différentes pièces du zoom se déplaçant à l'intérieur du boîtier lors de la mise sous tension de l'appareil. En marche, le zoom est relativement proéminent, mais ne varie que très peu lorsqu'il passe en mode téléobjectif. Si le grand-angle est vraiment appréciable, on reste un peu déçu devant la luminosité de l'optique : f/3,3-5,2. Heureusement, le Ricoh Caplio R6 est équipé d'un stabilisateur mécanique (déplacement du capteur), mais cela ne sauve pas toutes les situations.

| |
|
| Ricoh Caplio R6 objectif grand-angle | Ricoh Caplio R6 objectif télé |

À gauche, le Ricoh R6 en mode grand-angle et à droite le même, mais en position télé. La différence est assez minime.

En fonctionnement, le Ricoh Caplio R6 est relativement "bruyant" comme en témoigne cette vidéo.

Ricoh Caplio R6 : mise sous tension

Le zoom optique en action...et sous la surveillance des caméras.

Ricoh Caplio R6 28 mm
Le grand-angle 28 mm est très pratique.

Ricoh Caplio R6 200 mm
Le 200 mm permet de débusquer certains détails.

Ricoh Caplio R6 zoom numérique
Bien sûr, un zoom numérique 4x est également disponible, avec une qualité photographique moindre.

Ricoh Caplio R6 macro
Le mode macro permet de faire la mise au point à 1 cm du sujet. Le plan de netteté est toutefois peu large. En macro, le zoom se positionne automatiquement vers 32 mm.

Vignetage

Le vignetage (assombrissement des bords de l'image) est bien visible en grand-angle (28 mm) et s'atténue en longue focale (200 mm).

| |
|
| Ricoh Caplio R6 vignetage grand-angle | Ricoh Caplio R6 vignetage télé |

En grand-angle, les bords sont bien marqués. En télé, l'assombrissement n'est plus un problème.

Distorsion

En grand-angle, les déformations en barillet sont visibles. En télé, l'image est assez peu déformée.

| |
|
| Ricoh Caplio R6 distorsion grand-angle | Ricoh Caplio R6 distorsion télé |

Distorsion au grand-angle à gauche et au télé à droite.

Aberrations chromatiques

Les aberrations chromatiques sont peu visibles sur les clichés du R6 (il faut zoomer à 200%) et seront pratiquement invisibles sur des tirages 10x15.

| |
|
| Ricoh Caplio R6 aberrations chromatiques grand-angle | Ricoh Caplio R6 aberrations chromatiques télé |

Sur ces détails à 100%, on note des liserés magenta et vert le long des barreaux en mode tele(à droite). L'effet est moins visible en grand-angle (photo de gauche).

Stabilisation

Le Ricoh Caplio R6 est doté d'un stabilisateur mécanique qui compense les tremblements du photographe en déplacement légèrement le capteur. Ce procédé fonctionne correctement, mais semble moins efficace que les systèmes de stabilisation optique de Canon ou de Panasonic. En grand-angle, il est possible de descendre à main levée jusqu'au 1/20 alors qu'il est possible de descendre au 1/10 s avec les autres systèmes.

Ricoh Caplio R6 stabilisation mécanique
En intérieur et au 1/10 s (ISO 200, main levée) les limites de la stabilisation sont, semble-t-il, atteintes.

Alimentation

Côté alimentation électrique, Ricoh a opté pour une batterie Li-Ion (3,6 V, 1000 mAh) assez classique. Les mesures CIPA donnent une autonomie de 330 photos (moitié avec un flash). Lors de nos tests, nous avons réalisé plus de 400 clichés (et quelques films) avec une seule charge. Une autonomie très satisfaisante donc.

Ricoh Caplio R6 stabilisation mécaniqueC'est dans le logement de la batterie qu'il faut également insérer la carte mémoire.

Stockage et connectique

L'ensemble des connecteurs est localisé derrière une trappe située sur le flanc droit de l'appareil. Vous retrouverez classiquement une sortie AV (jack) et une prise USB (format mini USB non propriétaire) pour les transferts des images.

Ricoh Caplio R6 conenctiqueBon point : les connexions du Ricoh R6 sont dans des formats standards.

Écran LCD et viseur

Comme sur beaucoup de compact de cette catégorie, le Ricoh Caplio R6 ne dispose pas de viseur optique, il faudra donc se fier à l'écran LCD pour tous les cadrages. Celui-ci est un peu plus grand que la moyenne avec une diagonale de 2,7 pouces (soit 6,9 cm) alors que la plupart des concurrents se limitent à un écran de 2,5 pouces. La différence est appréciable, mais la qualité d'affichage est malheureusement un peu en retrait par rapport aux autres boîtiers. L'affichage n'est pas d'une parfaite fluidité et les images manquent un peu de précision. Toutefois la colorimétrie est assez juste. Grâce à la touche DISP., vous pouvez afficher diverses informations à la prise de vue comme un histogramme d'exposition, une aide au cadrage (grille des tiers).

| |
|
| Ricoh Caplio R6 quadrillage des tiers | Ricoh Caplio R6 affichage histogramme exposition |

Il est malheureusement pas possible d'afficher en même temps l'histogramme d'exposition et le quadrillage des tiers.

Menus

Pas d'évolution dans les menus Ricoh qui se décomposent en deux parties. Le déroulement de toutes les options est assez long, mais les principales options sont regroupées en début de liste. Les menus Scènes s'activent en déplaçant la tirette de sélection. Il suffit alors de presser le bouton MODE pour les afficher. Dans les menus, on note la présence d'une option d'intervalomètre qui permet de prendre des photos toutes les x secondes ou minutes. Très pratique pour réaliser des petits films d'animations d'élements se déplaçant lentement.

Ricoh r6 menus
envoyé par focusnumerique
Performances

Dans l'ensemble, le Ricoh Caplio R6 n'est pas un foudre de guerre. La mise sous tension demande 2,1 secondes et l'autofocus patine même en plein jour. En grand-angle, la mise au point requiert 1,6 secondes et 1,9 secondes en mode télé. Heureusement, le mode rafale nous réconcilie un peu avec le R6 avec une rafale longue à 2 images /s et une première rafale de 10 images en 3,13 s (pratiquement 3,2 images/s). Le mode "détection des visages" aurait pu améliorer également le temps de mise au point (une fois le visage détecté, le point, la balance des blancs et la mesure de la lumière sont effectués sur cette zone). Malheureusement, cette technologie n'est pas très réactive sur le Ricoh et ne détecte pas plusieurs personnages à la fois.

Ricoh R6 détection des visages
envoyé par focusnumerique
Écran LCD et viseur

Le mode vidéo du Ricoh Caplio R6 est assez classique (640 x 480 en 30 images/s) avec son et zoom. Attention, le zoom n'est pas optique, mais numérique et saccade énormément. De plus, la présence du micro sur le dessus de l'appareil permet difficilement de focaliser la prise son sur le sujet et "l'ambiance sonore" et très présente à la lecture des vidéos. Ricoh Caplio R6 vidéo

Téléchargez la vidéo au format AVI.

Flash

Le flash du Ricoh est dès plus classique avec son mode auto, forcé, off, anti yeux rouges et synchro lente. On note toutefois la présence d'un mode soft qui permet d'atténuer la puissance du flash (à défaut de pouvoir le régler manuellement).

| |
|
| Ricoh Caplio R6 photo au flash automatique | Ricoh Caplio R6 photo au flash doux |

Normalement, le flash doux est réservé aux sujets très proches (mode macro par exemple), sur notre Barbie, le mode soft donne de meilleurs résultats que le flash automatique (à gauche).

Qualité des images

Pécision, couleurs

Concernant le précision, le R6 délivre une qualité conforme aux autres 7 mégapixels avec un piqué assez uniforme sur l'ensemble de l'objectif. Les couleurs sont par contre assez saturées par défaut.

Ricoh Caplio R6 couleurs
La colorimétrie par défaut est assez saturée.

Franges pourpres

Les franges pourpres (sur les zones contrastées) sont assez discrètes sur les clichés délivrés par le Ricoh Caplio R6.

Ricoh Caplio R6 franges pourpres
Le Ricoh ne se fait pas piéger par ce feuillage.

Gestion du bruit électronique

La gestion du bruit électronique n'est malheureusement pas le point fort du nouveau Ricoh et les séquelles de la montée ISO sont perceptibles dès 200 ISO. 800 ISO marque la limite réellement utilisable et le mode 1600 ISO est quasiment anecdotique.

Ricoh Caplio R67 64-1600 ISO

Vous pouvez comparer à 400, 800 et 1250 ISO les résultats obtenus avec un Panasonic TZ3

Panasonic Lumix DMC-TZ3 400-1250 ISO

Vous pouvez comparer à 400 et 800 ISO les résultats obtenus avec un Fujifilm FinePix F40fd

Fujifilm FinePix 400-1600 ISO

Exemples

| |
|
|
1/2000 s, f/4,9, ISO 89 |
1/26 s, f/5,3, ISO 1600 |


1/143 s, f/3,2, ISO 100

| |
|
|
1/64 s, f/3,2, ISO 100 |
1/250 s, f/5,3, ISO 100 |


1/52 s, f/3,6, ISO 100


1/64 s, f/3,2, ISO 100


1/32 s, f/3,2, ISO 135

Conclusion

Avec sa fiche technique alléchante (zoom 7x grand-angle 28-200 mm, stabilisation mécanique, mode macro 1 cm), le Ricoh Caplio R6 mérite un peu d'attention. Le zoom optique offre un véritable confort d'utilisation et rend le R6 vraiment polyvalent. La qualité d'image est bonne lorsque les conditions lumineuses sont idéales. Dans les ambiances plus tamisées, la stabilisation mécanique suffit à peine à rattraper la gestion du bruit électronique. Au delà de 400 ISO les images sont dégradées. Autre reproche, la réactivité de l'appareil est assez moyenne. Pas très rapide à la mise en route, l'autofocus hésite trop souvent sur des sujets pourtant assez faciles. Enfin, nous avons été malheureusement confrontés à quelques "bugs" qui ont complètement paralysé l'appareil.

| |
|
| ## Points faibles
| thead || --- || ## Points forts
| thead || --- || zoom optique 7x 28-200 mm || Qualité des images jusqu'à 400 ISO || Bon mode rafale || Stabilisation mécanique | | Quelques bugs de fonctionnement || Gestion médiocre du bruit électronique au delà de 400 ISO || Lenteur à la mise au point || Pas de rotation automatique des images | |

Ricoh Caplio R6Qualité de fabrication : 7/10

Confort d'utilisation : 7/10

Vitesse : 6,5/10

Caractéristiques : 8/10

Qualité des images : 7/10

Renaud Labracherie

Rédacteur en chef de Focus Numérique. Grand évangéliste du RAW.

Les prix
Ricoh Caplio R6
Caplio R6
Il n'y a actuellement aucune offre.