Format- MXF (MPEG-2 Long GOP)
Support- Carte Compact Flash (300x requis)
Capteur- CMOS 1/3 de pouce à 2,37 mégapixels
Optique- Canon HD 4,25 - 42,5 mm (f/1,8 - 22)
Zoom- 10x (30,4 - 304 mm en 24x36)
Enregistrements- 1920x1080/50i/25p (50/35 Mbps, 4:2:2), 1440x1080/50i/25p (25 Mbps, 4:2:0), 1280x720/50p/25p (50/35 Mbps, 4:2:0)
Micro intégré- stéréo
Connectique- 2 XLR, sortie HD-SDI (BNC), entrée/sortie Genlock (BNC), casque mini-jack, micro mini-jack, USB, HDMI, Composante, Composite A/V, Remote (télécommande).
Dimensions- 138 x 191 x 268 mm
Poids- 1,3 kg avec batterie

Caractéristiques

Canon XF105 test review avis

Annoncés discrètement en septembre 2010, le XF100 et le XF105 succèdent aux modèles XF300 et XF305 (testé) eux-mêmes sortis quelques mois auparavant. Canon avait même exhibé des prototypes sur son stand lors du SATIS 2010. Plus compacts et moins chers, les XF100/105 se contentent d'un mono-capteur CMOS et d'un zoom 10x tandis que leurs grands frères XF300/305 disposent d'un tri-CMOS et d'une optique plus lumineuse à f/1,6 intégrant un zoom 18x. A noter que le XF105 se distingue du XF100 par sa connexion HD-SDI et Genlock en fiche BNC.

Positionnement marketing

Le XF105 est un caméscope de poing léger et compact. Il se positionne sur le segment d'entrée de gamme professionnelle bien que ses performances flirtent avec le broadcast, on le verra plus loin. Son prix de lancement officiel est de 5000 euros TTC, mais les revendeurs le proposent déjà à 4500 euros, voir moins... Il concurrence ainsi des caméscopes de poing comme le Sony HXR-NX5, le Panasonic AG-HMC41, ou le JVC GY-HM100.

Contrairement à la tendance actuelle, le XF105 n'enregistre pas en AVCHD avec le codec H.264. Canon a conservé un "vieux" codec éprouvé depuis des décennies en vidéo numérique : le MPEG-2, intégrant un GOP (groupe de 12 trames). Le XF105 produit ainsi des fichiers MPeg-2 Long GOP portant l'extension MXF. Le MPEG-2 a l'avantage d'être accepté par tous les logiciels de montage et il ne requiert pas une configuration informatique très puissante. Pour autant, la qualité n'est pas bradée, loin s'en faut puisque le XF105 filme en 1920x1080 pixels en 50 Mbps sur un échantillonnage 4:2:2, ce qui est rarissime à ce niveau de prix.

De fait, le XF105 se présente comme un caméscope offrant un excellent rapport qualité/prix. Les professionnels comme les amateurs peuvent l'utiliser dans des productions très variées (fiction, documentaire, entreprise, web) grâce à des formats d'enregistrements déclinés en plusieurs qualités (1080i, 720p) et dans plusieurs débits (50, 35, 25 Mbps).

Enfin, le XF105 filme sur carte Compact Flash (2 logements) laquelle offre une meilleure robustesse que la carte SD et peut être utilisée sur des appareils reflex type Canon 5D Mark II. Quant on sait le nombre croissant de professionnels qui utilisent ce boîtier HDSLR, il n'est pas anodin de proposer une carte compatible avec les deux appareils.

Un concentré de qualité

Le XF105 cumule un certain nombre d'éléments intéressants. Sans réinventer la poudre, il intègre des composants bien pensés pour un usage polyvalent, ce que l'on attend souvent d'un caméscope de poing. L'optique, tout d'abord, est conçue par Canon lui-même. Son ouverture démarre à f/1,8 comme la plupart des caméscopes grand public, et renferme un zoom 10x. La champ démarre sur un grand-angle de 30,4 mm que l'on perçoit immédiatement au tournage pour cadrer un paysage. Derrière l'optique, un seul capteur CMOS traite la lumière. Sa surface d'un tiers de pouce n'a pas à rougir des concurrents dont certains se contentent même d'un petit 1/4 de pouce.

L'enregistrement est sans doute ce qui distingue le plus le XF105. Il est le seul caméscope à proposer du HDTV 1080 en 4:2:2 à 50 Mbps aussi bien en 50i qu'en 25p. Rappelons qu'un échantillonnage 4:2:2 signifie que la luminance et la chrominance sont mieux traitées car la résolution couleur est identique en horizontal et en vertical ce qui permet un travail plus efficace en post-production pour l’application de filtres colorimétrique (comme l’étalonnage) ou les effets visuels.

Le XF105 propose aussi l'enregistrement en 720p (1280x720 pixels) en balayage 50p ou 25p, toujours sur un débit de 50 Mbps. Ce mode permet notamment d'activer la fonction ralenti/accéléré débrayable de 12 à 50 im/sec.

Côté stockage, on dispose de deux logements pour Compact Flash. L'enregistrement bascule d'une carte à l'autre sans interruption, et l'on peut même filmer sur les deux cartes simultanément pour créer un backup. Le XF105 accepte des Compact Flash allant jusqu'à 32 Go moyennant une vitesse d'écriture de 300x (en dessous il refuse de filmer).

Enfin, la connectique est absolument irréprochable puisqu'on dispose de tout ce que l'on peut attendre d'un caméscope : bloc audio XLR et mini-jack (selon le type de micro que vous possédez), sortie HDMI, sortie HD-SDI, sortie Composante, prise USB, prise casque, tout y est !

Sur le terrain

Canon XF105 test review avis

Prise en main
Filmer avec le XF105 est un vrai plaisir. La caméra est légère, son poids s'adapte parfaitement à une prise au poignet. Elle possède un manche pour filmer en contre-plongée au niveau de la taille, l'écran ouvert. Outre sa fonction pratique, ce manche contient beaucoup d'éléments très importants : un pas de visse pour y fixer une minette ou un micro, une griffe porte-accessoires à l'avant, la possibilité de visser la pince à micro (fournie), un bloc de connexion XLR, et un micro stéréo.

Il faut insister sur ce confort de prise en mains qui n'est pas si fréquent sur les caméscopes de ce gabarit, souvent trop lourds (Panasonic AG-HMC41) ou mal équilibrés (Sony NEX-VG10). Canon a en outre réussi à fabriquer un caméscope aussi compact que robuste puisque la coque est en magnésium. Le revêtement noir satiné rappelle celui de la Sony Z1 et l'on se sent rassuré.

Le confort doit aussi beaucoup au magnifique écran LCD de 8,8 cm à 920 000 pixels qui offre un bon rapport taille/qualité. Il n'est pas tactile, mais la navigation dans les réglages est très souple grâce au bouton joystick situé au bord de l'écran. Le viseur est moins bien loti (oeilleton étroit), mais il est orientable.

Réglages de la bague

Le XF105 ne possède qu'une seule bague d'objectif contrairement à ses rivaux comme le Sony HXR-NX5 qui en possède trois. Mais cette bague unique peut assurer les 3 fonctions : la mise au point, le diaphragme et le zoom. Il suffit de positionner l'interrupteur sur le bon cran (focus, iris, zoom). C'est une bague non graduée et à l'infini. Son roulement est agréable, relativement fluide et progressif, ce qui permet de faire une mise au point en douceur. En mode automatique, l'autofocus fonctionne instantanément et le zoom est à vitesse progressive. La commande de zoom étant très sensible, on obtient un zoom très lent en appuyant très faiblement.

Canon XF105 test review avis détail ergonmie Canon XF105 test review avis écran lcd
L'interrupteur de sélection pour la bague d'objectif (Focus, Iris, Zoom). L'écran LCD offre un réel confort pour le visionnage des clips et le tournage.

Les réglages de l'image sont assez classiques. On trouve trois boutons sur le bas de la caméra dédiés respectivement à l'iris, au gain débrayable sur 7 paliers(jusqu'à 24 dB) et au shutter (1/18-1/2000e). Il suffit de basculer d'abord l'interrupteur en mode manuel (M) puis de presser l'un des boutons pour agir sur un paramètre. À noter que le XF105 possède un filtre ND (densité neutre) à deux intensités, mais qu'il n'y a pas d'interrupteur pour activer les filtres optiques comme sur d'autres modèles. Ici les filtres ND s'appliquent automatiquement via un filtre numérique.

À noter que vos réglages peuvent être mémorisés sur une carte SD que l'on insère sur le flanc du caméscope.

Canon XF105 test review avis prise XLR pour le son
La griffe porte-accessoires est sur le manche avec le bloc de connexions XLR. L'allumage réclame 4 secondes avant de pouvoir filmer.

Un bouton AF/MF permet également d'activer l'autofocus (Full Auto iA). L'allumage est particulièrement rapide pour un caméscope à carte : comptez 4 secondes pour commencer à filmer (le même temps qu'avec le Sony EX1R).

Enregistrement sur Compact Flash

Le XF105 peut recevoir jusqu'à deux cartes Compact Flash (CF) qui s'insèrent dans les deux logements protégés par une trappe. L'ouverture s'effectue avec un simple interrupteur. Une fois insérée, la carte est opérationnelle en 2 secondes à condition qu'elle soit préalablement formatée. Le fait de disposer de deux supports est devenu assez commun, mais on ne s'en lasse pas. Ce procédé rassure le cadreur, car la deuxième carte fait office de "réserve de sécurité" (ceux qui pratiquent la plongée sous-marine comprendront). Dès que la première carte est pleine, le caméscope bascule sur la seconde carte et vous pouvez alors remplacer la 1ère. Il n'y a aucune interruption. Par ailleurs, il est possible de filmer simultanément sur les deux cartes pour créer un backup. Attention, le débit vidéo du XF105 requiert des CF offrant une vitesse d'écriture d'au moins 300x. En dessous, ça ne filme pas.

Canon XF105 de dos

Le seul point gênant concerne les 6 touches de lecture/avance/recule permettant de visionner les rushes. Il faut appuyer fort (car le plastique est mou) pour démarrer un clip.

Connectique

Il ne manque rien ! Que vous soyez amateur ou professionnel, le XF105 possède la panoplie complète du vidéaste. On trouve une sortie HDMI, une sortie Composante, une sortie A/V composite, une prise casque mini-jack, deux prises XLR (avec alimentation Phantom 48V) avec en prime une entrée micro mini-jack. Des molettes sous un volet permettent de régler le niveau des canaux audio et des interrupteurs peuvent sélectionner la source (Micro interne, périphérique XLR), et une pince à micro peut être montée sur le manche. On peut ainsi enregistrer le son d'ambiance avec le micro intégré et enregistrer une personne en interview avec un micro mono branché sur l'un des canauxl XLR.

Canon XF105 test review avis détail pour le son Canon XF105 test review avis sortie HD-SDI
Les prises XLR 48V (Mic et Line). La sortie HD-SDI et la Genlock.

Le bonus du XF105 (que ne possède pas la version XF100) est la présence d'une sortie HD-SDI (type BNC) et d'une entrée/sortie Genlock. Rappelons que la première permet de raccorder le caméscope sur des interfaces broadcast (moniteurs, station de montage) et que la seconde permet de tourner en multicam.

Qualité d'image

Rendu des couleurs

**** Bien qu'il soit doté d'un seul capteur, le XF105 est une "petite bombe". En terme de rendu chromatique, il égale et surpasse même certains modèles TriCMOS comme le Sony HXR-NX5. On constate de très bonnes nuances sur les couleurs, la balance des blancs automatique équilibre rapidement les teintes selon la lumière ambiante. L'échantillonnage 4:2:2 facilite l'étalonnage en post-production. Vous le constaterez par vous-même dans la vidéo tournée lors d'un défilé au salon de la lingerie 2011 à la fin de l'article, où nous avons appliqué de nombreux filtres avec le logiciel Vegas Pro 10. Les tons chair ressortent très bien malgré la présence de l'écran animé derrière les mannequins qui pourrait perturber l'équilibrage chromatique.

Canon XF105 test review avis clip salon de la lingerie Canon XF105 test review avis clip salon de la lingerie
La balance des blancs s'équilibre vite et nuance bien les tons chair avec les tons plus froids en arrière-plan. Le rendu chromatique mono-capteur du XF105 égale celui d'un caméscope TriCMOS.

Sensibilité

**** La sensibilité du XF105 est assez correcte malgré un mono-capteur d'1/3 de pouce. En mode automatique, le caméscope adapte bien le gain (jusqu'à 24 dB) et l'ouverture du diaphragme (iris) aux conditions d'éclairage. En laboratoire sous un éclairement de 3 lux, le XF105 a restitué une image plus sombre et surtout plus bruitée qu'avec le Sony HXR-NX5. En revanche, la différence n'est pas énorme avec le XF305 (3 capteurs) qui est très légèrement meilleur, mais tout aussi bruité. Le bruit est encore plus important en mode 25P (le balayage progressif engendre une baisse d'1 diaph). Mais rappelons qu'un éclairement de 3 lux correspond à une quasi-obscurité, il s'agit donc d'une performance pour cette caméra. Le gain et l'iris également peuvent être réglés manuellement notamment dans certaines conditions de contre-jour.

Canon XF105 test review avis en studio Canon XF105 test review avis en studio
Image filmée sous 3 lux en mode auto 1080/50i. Une lampe filmée en zoom 10x, en mode manuel à 24 dB pour supprimer le contre-jour.

Piqué d'image

Le XF105 bénéficie d'une précision assez exceptionnelle. Notre test sur mire place le XF105 quasiment à égalité avec le Canon XF305 et le Sony EX1R pourtant logés sur une gamme supérieure. Il faut réellement scruter les lignes pour constater une petite différence de piqué, surtout en lumière du jour. Rappelons que le XF105 enregistre en 1920x1080 pixels sur un débit à 50 Mbps ce qui est rare pour ne pas dire unique à ce niveau de prix.

Canon XF105 test review avis clip sur le terrain Canon XF105 test review avis sur le terrain
En grand-angle 30,4 mm. Le même plan en zoom 10x.

Le XF105 permet de filmer globalement dans deux formats : 1920x1080 pixels (50i et 25p) et 1280x720 pixels (50p et 25p). Le 50i fournit la meilleure qualité d'image. Son piqué et sa sensibilité sont meilleurs qu'en 25p. Le 720/50p, lui, est plutôt recommandé pour filmer des ralentis/accélérés. Il occupe aussi moins d'espace sur la carte mémoire.

Le temps d'enregistrement disponible sur chaque carte est indiqué durant le tournage (slot A et slot B) ce qui évite des "pannes sèches". On peut changer de slot à tout moment et mélanger les formats sans problème sur une même carte. L'enregistrement bascule d'une carte à l'autre sans interruption, mais vous pouvez enregistrer simultanément sur les deux cartes pour faire une copie de vos rushes.

Les clips peuvent être visionnés immédiatement en mode Media. Les vignettes des rushes s'affichent sur l'écran LCD avec l'heure, la date et le format.

Post-production

Dérushage

Le Canon XF105 est fourni avec un pilote (CD compatible Mac et Windows). Ce logiciel permet de reconnaitre la carte Compact Flash dès qu'on l'insère sur un ordinateur et d'afficher tous les clips qu'elle contient, mais au test ça n'a pas marché (nous avions un modèle de pré-série). Nous sommes donc allés directement piocher les clips sur la carte. Le problème est que chaque clip MXF est logé dans un sous-dossier spécifique. Si vous avez filmé 80 clips, il vous faut donc ouvrir 80 dossiers pour les copier un à un sur votre disque dur. Un peu pénible !

Montage

Le XF105 produit des fichiers MXF avec un encodage MPEG-2 Long GOP. Cet ancien codec est pris en charge par tous les logiciels de montage avec une remarquable fluidité puisque la compression est moins forte qu'en H264. Si vous montez avec un ordinateur mono-processeur de 3 GHz et 1 Go de RAM vous n'aurez aucun problème.

L'échantillonnage en 4:2:2 améliore en outre les retouches colorimétriques qui ont été nombreuses dans la vidéo (très sexy) que nous vous présentons ci-dessous.

Vidéo native : 1080/50i - Compressée en MP4 (720/25p) pour vimeo

Verdict

canon XF105 test review avis

| |
|
|


|

Le XF105 va bousculer le segment des caméscopes professionnels de poing. Vendu 4500 euros TTC, il rivalise avec la série NXCAM de Sony, la série AVCCAM de Panasonic et même des modèles plus haut de gamme. Les possesseurs de Sony EX1R vont notamment jalouser cette petite caméra dont la qualité d'image est équivalente sur bien des points, malgré son seul et unique capteur. Canon risque même de concurrence sa propre version XF305 dont elle reprend beaucoup d'atouts (4:2:2, HDTV 1080 à 50 Mbps, grand-angle, interface HD-SDI).

En terme de débouchés, le XF105 séduira le freelance (mariage, vidéo d'entreprise) et le JRI (reportages news) du fait se sa légèreté et de son prix attractif.

Que dire de plus, si ce n'est qu'on attend une meilleure gestion de la Compact Flash par les logiciels de montage pour importer confortablement les fichiers MXF. Rappelons que la version XF100 est vendue moins de 4000 euros mais sans prise HD-SDI et Genlock.

+
  • Excellente qualité d'image (4:2:2, 50 Mbps)
  • Connectique complète (HD-SDI + Genlock)
  • Grand-angle 30,4 mm
  • Enregistrement sur Compact Flash
  • Batterie longue durée
  • Superbe écran LCD
  • Légère, compacte et robuste
  • Touches de lecture en plastique mou
  • Dérushage difficile depuis la CF
Les prix
Canon XF105
Il n'y a actuellement aucune offre.