Format- MXF (Mpeg-2 Long GOP)
Support- Compact Flash (300x requis)
Capteur- 3 CMOS 1/3 de pouce à 2.37 mégapixels
Optique- Canon HD 4,1 - 73,8 mm (f/1,6 - f/22)
Zoom- 18x (29,3 - 527,4 mm en 24x36)
Enregistrements- 1920x1080 (50/35 Mbps), 1280x720 (50/35 Mbps), 1440x1080 (25 Mbps)
Micro intégré- Stéréo
Connectique- XLR, Composite, USB, HDMI, Video composante (BNC), HD SDI, Genlock, casque, Lanc.
Dimensions- 18 x 19,2 x 39,4 cm
Poids- 2,9 kg avec batterie et cartes

Caractéristiques

Canon XF305

Le Canon XF305 marque un bon en avant sur le marché des caméras HD dites "bon marché". Vendu au prix officiel de 8129 euros ttc, il offre un panel d'avantages jusqu'alors réservés à des modèles plus coûteux.

Positionnement marketing

La sortie du XF305 serait-il lié au succès de l'EOS 5D Mark II ? On est en droit d'y penser tant ce dernier a joué les troubles-fêtes sur le marché des caméscopes pros en 2009 grâce à une profondeur de champ digne d'une caméra 35 mm. La division vidéo professionnelle de Canon a sans doute voulu récupérer sa clientèle détournée vers le reflex en proposant un vrai caméscope.

La valeur du XF305 se résume à 3 points forts sur le papier :

  1. Un échantillonnage 4:2:2 de l'image où la luminance et la chrominance sont mieux traitées car la résolution couleur est identique en horizontal et en vertical ce qui permet un travail plus efficace en post-production pour l’application de filtres colorimétrique (comme l’étalonnage) ou les effets visuels.
  2. Une optique remarquable Canon HD de série L (à ouverture f/1,6) offrant une focale grand-angle de 29,3 mm en 24×36, d’une ouverture maximale (f/1,6) et d’un zoom optique 18x. Cette plage focale offre une grande polyvalence en tournage.
  3. Un enregistrement sur carte Compact Flash au format MPeg-2 (fichiers MXF) avec un débit de transfert de données allant jusqu’à 50 Mbps en 1920x1080 pixels.

Ces 3 points ajoutés font du XF305 un caméscope rare à ce prix.

D'autres points méritent qu'on s'y attarde : - Un viseur exceptionnel de 1,55 million de points et un écran LCD de 10 cm orientable monté sur l’avant et d'une résolution de 1,23 million de pixels. Du jamais vu !

  • Un contrôle automatique du gain sur les valeurs 3 dB ; 6 dB ; 9 dB ; 12 dB ; 15 dB ; 18 dB.

  • Une sortie HD-SDI en fiche BNC et une prise Genlock

  • La possibilité d'enregistrer en ralenti/accéléré : 720p : 12, 15, 18, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 30, 32, 34, 37, 42, 45, 48, 50 ips ; et en 1080p : 12, 15, 18, 20, 21, 22, 23, 24, 25 ips.

  • Un mode de pré-enregistrement qui permet au caméscope de filmer en continu grâce à une mémoire cache de 3 secondes. L'assurance de ne rien rater.

Enfin, Canon propose une version XF300 vendue 7000 euros ttc mais dépourvue des prises HD-SDI, Genlock et Timecode.

Déplier

Sur le terrain

Canon XF305 test review

Le XF305 s'allume en trois secondes (plus rapide que l'EX1R de Sony). L'interrupteur se situe au-dessus du boîtier et commute en mode Lecture dans le même délai. La batterie est soigneusement logée dans un coffre à l'arrière du caméscope protégé par un volet. C'est très rassurant. Juste au-dessus se trouvent les lecteurs de cartes Compact Flash (A et B). Tout le flanc droit est réservé à la connectique et le flanc gauche aux boutons de réglages comme la balance des blancs, l'iris, les canaux des micros et le menu. L'ensemble est parfaitement agencé, à portée des doigts ce qui facilite beaucoup l'accès aux commandes en plein tournage. Une seule exception fait défaut : le menu. La navigation dans les rubriques s'effectue par une molette mais il faut appuyer sur le bouton SET pour valider chaque sélection. Un peu fastidieux. On aurait préféré que cette molette fasse office de bouton comme chez Sony.

Un mini écran LCD est aussi intégré au flanc de la caméra (une tradition chez Canon) pour contrôler le timecode et le volume du micro.

La batterie fournie, une BP-955, permet de filmer en continu 260 minutes soit plus de 4 heures.

Ergonomie

**** D'un gabarit assez impressionnant pour un caméscope de poing, le XF305 séduit dès le premier coup d'oeil. Ici tout est grand : l'objectif, l'écran, le viseur. On reprochera simplement la finition du boîtier en plastique qui est regrettable à ce prix.

Le boîtier qui mesure 40 cm de long permet de filmer en calant la caméra sur l'épaule avec l'écran ouvert. Ce dernier est d'une taille impressionnante : 10 cm de diagonale pour une résolution de 1.23 millions de pixels, un régal ! Il s'agit plus d'un moniteur que d'un écran. Le viseur n'est pas en reste avec une résolution record de 1.55 millions de pixels. Je crois n'avoir jamais filmé avec une caméra offrant un pareil confort à ce prix. Et ce n'est pas fini. L'écran qui est monté à l'avant est orientable des deux côtés, entendez par là qu'il peut s'ouvrir à droite comme à gauche (les gauchers vont enfin pouvoir filmer du bon oeil). Un bouton "Miroir" permet aussi de retourner l'image sur l'écran pour contrôler le champ en restant devant l'objectif. Cela permet au présentateur de se voir pendant que le caméraman filme avec le viseur.

Canon XF305 test review

Optique

Fort de sa réputation, Canon a lui-même conçu l'objectif du XF305. Il s'agit d'un caillou Canon HD à ouverture f/1,6 couvrant une distance focale de 29.3 - 527.4 mm en 24x36. Il bénéficie donc d'un grand-angle de 29 mm avec un puissant zoom optique 18x ce qui surpasse le Sony PMW-EX1Ravec son 31,4 - 439 mm.

| |
|
| Canon XF305 test review | Canon XF305 test review |

L'objectif est muni d'une bague de zoom graduée et d'une bague de mise au point. La mise au point est assistée par une fonction Peaking qui incruste un contour coloré sur le sujet dès qu'il est net. Une bague d’iris indépendante permet également le contrôle de l’ouverture du diaphragme, tandis que deux touches à bascule assurent un contrôle manuel du zoom. La course du zoom est à vitesse progressive et suffisamment fluide pour faire de rapides gros plans sachant que le servo peut être désactivé pour faire un zooming manuel. Le bloc optique renferme 3 filtres à densité neutre (1/4, 1/16, 1/64) pour atténuer les scènes surexposées. Une fonction toujours indispensable pour filmer les couchers de soleil ou les paysages au soleil de midi. Enfin, l'objectif dispose d'un stabilisateur d'image optique très performant qui s'active et se désactive d'un simple bouton sur le boîtier.

L'optique étant intégrée au caméscope elle n'est pas interchangeable mais son puissant zoom associé au grand-angle lui octroie une grande polyvalence. Si vous souhaitez néanmoins lui joindre un complément télé-objectif ou Wide Eye, il faudra opter pour un 82 mm.

| |
|
| Canon XF305 test review | Canon XF305 test review |

Qualité d'image

Le XF305 propose 5 formats d'enregistrements :

  1. 1920x1080 pixels (50i/25p) en 50 Mbps
  2. 1920x1080 pixels (50i/25p) en 35 Mbps
  3. 1440x1080 pixels (50i/25p) en 25 Mbps
  4. 1280x720 pixels (50p/25p) en 50 Mbps
  5. 1280x720 pixels (50p/25p) en 35 Mbps

L'enregistrement en 1920x1080 à 50 Mbps est le seul à s'effectuer en échantillonnage 4:2:2. Il n'y a pas de format SD (720x576 pixels) ni de standard américain NTSC. Sur ce point, le Sony EX1R garde l'avantage.

La qualité d'image en 1080i à 50 Mbps est exceptionnelle. En longue focale, on peut jouer de façon très précise sur la profondeur de champ avec la bague de focus. Le piqué est impressionnant et le rendu chromatique très fidèle. Cette qualité est d'autant mise en valeur par le viseur et l'écran.

Le XF305 est particulièrement efficace en extérieur avec des images d'une beauté saisissantes. En intérieur, il témoigne aussi d'une bonne qualité d'image et il faut descendre sous un seuil de 20 lux pour constater une réelle dégradation avec du bruit visible.

L'enregistrement s'effectue sur Compact Flash (non fournie) sur une vitesse d'écriture minimum de 300x. Le XF305 est équipé de deux lecteurs à l'arrière qui se relaient sans interruption de timecode ou d'image. Avec une carte de 8 Go, on peut ainsi filmer 20 minutes en 1920x1080/50 Mbps et 40 minutes en 1440x1080/25 Mbps sachant que les cartes CF montent aujourd'hui à 64 Go.

| |
|
| Canon XF305 test review | Canon XF305 test review |

Post-production

Le XF305 encode ses clips en Mpeg-2 dans des fichiers MXF. C'est un format éprouvé depuis plusieurs années notamment par Sony sur sa gamme de caméscopes XDCAM EX. Ce type de fichier est géré de façon très souple par les logiciels de montage professionnels comme Premiere, Avid Media Composer, Final Cut Pro ou Vegas Pro. Pour mémoire, un clip d'une minute en 1920x1080 à 50 Mbps pèse environ 400 Mo.

Un logiciel de capture est fourni pour dérusher vos clips. C'est une bonne nouvelle car chaque clip est individuellement logé dans un dossier. Sans ce logiciel, il vous faudrait beaucoup de patience pour aller pêcher chaque fichier MXF surtout si vous avez des heures de tournage.

| |
|
| | Canon XF305 test review |

Côté audio, l’enregistrement s’effectue au format PCM linéaire 16 bits à 48 kHz. Un micro stéréo est intégré et deux entrées XLR permettent de brancher un micro externe (Mic) ou un périphérique audio (Line). Chaque canal est réglable via une molette (CH1, CH2) située sur le flanc.

La connectique du XF305 se distingue par une sortie HD-SDI en fiche BNC très prisée dans l'univers broadcast. On trouve aussi une prise Genlock (Generator Lock) permettant à la caméra de se synchroniser avec d'autres appareils.

Bien que le XF305 soit équipé d’une connexion de sortie SDI qui permet au caméscope de recevoir des informations Time code supplémentaires, un connecteur d’entrée/sortie Timecode spécifique est également disponible. La connexion distincte, qui peut être utilisée comme une interface d’entrée ou de sortie en fonction des besoins, est utilisée lorsque la vidéo est exportée via une autre source, telle que la sortie Composante. Utilisé en tant que sortie, le caméscope prend le rôle du générateur de signaux maître : il exporte son propre signal d’horloge aux autres caméscopes, qui s’alignent alors sur lui.

Enfin, le XF305 possède une sortie numérique HDMI, une prise casque mini-jack, une prise USB, une sortie Audio/Vidéo Composite et une sortie Composante.

En images

En intérieur par zone sombre, le XF305 est moins performant que l'EX1R mais le résultat reste tout de même très correct :
Ici à 20 lux

Canon XF305 test reviewCi-dessous à 3 lux

Canon XF305 test review

Cette vidéo illustre tout ce qui a été dit plus haut (balance des blancs, profondeur de champ, grand-angle, zoom, diaphragme).

Déplier

Verdict

Canon XF305 test review
| |
|
|


|

Pour 8000 euros, une société de production ou un freelance peut désormais s'équiper d'une caméra haute définition en 4:2:2 avec prise HD-SDI. Il est rare de bénéficier d'un caméscope de cette qualité sur ce segment du marché professionnel. Chez les revendeurs, le XF305 est plutôt vendu aux environs de 7000 euros ttc. La boutique Video Plus le propose par exemple à 6900 euros ttc sur son site web (avec une fiche technique reprise conforme de notre news d'avril 2010 ;-).

Rappelons que la version XF300 est vendu moins cher (7000 euros), on devrait donc la trouver à 6000 euros sur le marché car elle n'intègre pas les prises HD-SDI, Genlock et TimeCode.

À ce prix, le Canon XF305 se positionne à mi-chemin entre le Sony PMW-EX1R (6600 euros ttc) et le Sony PMW-EX3 (8300 euros) qui sont très bons. Ils ont en commun le format d'enregistrement MXF en Mpeg-2, la qualité du viseur et un mode ralenti. Mais Canon a l'avantage de l'échantillonnage 4:2:2 et du support Compact Flash plus répandu que la SxS de Sony et surtout beaucoup moins cher. Enfin, le grand-angle du XF305 est plus "large" et le zoom plus puissant. Le Sony EX1R garde néanmoins une très bonne sensibilité et l'EX3 possède une optique interchangeable. Bref, le duel est serré. Alors que choisir ?

La décision dépend finalement de votre équipement. Si vous êtes habitué au montage en XDCAM EX autant renouveler votre parc avec le nouvel EX1R sorti début 2010. Si vous possédez déjà un Sony HVR-Z7 ou un Canon EOS 5 D Mark II qui utilisent une carte CF, vous avez tout intérêt à choisir un XF300/305. Pour ceux que le débat "caméscope vs reflex" passionne, sachez que la valeur ajoutée du caméscope sur le 5D Mark II est évidente. Filmer un reportage News avec un canon 5D Mark II relève de mission impossible pour des raisons d'autofocus et de qualité audio, même avec un follow-focus et une crosse d'épaule qui coûtent un bras. Le XF305, lui, est capable de tourner aussi bien en court-métrage (25p) qu'en reportage ou en documentaire. Enfin, les 3/4 des possesseurs de 5D Mark II convertissent leurs rushes pour le montage ce qui est une perte de temps significative.

Quoi qu'il en soit, l'achat d'un Canon XF305 ne décevra pas tant la qualité d'image et l'ergonomie sont soignées. Un modèle qui devrait durer quelques années.

Déplier
+
  • Echantillonnage 4:2:2
  • Enregistrement FullHD en 50 Mbps
  • Zoom 18x
  • Grand-angle 29 mm
  • Format Mpeg-2 sur Compact Flash
  • Mode ralenti/accéléré
  • Mode pré-enregistrement
  • Excellents écran et viseur
  • Prises HD-SDI et Genlock
  • 3 bagues manuelles
  • Sensibilité inférieure au Sony EX1R
  • Quelques finitions en plastique moins robustes
Les prix
Canon XF305
XF305
Il n'y a actuellement aucune offre.