Avec l'EVA1, Panasonic souhaite combler l'espace entre la série GH5/GH5s et la série VariCam très orientée cinéma avec un corps compact et modulaire. Sur ce segment déjà occupé par Sony avec sa FS7 et par Canon avec la C300, se forger une place n'est pas forcément aisé, mais Panasonic se devait de construire une famille cohérente et efficace. Le pari semble tenu avec cette nouvelle caméra. Découverte des possibilités de l'EVA1 en studio et sur le terrain.

Test review Panasonic EVA1

Sur les tournages de cinéma, il existe des couples très populaires, avec notamment les duos suivants dans le domaine des caméras : les Alexa et Alexa mini d'un côté, les Sony F55 et FS7 de l'autre. Désormais, il faut compter également sur la gamme Panasonic VariCam et la nouvelle EVA1 S35.

Officiellement, Panasonic n'aime pas trop l'idée que l'EVA1 soit vue comme une “mini” VariCam ; elle n'en porte pas officiellement le nom, peut-être pour ne pas nuire à la vente de la VariCam LT. Quoi qu'il en soit, il est à noter que la mode de donner pour noms aux caméras uniquement des références purement “administratives” indigestes, du genre AZR4600ZZX, n'est plus en vogue dans le monde du cinéma même chez Panasonic, puisqu'après Alexa et Amira chez Arri, voici venue une EVA…

Il vous reste du test à lire
Jean-Charles Fouché
Jean-Charles Fouché

Formateur chargé de professionnaliser les équipes techniques en France et à l'étranger, il a passé près de vingt ans à traverser les frontières avec sa caméra et son banc de montage. Ses publications 

Les prix
Panasonic AU-EVA1
Amazon Marketplace 8294,32 €