CapteurCapteur CCD de 10 Mpix Taille : 1/1,7 pouce. Rapport 4:3
Monture/
Optique28 - 140 mm en eq. 24 x 36 f/2,8-4,5
Stabilisationoui
Antipoussière/
ViseurZoom image réelle, viseur optique réglage diotrique
Écran7,1 cm (2,8 pouces), 460 000 points monté sur rotule
Mise au pointAi-AF (détection de visage/9 collimateurs), AF à 1 collimateur (toutes positions possibles : fixe au centre ou détection de visage avec suivi du sujet)
Modes autofocussingle, AF Servo
Mesures d'expositionÉvaluative (liée à la fonction de cadrage AF avec détection de visage), moyenne à prédominance centrale, mesure spot (centrale ou liée à la fonction de cadrage AF avec détection de visage ou FlexiZone AF)
Modes d'expositionAuto, Exposition automatique (AE), AE avec priorité à la vitesse, AE avec priorité à l'ouverture, Digital Photo Professional pour développement RAWManuel, Personnalisé (2 modes), Faible éclairage¹, Cliché rapide, Scène (Portrait, Paysage, Nuit, Sport
Vitesse d'obturation1/4000 à 15 s
Motorisation1,1 i/s sans AF
Sensibilité ISO80, 100, 200, 400, 800, 1 600, 3 200
MémoireCarte SD, carte SDHC
AlimentationBatterie au lithium-ion rechargeable NB-7L (batterie NB-7L et chargeur fournis)
ConnexionUSB 2, A/V, mini HDMI (type C), télécommande
Dimensions112,1 x 76,2 x 48,3 mm
Poidsxx g (boîtier nu avec carte mémoire et batterie)
LogicielsZoomBrowser EX/ImageBrowser Digital Photo Professional pour développement RAWPhotoStitch
Dans la boîte/

Caractéristiques

Canon PowerShot G11 test review preserie# Test présérie

Après plus d'une année de loyaux services, le Canon PowerShot G10 (testé) tire sa révérence et cède sa place de compact expert au nouveau venu logiquement baptisé PowerShot G11.

Si l'allure générale semble identique, certaines modifications importante viennent redonner un petit coup de jeune à la gamme. En premier lieu, vous remarquerez immédiatement la présence d'un bel écran de 7,1 cm (2,8 pouces) de diagonal et capable d'afficher environ 460 000 point pour un confort visuel bienvenue.

En effet, le PowerShot G11 conserve malheureusement le viseur optique du précédent modèle toujours très étroit et peu précis.

Autr point d'innovation, le nouveau capteur CCD. Après la course effrénée aux pixels (le Canon G10 intègre un capteur 1/1,7 pouce entassant au bas mot environ 14,7 millions de pixels...), les différents constructeurs semblent jouer la carte de la sensibilité et de la réduction du bruit électronique, n'hésitant pas pour l'occasion, à baisser la définition des capteurs, pourtant véritable symbole du marketing numérique.

[tab_prix2(,,,18,id_ln,,,)]

Ainsi, si le capteur CCD conserve la même taille (1/1,7 pouce), celui-ci n'aglutine "que" 10 millions de photosites. Canon annonce par ailleurs un meilleur traitement du bruit électronique, mais peu de détails techniques ne filtrent chez Canon pour l'instant. Dommage, car les promesses sont alléchantes, notamment au niveau de la dynamique des images largement revue à la hausse.

Sur les autres caractéristiques, le Canon G11 conserve les caractéristiques qui ont fait la réputation de la gamme : zoom optique 5x grand-angle 28-140 mm relativement lumineux (f/2,8-4,5), construction soignée et ergonomie étudiée à grand renfort de molettes et de raccourcis.

Nous vous proposons un test d'un modèle de présérie (qualité des images non définitive...) qui à quelques jours de la commercialisation en France, devrait permettre d'avoir une bonne idée.

Mise à jour 28/08/09 : à la demande de Canon Europe, nous ne publions plus les images réalisées avec le PowerShot G11 de présérie. Il faudra donc patienter quelques jours afin qui nous puissions faire les tests avec un modèle définitif.

Mise à jour 5/11/09 : Nous venons enfin de recevoir un exemplaire définitif du Canon PowerShot G11 après plusieurs semaines d'attente. Nous pouvons donc à nouveau présenter les résultats de la montée ISO et du traitement du bruit électronique. À vrai dire, les résultats sont similaires à ceux présentés il y a pratiquement 1 mois.

Gestion du bruit électronique

En faisant marche arrière dans la course aux pixels, Canon s'inscrit dans une "tendance" de fond qui vise à renoncer à entasser le maximum de pixels et de privilégier la qualité des images avec normalement une meilleure gestion du bruit électronique et une dynamique élargie.

Sony propose déjà 2 modèles (WX1 et TX1) équipés d'un capteur CMOS Exmor de 10 Mpix dont la couche métallique est inversée pour une meilleure sensibilité en basse lumière. Ricoh, avec le GRD III, propose également un nouveau capteur 1/1,7 pouces (CCD cette fois) dont la conception assure une meilleure sensibilité. Encore aujourd'hui, nous disposons de peu d'éléments techniques sur ce nouveau composant.

Toutefois, il est intéressant de noter que Canon utilise également un capteur CCD de 1/1,7 pouce pour le G11 et le PowerShot S90 et là encore la marque annonce un gain en sensibilité et une dynamique étendue. Coïncidence ?

Probablement pas, mais Canon est également peu enclin à divulguer quelques informations sur ces nouveaux capteurs...

Dans tous les cas, ce sont les résultats qui sont intéressants. Le Ricoh GRD III nous a déjà impressionné avec un progrès significatif, pour la marque, dans la gestion du bruit électronique. Nous étions donc impatients de tester le nouveau PowerShot G11 dans les hautes sensibilités et les résultats sont vraiment intéressants, même s'il s'agit d'un modèle de présérie.

À 100% sur écran, on note un moutonnement dès les plus basses sensibilités (80 et 100 ISO) et un lissage déjà visible à 200 ISO, mais globalement le grain reste très fin. Pas de quoi être renversé donc. Au-delà, le lissage se fait de plus en plus présent, mais le grain est une fois de plus très fin et les images conservent pas mal de détail jusqu'à 800 ISO et surtout, les pixels colorés sont très discrets.

Sur des tirages A4, les images sont parfaitement exploitables à 800 et 1600 ISO avec un grain plus fin et moins coloré. Par rapport au précédent modèle (G10), le gain est significatif, mais si l'on reste encore en retrait par rapport au ténor du moment (dans la gamme des compacts) : le Fujifilm F200EXR et à 3200 ISO, le lissage est vraiment important et les détails dilués.

Ci-dessous, vous trouverez des détails (100%) des images réalisées de 80 à 3200 ISO et vous pouvez visualiser les images en pleine définition (en cliquant sur les vignettes) et si le coeur vous en dit, télécharger les fichiers bruts (.CR2).

En outre, vous pouvez comparer les images du PowerShot G11 avec les résultats obtenus avec le Ricoh GRD III.

Renaud Labracherie

Rédacteur en chef de Focus Numérique. Grand évangéliste du RAW. Ses publications 

Les prix
Canon PowerShop G11
Il n'y a actuellement aucune offre.
Contenus sponsorisés