FormatMP4 (H.264)
Supportmicro-SD
Capteur1/2,3" Sony IMX 377
Optiquefisheye 130° max
Zoomnon
Enregistrements- UHD (3 840 x 2 160 px) 30/25/24 - 2,7K 60/50/48/24 - HDTV 1080 120/90/80/60/50/48/30/25/24 - HDTV 720 120/90/80/60/50/48/30/25/24
Micro intégréoui, 3
ConnectiqueUSB type C / HDMI
Dimensions62 x 44 x 33 mm (excroissance optique)
Poids111 g (batterie et carte mémoire)

Caractéristiques

Attaqué de tout part, GoPro revient sur le terrain des caméras d'action avec une Hero5 Black désormais étanche sans caisson et dotée (enfin !) d'une stabilisation électronique.

Test GoPro Hero5 Black ouverture

Si un multitude de petits détails changent sur la nouvelle version de la Hero, les caractéristiques intrinsèques de la caméra n'évoluent pas beaucoup. Vous retrouverez un capteur de 12 Mpx (il s'agirait d'une nouvelle version, un capteur Sony IMX377 Type 1/2,3") et une optique grand-angle qui peut couvrir jusqu'à plus de 130°.

Caractéristiques

Prise en main

Étanchéité renforcée, écran tactile et commande vocale

En version classique, la Hero5 Black est livrée avec un cordon USB de type D, un caisson de fixation ainsi que 2 accroches à coller. Malheureusement, GoPro ne fournit toujours pas de système de fixation à l'aide d'un vis de type Kodak (ceux que l'on trouve sur les appareils photo ou les caméscopes). Pour fixer la Hero5 Black sur un trépied ou une perche classique, il faudra donc impérativement acheter un accessoire supplémentaire.

Dans les grandes lignes, la petite caméra d'action reste fidèle à la lignée Hero en reprenant la forme, désormais classique, d'un petit parallélépipède surmonté d'une optique. En dehors de ce trait commun, tout change avec la Hero5.

La finition en plastique légèrement "gommé" est très agréable, mais elle permet surtout à la caméra d'être — enfin ! — étanche jusqu'à 10 m sans l'adjonction fastidieuse d'un caisson étanche (un caisson optionnel pour "balader" sa Hero5 par -60 m pour 55 €). Alléluia, crieront déjà certains !

Et ce n'est pas tout... Ceux qui ont connu les affres du "pilotage" de la Hero4 Black à l'aide des 3 touches et de l'écran LCD monochrome — et illisible dans le noir — entonneront un second hymne de joie à la découverte de l'écran LCD tactile intégré à la caméra. Ce dernier permet de paramétrer facilement et rapidement la caméra et pourra, bien sûr, vous assister pour le cadrage. L'écran tactile s'avère confortable à l'usage et l'interface, plutôt simple à appréhender.

Notez toutefois que si la caméra est étanche, l'écran tactile, lui, est inutilisable sous l'eau. Dommage. Il est regrettable également que la caméra ne puisse pas prévenir sur l'écran LCD qu'une trappe est mal refermée avant le grand plongeon. Il est donc recommandé d'utiliser la coque de fixation qui assure au moins un niveau de fermeture. La trappe qui recouvre les connecteurs peut d'ailleurs être retirée pour fixer la caméra au drone Karma.

GoPro Hero5 Black test review vue générale Après quelques jours d'utilisation, la peinture de la Hero5 Black commence à s'effriter autour de l'objectif.

La mise sous tension de la caméra s'effectue sur la commande latérale par un appui long. Il existe toutefois une autre solution, plus rapide, pour allumer la caméra et commencer à filmer : appuyer une fois sur le bouton situé sur le dessus de la caméra. La Hero5 Black entame alors un enregistrement vidéo avec les derniers réglages enregistrés. Un appui plus long met en route le mode timelapse. Voilà qui est bien pensé.

GoPro Hero5 Black5 test review bouton de mise sous tension Pendant l'enregistrement, la commande Mode permet d'activer le mode HiLight pour marquer les moments les plus importants et les retrouver facilement au moment du montage.

Si la caméra est positionnée trop loin pour être manipulée, toutes les options sont accessibles depuis l'application Capture à partir d'un smartphone ou une tablette. La connexion est relativement simple à mettre en œuvre : il suffit d'activer le Wi-Fi sur la caméra et l'application sur le mobile s'occupe ensuite d'établir les liaisons.

GoPro Hero5 black test review écran tactileComme sur un smartphone, il suffit de glisser le doigt de haut en bas sur l'écran pour afficher accéder aux menus connexion et option.

GoPro Hero5 black test review menu commandes vocalesIl est possible de commander certaines fonctionnalités de la GoPro Hero5 Black à la voix, avec certains mots clés.

La Hero5 Black dispose en outre d'une nouvelle fonctionnalité : le "pilotage" à la voix. La caméra dispose d'un jeu de commandes vocales afin d'activer plusieurs fonctionnalités. Ainsi, la commande "GoPro enregistrer vidéo" fonctionne à merveille, encore faut-il respecter l'énonciation. Car la Hero5 n'interprète pas vos paroles, mais attend des ordres bien précis. La liste des différentes commandes est disponible dans les menus. Dans un environnement sans bruit et sans trop de vent, la reconnaissance fonctionne plutôt bien. Il n'est pas possible de piloter la visualisation des images à la voix.

Notez qu'une télécommande vocale étanche optionnelle, baptisée Remo, est également disponible — 90 € tout de même — pour activer la caméra à distance.

Depuis l'écran vous pouvez régler la définition, la cadence et l'angle de vision.
En glissant de droite à gauche, vous accédez aux réglages de la prise de vue : ISO, correction d'exposition, stabilisation, balance des blancs, intention de rendu. C'est le mode Protune.

Connectique

Côté connexion, la GoPro Hero5 Black propose un connecteur USB de type C (plus répandu sur les smartphones haut de gamme que les caméscopes), une sortie HDMI de type D, une connexion Wi-Fi et Bluetooth basse consommation. Mais c'est bien la connexion Wi-Fi — gourmande en énergie — qui est utilisés pour le pilotage distant ou la récupération des images. Dommage que GoPro n'ait pas imaginé un système de transfert des données via la connexion Bluetooth, au moins pour les images, comme le propose Nikon avec SnapBridge.

Un GPS a également trouvé sa place dans la petite caméra, mais il permet uniquement de géotaguer les vidéos et les photos à l'endroit de la mise sous tension. Il n'est pas possible d'enregistrer d'autres paramètres, comme le tracé d'un parcours. Un point qui pourrait être résolu par une mise à jour du firmware (micrologiciel).

GoPro hero5 black test reviewconnexionsAvec l'USB type C, GoPro se projette dans le futur. Un bon point, même si ce connecteur n'est, pour l'instant, pas très répandu.

Batterie et autonomie

La batterie est amovible et se recharge directement dans la caméra. Il sera bien sûr possible d'acheter plusieurs batteries, mais aucun chargeur n'est livré avec la Hero5. La encore, il faudra fureter sur le site de GoPro pour dénicher le chargeur de deux batteries à 55 €. Côté recharge, l'utilisation d'un câble USB-C permet de gagner un peu de temps.

La batterie permet de filmer environ 1h30 en mode 4K 25p et un peu moins de 2 heures en mode HDTV 1080 25 sans Wi-Fi ni GPS. C'est donc la durée maximale que l'on peut attendre de la GoPro Hero5 Black .
GoPro hero5 Black test review batterie, autonomie

Audio

L'une des particularités de la Hero5 Black est de posséder 3 micros : 2 sur les côtés, le 3e sur le dessus de la caméra. Ce triplet permet de réduire le bruit du vent ou du son environnant et vous pouvez choisir en priorité l'une ou l'autre option.

En mode Protune, il est possible d'extraire une piste audio au son au format .wav en plus de la piste incluse dans la vidéo .mp4 afin de faciliter le post-traitement sur un ordinateur. Le rendu stéréo, avec les deux micros de part et d'autre de la caméra, est bien rendu et la qualité de captation est de bon aloi.

Notez qu'il est toujours possible de connecter un micro externe via un adaptateur USB pour améliorer ou diriger la captation audio. Avec la Hero5 Black, GoPro présente une nouvelle version du Pro 3.5mm Mic Adapter (55 € encore) qui alimente la caméra en plus de connecter un micro stéréo. Mieux, il sera possible de récupérer les 3 pistes audio non compressées sur un enregistreur audio. Voilà des fonctionnalités très professionnelles.

GoPro Hero5 Black test review pro mic 3,5mm adapter

Sur le terrain

Mode photo

Si la GoPro Hero5 Black est avant tout une caméra, elle dispose d'un mode photo intéressant avec notamment la possibilité d'enregistrer des fichiers bruts au format propriétaire .GPR. Pour l'instant, le format n'est malheureusement pas reconnu par tous les logiciels de développement : seul Adobe Lightroom — et Photoshop donc — sait ouvrir ce type de fichier (une lecture des Exif montre d'ailleurs qu'il s'agit d'un format de type DNG).

Fait étonnant, le mode RAW se borne au mode Large, alors qu'il sera possible de délivrer des images brutes dans tous les formats, quitte à recadrer avec les informations à l'aide du logiciel maison. Les fichiers bruts permettent toutefois de récupérer plus de détails, notamment dans les hautes lumières. De manière générale, les images sont bien accentués.

GoPro Hero5 Black RAW / JPEG comparaison

Pour améliorer le rendu des images, la petite caméra propose une option pour optimiser la "dynamique" affublée de l'acronyme WDR, pour Wide Dynamic Range. Ce mode ajuste le rendu des tonalités pour rehausser les valeurs dans les zones denses (comme les styles d'images sur les boîtiers photo) et le rendu est plutôt subtil.

GoPro Hero5 Black normalGoPro Hero5 Black WDR

En mode photo, vous disposez de 4 options pour l'angle de champ capturé ; le mode qui présente le moins de déformations est le mode "Linéaire".

GoPro Hero5 Black modes photo large, linéaire, moyen et étroit

La petite caméra d'action propose également un mode rafale à 30 ips jusqu'à 6 secondes. C'est pratique pour bien décomposer un mouvement ; en contrepartie, il faut déclencher au bon moment. Avec un peu de pratique, c'est parfaitement réalisable.

La Hero5 propose également une option timelapse toujours sympathique.

Mode vidéo

C'est bien sûr le gros morceau de la nouvelle GoPro Hero5 Black ; pourtant, en la matière, il y a finalement peu d'évolutions par rapport à la Hero4.

La Hero5 permet de filmer en :

  • UHD (3 840 x 2 160 px) 30/25p jusqu'à 60 Mpbs en mode L ;
  • UHD (3 840 x 2 160 px) 24p jusqu'à 60 Mpbs en mode L et SuperView ;
  • 2,7K (2 704 x 1 520 px) 60/50/48/24p jusqu'à 45 Mbps ;
  • HDTV 1080 120/100/60/50/30/25/24p jusqu'à 60 Mbps (la cadence varie en fonction de l'angle de champ utilisé) et 30 Mbps à 25p ;
  • HDTV 720 120/100/60/50/30/25/24p.

Le mode SuperView est plus immersif. Le capteur de la GoPro étant de type 4/3, lorsque la caméra filme en 16/9, elle recadre en haut et en bas de l'image pour obtenir le bon ratio. Dans le mode SuperView, la Hero3+ conserve le format 4/3, donc la hauteur native du capteur, mais étire les bords de l'image afin d'obtenir un format 16/9 tout en conservant plus de champ en haut et en bas de l'image. La technique est connue et éprouvée depuis de nombreuses années dans le monde de la télé.

Pour le champ de vision de la caméra en mode photo (4/3) et vidéo (16/9), GoPro fournit les informations suivantes. Il manque malheureusement la valeur pour le mode Linéaire qui se situe entre 107 et 74°.

thead thead thead thead
FOV vert. (en °) FOV horiz. (en °) FOV diag. (en °)
4 x 3 L 94,4 122,6 149,2
4 x 3 M 72,2 94,4 115,7
4 x 3 E 49,1 64,6 79,7
16 x 9 L 69,5 118,2 133,6
16 x 9 M 55 94,4 107,1
16 x 9 E 37,2 64,4 73,6

Globalement, l'enregistrement vidéo en HDTV 1080 est de bonne qualité, avec une bonne précision et un rendu des couleurs dense et flatteur mais équilibré.

L'enregistrement UHD est "forcément" plus précis, mais le débit limité à 60 Mbps est un peu léger pour une qualité d'enregistrement vidéo. En UHD, un débit de 100 Mbps est préférable afin d'éviter les artéfacts de compression. Si l'enregistrement UHD reste marginal et nécessite plus de traitement, nous aurions aimé un gain significatif au niveau du débit des enregistrements en 1080.

Le bruit électronique est assez bien traité et, en studio avec un éclairage suffisant, les dégradations sont modérées (HDTV 1080).

GoPro Hero5 black montée ISO vidéo

Dans des conditions lumineuses plus compliquées (3 lux), la GoPro est beaucoup moins à l'aise, mais le résultat reste encore intéressant.

En basse lumière, filmer en UHD pour une conversion en 1080 apporte là encore un meilleur piqué, mais le moutonnement reste également plus visible.

Comparaison GoPro Hero5 Black UHD > 1080 vs 1080

En mode Protune, le rendu "plat" permettra d'uniformiser plus facilement le rendu des couleurs entre différentes caméras.

Les pavés sont d'excellents indicateurs pour la compression des vidéos. Ainsi sur cet exemple, les pavés UDH (à droites) présente une compression très visibles par rapport à la version 1080 (à gauche).

GoPro Hero5 Black comparaison UHD / HD

Les images UHD permettent toutefois, par interpolation en 1080, l'obtention d'images plus piquées. Toutefois, sur notre test, le format 2,7K semble plus intéressant avec la possibilité d'utiliser la stabilisation électronique.

GoPro Hero5 comparaisn UHD / 2,7K / 1080

Stabilisation

La grande nouveauté reste la stabilisation. Malheureusement, celle-ci n'est pas optique, mais numérique par recadrage dans l'image filmée. Celle-ci ne fonctionne pas en UHD/4K et il faudra se contenter de l'enregistrement HDTV 1080 ou 2,7K, ce qui peut être dommage pour un fonctionnement avec un drone qui ne disposerait pas d'une nacelle stabilisée (celle du GoPro Karma est... stabilisée).

En mode 1080, la stabilisation s'avère efficace sur les petites vibrations. Elle est donc idéale pour les deux roues ou le ski. Elle est un peu moins performante sur des mouvements plus amples, dont la marche à pied, comme vous pouvez le constater sur la vidéo ci-dessous.

Les applications

La Hero5 Black peut être pilotée à distance à l'aide de l'application Capture qui permet d'avoir un retour vidéo et de régler tous les paramètres de la caméra. Le logiciel Quik (anciennement Stupeflix) permet quant à lui de réaliser rapidement des montages vidéo avec une analyse des films pour en extraire les meilleurs moments automatiquement. Il est également possible d'utiliser des filtres et d'ajouter des textes avant une diffusion sur les principaux réseaux que sont Facebook ou YouTube. Encore faut-il avoir téléchargé les vidéos de la caméra sur le smartphone via Capture, Quik ne permettant pas d'accéder directement à la caméra, ce qui est regrettable.

Gopro capture sur smartphone

Notez qu'une application Quik pour ordinateur est également disponible avec notamment la possibilité d'éditer les vidéos Protune avec Studio.

Exemples

Exemples

***Vidéo UHD nuit (100 Mo)*** > Vidéo 1080 25p nuit (140 Mo) > Vidéo fontaine jour 1080 25p (40 Mo)

***Vidéo fontaine jour UHD (80 Mo)***

Verdict

Avec la Hero5 Black, GoPro propose une belle mise à jour de sa caméra d'action et une ergonomie revue de fond en comble. La qualité des vidéos et des photos n'évolue pas beaucoup, et c'est sans doute le reproche que beaucoup lui feront, mais les images étaient déjà d'un très bon niveau — l'un des meilleurs parmi les action-cams — et demeure une référence.

La possibilité de photographier en RAW est intéressante, mais concernera finalement peu de monde et l'on regrette que GoPro n'ait pas profité de cette mise à jour pour augmenter les débits des enregistrements vidéo, notamment en UHD où les 60 Mbps sont un peu justes. Nous aurions également apprécié l'arrivée de nouveaux formats, comme un véritable enregistrement en 4K (4 096 x 2 160 px) ou 2K. Enfin, nous regrettons que GoPro se soit contenté d'une stabilisation électronique en lieu et place d'une optique stabilisée utilisable avec tous les formats vidéo.

Du côté de l'audio, les progrès sont plus sensibles, grâce aux 3 micros et aux algorithmes de réduction du bruit.

Cependant, c'est bien au niveau de l'ergonomie que le Hero5 Black se démarque de ses aînées. En effet, l'écran tactile, s'il manque un poil de réactivité, s'appuie sur une interface simple et bien pensée qui facilite grandement l'utilisation de la caméra, et les commandes vocales sont parfois bien pratiques.

La Hero5 est désormais étanche à 10 m sans caisson, dispose d'un GPS (certes un peu limité) et propose une autonomie décente d'un peu moins de 2 heures. De plus, la nouvelle Hero5 Black est désormais au centre d'un écosystème d'accessoires qui inclut un drone (Karma) ainsi qu'une gimbal (ou cardan) pour des mouvements stabilisés — là en 4K —, ce qui rend la caméra encore plus polyvalente.

Le discours marketing de GoPro est ainsi vérifié : la Hero5 Black est bien la meilleure des GoPro et reçoit un recommandé.

+
  • Bonne qualité des images en photo et vidéo
  • Possibilité de photographier en RAW
  • Contrôle par commandes vocales intéressant
  • Assez bonne autonomie : un peu moins de 2 heures en 1080
  • Étanche à 10 m sans caisson
  • Offre logicielle complète pour capturer, éditer et diffuser depuis un smartphone
  • Enfin la stabilisation, mais électronique
  • GPS, mais uniquement en photo
  • Petite et légère
  • Large gamme d'accessoires...en option
  • Écran tactile inutilisable sous l'eau
  • Débit limité à 60 Mbps en UHD
  • Enregistrement RAW propriétaire
  • Peu d'accessoires livrés en standard. Pas de fixation de type pas de vis Kodak.
  • Pas de stabilisation optique (limitée 2,7K et 1080)
Renaud Labracherie

Rédacteur en chef de Focus Numérique. Grand évangéliste du RAW. Ses publications 

Les prix
GoPro Hero5 Black
Hero5 Black
Priceminister 402,95 €
Webdistrib 408,37 € Voir l'offre
Amazon 408,99 € Voir l'offre
Fnac.com marketplace 409,99 € Voir l'offre
Thomann 415,00 € Voir l'offre
Cdiscount 423,38 € Voir l'offre
Materiel.net 429,00 € Voir l'offre
Darty.com 429,00 € Voir l'offre
Boulanger.com 429,00 € Voir l'offre
Mistergooddeal 429,00 € Voir l'offre
Conforama 429,00 € Voir l'offre
Top Achat 429,90 € Voir l'offre
Miss Numérique 429,90 € Voir l'offre
LDLC 429,95 € Voir l'offre
Fnac.com 429,99 € Voir l'offre
Conrad 449,00 € Voir l'offre
Ebay.fr 462,08 € Voir l'offre
Voir plus d'offres