Format- AVCHD (MPEG-4 AVC/H.264)
Support- Carte SD/SDHC/SDXC (2 slots)
Capteur- TriMOS 3x1/3 de pouce 2.2 mégapixels
Optique- f/1.6 - 3.2, stabilisée, avec filtres ND
Zoom- 22x motorisé (28 - 616 mm en 35 mm)
Enregistrements- 1920x1080/50p/50i/25p, 1280x720/50p/25p, 720x576/50i/25p, échantillonné 4:2:0
Micro intégré- Oui stéréo
Connectique- 2 XLR, HD-SDI, HDMI, USB, DV out, Composite RCA, Audio RCA.
Dimensions- 18 x 19,5 x 43,8 cm
Poids- 2,4 kg sans batterie et accessoires

Caractéristiques

Panasonic AG-AC160

Positionnement marketing
L'AC160 est un nouveau venu dans la série AVCCAM de Panasonic depuis septembre 2011. Ce caméscope de poing n'a rien de révolutionnaire, mais poursuit simplement la lignée des modèles précédents en s'ajoutant quelques "plus" comme la sortie HD-SDI pour faire du monitoring, le mode slow/quick pour faire du ralenti ou de l'accéléré d'images, et un nouvel objectif à 3 bagues.

Le format d'enregistrement AVCHD, sur lequel nous attendions une amélioration avec un mode 50p (50 images progressives), se cantonne étonnamment au 50i (entrelacé) et au 25p. Pour autant, nous verrons que le piqué d'image de l'AC160 égale sans problème les caméscopes rivaux en 50p de Sony, la différence se situant sur la fluidité du rendu.

MISE A JOUR : Depuis 2012, Panasonic a mis à disposition sur son serveur un firmware de mise à jour du caméscope AG-AC160 lui permettant de filmer en mode 50p (PAL) et en 60p (NTSC). Une fois téléchargé, ce firmware s'installe sur la caméra via une carte SD. Toute la procédure d'installation est téléchargeable en document PDF. Télécharger le firmware du Panasonic AG6AC160 (12,5 Mo)

Le Panasonic AC160 n'a pas de concurrent direct. Il est en revanche bien encadré sur le segment des caméscopes de poing professionnels par Sony et Canon.

thead thead thead thead
Canon XF105 test review Sony HXR-NX5 test review panasonic AG-AC160 test review Canon XF305 test review
Canon XF105
4 100 € TTC
Sony HXR-NX5
4 225 € TTC
Panasonic AG-AC160 5 000 € TTC Canon XF300
6 425 € TTC

L'AC160 est assez bien positionné sur le marché dans la mesure où il comporte une sortie HD-SDI ce qui est assez rare à 5000 euros.

panasonic AG-AC160 test review : l'optiqueOptique et capteurs

L'optique de 72 mm n'est pas une Zeiss comme ce fut souvent le cas chez Panasonic. Il n'y a d'ailleurs aucun nom de fabricant estampillé sur l'objectif (sans doute Panasonic lui-même). La marque met toutefois en avant son objectif qui dispose d'un zoom très puissant 22x et qui démarre d'un grand-angle de 28 mm en équivalent 24x36. L'AC160 est donc très polyvalente pour filmer de loin comme de près. L'ouverture à f/1,6 permet en outre de filmer en basse lumière et ce n'est pas juste un chiffre puisque vous verrez que nos tests en labo sont assez convaincants. On note aussi la présence de 3 filtres à densité neutre (ND) qui font office de lunettes de soleil en cas de surexposition.

L'objectif comporte trois bagues, dont l'une est graduée avec un cran de buté (le zoom), les deux autres servant au focus et à l'iris. Un interrupteur permet de désactiver le servo (moteur) du zoom.

Le ou plutôt LES capteurs sont trois CMOS 1/3 de pouce (triMOS) analysant respectivement les trois couleurs primaires RVB (rouge, vert, bleu) pour un meilleur rendu chromatique. Cette architecture est habituelle chez le fabricant depuis la sortie de l'AG-DVX100 en 2003 qui était la première caméra DV filmant en mode progressif 25p. Le triMOS de l'AC160 fournit une résolution de 2,2 mégapixels ce qui est largement suffisant pour produire une image 1920x1080 pixels.

Mode ralenti/accéléré

C'est la fonction fétiche ! Depuis 2010, presque tous les caméscopes vendus plus de 4000 euros permettent de modifier la cadence de trames pour produire un ralenti ou un accéléré d'images durant le tournage. Certains connaissent déjà le principe, mais brièvement il s'agit d'élever le nombre d'images à 60/sec pour obtenir une séquence deux fois plus lente (ralenti) et à 2 images par seconde pour faire un accéléré. Cette fonction verrouille naturellement le son et il est impossible de récupérer la vitesse "normale" du clip.

Connectique

Doté d'une sortie FireWire 6 broches que l'on croyait tombée aux oubliettes, l'AC160 filme également en DV. On peut légitimement s'interroger sur la présence d'une fonction SD six ans après l'arrivée de la HD sur le marché des caméscopes de poing. Ce n'est pourtant pas un cas exceptionnel et beaucoup de modèles HD préservent le mode SD. Non par nostalgie, mais simplement parce que certaines régions d'Europe et d'Afrique continuent de produire du contenu SD. L'AC160 possède même trois prises RCA (jaune, rouge, blanc) pour sortir un signal vidéo Composite et audio analogique.

Pour la HD, on dispose d'une sortie HDMI et d'une prise BINC en SDI (commutable en HD). La prise USB servira à récupérer les fichiers vidéo.

Enfin, l'AC160 possède bien sûr une double prise XLR pour brancher du micro pro (Mic) ou une source audio (Line).

En terme d'accessoires, l'AC160 contient le strict minimum : un capuchon d'objectif (à quand les volets?), une batterie et son chargeur, un CD-Rom (logiciel de transfert de fichiers sur PC), une pince à micro, une télécommande. Il n'y a donc pas de carte mémoire SD fournie (classe 6 requise), ni de micro contrairement à ce que laisse penser la photo.

Déplier

Sur le terrain

panasonic AG-AC160 test review vue e côté

Prise en mains

La photo ci-dessus ne permet pas vraiment de se rendre compte de la taille réelle de la caméra. Mais elle est assez conséquente pour un modèle de poing : 3 kg et 43,8 cm de long. De mémoire, jamais un caméscope de poing n'a atteint un tel rapport poids/taille. Les ingénieurs n'ont visiblement pas cherché à proposer un modèle compact.

L'AC160 est donc un mastodonte de la tenue de poing. Il est opérationnel en reportage, mais pour les tournages un peu longs, un trépied est vivement recommandé. Nous l'avons testé à nos dépens lors d'un défilé au salon du mariage à Paris qui durait 30 minutes et la fatigue du poignet nous a obligé à faire plusieurs pauses.

Tout est d'ailleurs volumineux sur ce modèle : le viseur (qui n'est pas pour autant de très bonne qualité), l'écran LCD de 8,8 cm plutôt bien défini (921 000 points) même si l'on fait mieux ailleurs, et le pare-soleil qui confère une allure très "pro" à l'optique. Nous regrettons néanmoins d'avoir toujours un capuchon en lieu et place de volets mécaniques comme chez Sony qui sont tout de même très pratiques.

thead thead
Panasonic AG-160 test review : écran Panasonic AG-160 test review : interface
L'écran LCD (non tactile) de 8,8 cm à 921 000 points. Les boutons de sélection audio.

En terme d'ergonomie, on retrouve l'agencement traditionnel des commandes sur les caméscopes de poing Panasonic depuis l'AG-DVX100 en 2003. Le bouton-joystick permettant de naviguer dans le menu et d'assurer la lecture des clips est toujours là sur le flanc ainsi que les bagues d'objectif. Comme on l'a vu, chacune a sa fonction : l'iris, la mise au point et le zoom (graduée avec buté). On dispose aussi de la fameuse roue à filtres ND sur 3 niveaux (1/4, 1/16, 1/64) qui existe depuis belle lurette chez Panasonic mais qui est toujours fort utile en tournage extérieur.

thead thead
Panasonic AG-160 test review : détail de l'optique
Les 3 bagues d'objectif (focus, zoom, iris). L'interrupteur des filtres ND (1/4, 1/16, 1/64).

Qualité d'image

Les deux points forts de l'AC160 sont la sensibilité en basse lumière et le piqué de l'image.

Sensibilité

L'optique ouverte à f/1,6 (en grand-angle) et le capteur triMOS font des merveilles et permettent de filmer en très basse lumière. Notre test sous 3 lux montre une image sombre, mais exploitable, en poussant le gain à 18 dB. Signalons que dans ce domaine, Panasonic a fait d'énormes progrès et que même un caméscope de poing peut désormais "assurer" dans des conditions d'éclairage autrefois très contraignantes (éclairage d'appoint obligatoire).

thead thead
Panasonic AG-160 test review : en basse lumière Sony FS100 test review avis sensibilité
Panasonic AG-AC160 à 3 lux (12dB f/1,6) Sony NEX-FS100K à 3 lux

Piqué d'image

Deuxième atout, l'AC160 délivre un piqué d'image tout à fait remarquable. Nos tests sur une mire montrent qu'il égale le Sony NEX-FS100 sans aucun moiré ni aliasing récurrent sur les caméscopes munis de capteur photo. À noter que l'AC160 ne possède pas de mode 1080/50p* comme certains modèles de la gamme NEX de Sony. Mais notre test sur mire révèle que le piqué de l'AC160 est identique en 1080/50i à celui du NEX-NX70, ou du NEX-FS100 filmé en 1080/50p. Comme quoi le FullHD progressif n'est pas toujours un gage de résultat...

**** MISE A JOUR** : Depuis 2012, Panasonic a mis à disposition sur son serveur un firmware de mise à jour du caméscope AG-AC160 lui permettant de filmer en mode 50p (PAL) et en 60p (NTSC). Une fois téléchargé, ce firmware s'installe sur la caméra via une carte SD. Toute la procédure d'installation est téléchargeable* en document PDF. Télécharger le firmware du Panasonic AG6AC160 (12,5 Mo)

thead thead
Panasonic AG-160 test review : précision à 50i Sony NX70 test review : précision à 50p
Panasonic AG-AC160 (50i) Sony HXR-NX70 (50p)
Panasonic AG-160 test review : précision de l'image à 50i Sony FS100 test review avis qualité des images
Panasonic AG-AC160 (50i) Sony NEX-FS100K (50p)

Colorimétrie

En terme de colorimétrie, la balance des blancs automatique est assez réactive bien que nous l'ayons mise à rude épreuve lors du défilé de robes où les éclairages d'ambiance changent sans cesse selon la focale (zoom et grand-angle).

thead thead
Panasonic AG-160 test review : rendu des couleurs Sony FS100 test review avis qualité des images
Panasonic AG-AC160 (balance auto) Sony NEX-FS100K

Qualité optique

L'objectif de l'AC160 couvre en outre une large distance focale allant de 28 à 616 mm soit un zoom 22x qui est assez rare sur le marché pro. Les deux images ci-dessous vous donnent une idée du résultat.

thead thead
Panasonic AG-160 test review : zoom grand-angle Panasonic AG-160 test review : zoom télé
En grand-angle 28mm. En zoom 22x.

Mode VariCam

L'autre atout de l'AC160 est le mode VariCam de Panasonic qui permet de filmer des clips aux ralentis ou en accéléré en modifiant le nombre de trames par seconde. Ce mode est accessible par le bouton DUAL sur le flanc du caméscope et offre une échelle allant de 2 à 50 trames par seconde. L'audio est naturellement coupé durant l'enregistrement. Plus vous diminuez le nombre de trames en dessous de 25 et plus la séquence sera en accéléré, à l'inverse si vous augmentez les images au dessus de 25 le clip sera filmé au ralenti.

Panasonic AG-160 test review : vyue de côté

Carte SD

Panasonic AG-160 test review : utilisation des cartes SDL'enregistrement s'effectue sur des cartes SD, SDHC ou SDXC grâce aux deux slots situés à l'arrière sous un volet de sécurité. On peut ainsi filmer simultanément sur les deux cartes pour créer une sauvegarde de sécurité, ou faire un backup des rushes que l'on remettra dans la foulée au client ou au monteur. Les deux cartes peuvent aussi se relayer l'une après l'autre pendant l'enregistrement (le plus classique) ce qui permet de filmer en continu plusieurs heures sans interruption. Dès qu'une carte est pleine, le caméscope bascule sur la deuxième et vous pouvez alors remplacer la première carte sachant que le caméscope reviendra dessus. Point important : seules les cartes SD de classe 6 minimum fonctionnent en FullHD.

Montage

Le format d'enregistrement est l'AVCHD. Il y a plusieurs qualités disponibles (débit) et plusieurs définitions (1080, 720, 576 lignes). Les fichiers obtenus portent l'extension .MTS et sont stockés dans le sous-dossier STREAM de la carte SD.

Si l'AVCHD a posé de sérieuses difficultés au montage durant des années, les logiciels de montage s'adaptent progressivement depuis 2010. À notre connaissance, le plus véloce et le plus simple est Sony Vegas Pro 10 sorti en septembre 2010 qui gère en natif les fichiers MTS en AVCHD pourvu que vous possédiez un PC récent avec un Dual Core voire un Core 2 Quad sous Vista ou Seven.
Panasonic AG-160 test review : montage

Cette vidéo a été filmée lors d'un défilé au salon du mariage 2011 à Paris La Défense. Le tournage s'est effectué au poing, avec stabilisateur d'image optique activé, en 1920x1080/50i. Le Master a ensuite été converti en fichier MP4 en 1080/25p pour vimeo.com. Vous pouvez d'ailleurs comparer avec la vidéo du Sony MC50 filmé en 2010 à ce même salon du mariage.

Déplier

Verdict

Panasonc AG-AC160 test review

L'AC160 est disponible depuis septembre 2011 au prix de 5000 euros TTC. Et si la sortie HD-SDI ne vous intéresse pas, son petit frère, l'AG-AC130, lui est vendu 4000 euros TTC sans cette interface.

Ce caméscope est-il une bonne affaire ? Oui, pour 5000 euros l'AC160 ne dénote pas. Il comporte tous les fondamentaux d'un caméscope de poing FullHD à ce niveaux de prix. L'absence de mode 50p* n'est pas pénalisante sur le rendu d'image même si ce "retard" mériterait d'être comblé en 2012. La sensibilité est satisfaisante sans être excellente et le rendu chromatique reproduit des couleurs fidèles.

Sur le plan ergonomique et du design on aimerait que Panasonic fasse preuve d'un peu d'innovation. Son boîtier type "AG" est reproduit depuis l'AG-DVX100 sortie en 2003.

Bref, l'AC160 répond bien au cahier des charges d'une caméra FullHD version 2011. Il devrait trouver ses clients parmi les freelance (mariage) et les JRI de chaînes télévisées News (BFM, iTélé, LCI).
** MISE A JOUR : Depuis 2012, Panasonic a mis à disposition sur son serveur un firmware de mise à jour du caméscope AG-AC160 lui permettant de filmer en mode 50p (PAL) et en 60p (NTSC). Une fois téléchargé, ce firmware s'installe sur la caméra via une carte SD. Toute la procédure d'installation est téléchargeable* en document PDF. Télécharger le firmware du Panasonic AG6AC160 (12,5 Mo).

Déplier
+
  • Bon piqué d'image
  • Sensibilité assez bonne
  • Filtres ND
  • Mode VariCam (ralenti/accéléré)
  • Puissant zoom 28-616 mm
  • Un peu lourd et encombrant pour un caméscope de poing
  • Viseur moyen
  • Pas de mode 1080/50p
Les prix
Panasonic AG-AC160
AG-AC160
Il n'y a actuellement aucune offre.