À l'automne 2015, Canon lançait son XC10, un produit à mi-chemin entre le reflex et le caméscope. Il devient aujourd'hui le XC15. Même boîtier, même zoom, même capteur, et plusieurs évolutions. Revue de détail et test.

Format4K UHD (3840 x 2160) 25p/24p (305 ou 205 Mbps) - HDTV 1080p (1920 x 1080) 50p (50 Mbps) ou 50i/25p/24p (35 Mbps)
SupportCFast (vidéo 4K UHD), SD (vidéo HDTV 1080p et photos)
CapteurCMOS 1" de 13 Mpx (ratio 4/3) - sensibilité de 160 à 20 000 ISO
Zoom8,9-89 mm f/2,8-5,6 (zoom 10x / équivalent 27,3-273 mm en 35 mm) - stabilisation optique et électronique - filtre ND intégré
ConnectiqueHDMI, USB, XLR, jack, DC-jack
Dimensions12,8 x 12,2 x 10,6 cm
Poids1 kg
AutresProcesseur DIGIC DV 5, écran LCD 3", batterie LP-E6N (7,2 V, 1865 mAh), Wi-Fi (5 GHz / 2,4 GHz)

Présentation
Du nouveau, mais surtout pour le son

Avant de quitter l'univers des caméscopes Sony pour les hybrides Panasonic, nous avons longtemps "lorgné" en direction du Canon EOS-C100. Toutefois, deux éléments nous freinaient : l'absence de réel autofocus (l'autofocus Dual Pixel AF est disponible depuis une mise à jour), et le prix. Un véritable autofocus est indispensable pour capturer tout événement où le temps manque pour une mise au point manuelle. J'ai alors rêvé d'un hypothétique "EOS-C50" aux alentours des 2 000 €…

Canon XC15 test review

En octobre 2015, Canon surprend donc l'univers du film avec un produit qui n'est ni un caméscope ni un reflex. Le XC10 est un matériel "hybride", dans le sens où il conjugue les avantages et les inconvénients du caméscope et du reflex. Pourtant, "fiscalement", c'est bien un caméscope, car il autorise un enregistrement supérieur à 29 minutes et 59 secondes en continu. Le XC10 été conçu pour correspondre étroitement aux modes et fonctions de l'EOS C300 Mark II tout en le complétant : cela permettait d'utiliser le Canon comme caméra "B" pour les prises de style ciné. Il est suffisamment compact pour une manipulation confortable et sa surface comprend les commandes essentielles. Seuls 3 boutons sont personnalisables (merci Canon : stop aux matériels atteints de "rougeole" !).

À l'automne 2016, Canon met à jour son XC10 qui devient le XC15. Même boîtier, même zoom, même capteur... et mêmes regrets ou presque, hélas, qu'à la génération précédente.

Pourtant, les nouveautés sont nombreuses :
– entrée audio XLR pour le module microphone Canon MA-400 ;
– adaptateur Canon MA-400 pour micro XLR ;
– enregistrement 24p (jusqu'à 305 Mbps) aussi bien en 4K qu'en HDTV 1080 ;
– nouveaux profils issus du Canon C300 Mk II ;
– 3 nouvelles vitesses d'obturation adaptées au C300 Mk II pour la réduction du scintillement ;
– priorité Highlights, un nouveau gamma qui offre les mêmes effets que le HDR ;
– possibilité de modifier les noms des plans et des métadonnées ;
– etc.

La qualité globale de construction est sans reproche. Le châssis du Canon XC15 est construit à base de polycarbonate. La poignée de prise en main offre une surface caoutchoutée antidérapante de bon aloi. On pourra éventuellement regretter l'emplacement de la prise casque, qui correspond au creux de la main. Le sommet abrite la prise porte-accessoire et le micro interne stéréo. La base offre une surface plate, en parfaite adéquation avec la main gauche pour une prise de vues sans trépied.

Canon XC15 test review

Le XC15 conserve le même capteur que celui du XC10, à savoir le CMOS 1 pouce de 13 Mpx capable de capturer aussi bien en UHD qu'en HDTV 1080 avec une optique stabilisée fixe 8,9-89 mm (27,3-273 mm en équivalent 35 mm) et un zoom 10x.

L'enregistrement UHD s'effectue sur carte CFast jusqu'à 305 Mb/s dans un codec 4:2:2, tandis que la vidéo 1 080p s'écrit sur carte SD jusqu'à 50 Mb/s dans un système H.264. On peut extraire des photos du signal UHD avec une résolution de 8,29 Mpx. L'ouverture varie entre f/2,8 et f/5,6 — on aurait préféré une focale constante.

La principale et apparente nouveauté réside dans le module audio MA-400, conçu à l'origine pour le Canon C300 Mark II. Il autorise la connexion de 2 micros XLR. Mais si ce bloc micro est une excellente idée, sa mise en œuvre est maladroite : où allons-nous désormais placer une torche ou un moniteur externe ? Habituellement, les réglages audio figurent sur le côté gauche et la griffe porte-accessoire se trouve sur le dessus. Le côté droit affiche 2 prises XLR avec un support suspension pour micro. Le MA-400 affiche les réglages classiques d'enregistrement : automatique ou manuel avec ses entrées Line, MIC & MIC + 48V.

Canon XC15 test review

La charge de la batterie s'effectue via le XC15. Canon promet une autonomie de 75 à 110 minutes avec la batterie lithium LP-E6N. En réalité, on atteint plutôt une durée d’environ 1 heure selon la prise de vues. Il est dommage que le chargeur LC-E6 soit optionnel : sur un matériel à 2 500 €, on frise la mesquinerie.

Canon XC15 test reviewLa Canon XC15 utilise une batterie "classique " de la marque la LP-E6.

Sur le terrain
Ergonomie et premiers tournages

Prise en main

La tenue en main du XC15 est l'une des meilleures qui soient. Avec Canon, filmer à la verticale de l'écran est "magique". Vous avez l'impression d'utiliser un appareil photo argentique à hauteur de poitrine. C'est très "6x6". La poignée orientable et l'écran LCD tactile — inclinable sur un axe fixe perpendiculaire au cadreur, contrairement à un écran orientable classique — apportent un réel confort à la prise de vues. En comparaison, chez Panasonic, l'écran vient buter sur les connectiques micro et casque. Nous sommes plus mitigés en ce qui concerne le viseur, qui vient adhérer par effet "ventouse" sur l'écran LCD. Il est très volumineux et le caoutchouc de l'œilleton est relativement "viril" (trop plastique).

Canon XC15 test review

La plupart des fonctions sont situées sur la poignée rotative. On trouve le bouton du menu, le joystick de navigation, le sélecteur rotatif de verrouillage pour les différents modes d'exposition avec la nomenclature Canon (M, AV, TV, P, AUTO & SCN). Si on ne souhaite pas utiliser le module ME-400, le XC15 intègre une connectique mini-jack 3,5 pour un micro de type Rode, et une seconde idoine pour un contrôle audio par casque. La prise mini HDMI laisse transiter tous les signaux, dont le Time Code.

Un caméscope d'abord...

Quoique le Canon XC15 soit un boîtier photo et vidéo, les fonctionnalités et les accessoires montrent une destination avant tout dédiée au film. Réaliser une mise au point avec le XC10 ou le XC15 demande une certaine logique. En effet, Canon a décidé de compartimenter les usages photo et vidéo. Ainsi, en photo, on peut appuyer à mi-course sur le déclencheur pour réaliser une mise au point autofocus, mais c'est impossible en mode vidéo : la moindre pression déclenche un enregistrement immédiat.

Qu'il s'agisse de réaliser une mise au point "Autofocus" ou "Manuelle", tout cela demande du temps. Il faut attendre que le XC15 ait fait sa mise au point avant de lancer l'enregistrement. Pourquoi ne pas avoir inclus le "Push Auto" et le mode "Agrandissement" dans une même pression, à mi-course du déclencheur, comme cela est le cas chez Panasonic ? L'autofocus n'est pas aussi rapide qu'on est en droit de l'attendre : il faut prévoir près d'une seconde — c'est long. Ce n'est guère mieux en mode "Manuel" : la mise au point nécessite une longue rotation de la bague. C'est parfait en studio, mais handicapant en cours de prise de vues.

Canon XC15 test review

L'écran tactile affiche une résolution de 1 030 000 points. Il est réactif au moindre contact, et c'est normal pour la circulation dans les menus. En revanche le temps de réaction n'est pas immédiat en mode autofocus : prévoir, là aussi, une bonne seconde avant que le sujet choisi arbore le contour focus peaking de la mise au point. Le point net ne "saute" pas aux yeux. Il arrive progressivement. Dommage. Le Canon XC15 est vraiment dédié au cinéma et non pas au reportage ; il faudra tenir compte de ce paramètre au moment de l'achat.

Canon XC15 test review focus peakingLe focus peaking du Canon XC15 manque de précision.

Le XC15 dispose d'un moniteur de forme d'onde pour un contrôle précis du signal vidéo lors de prises de vues en extérieur ou en faibles conditions d'éclairage. Trois vitesses d'obturation supplémentaires, similaires à celles du C300 Mk II, ont également été ajoutées pour la réduction du scintillement.

Sur le terrain en extérieur

Balade au jardin du Luxembourg. Nous sommes en hiver. Le ciel est couvert, mais lumineux. Ce n'est pas l'idéal pour filmer ou photographier. Le XC15 requiert l'utilisation du filtre "ND" inclus. Merci Canon. Le filtre ND apporte certes une atténuation de la lumière, mais pas assez équilibrée pour maintenir l'ouverture à f/5,6. Cela sous-entend un étalonnage à venir… et l'achat futur d'un filtre ND à placer sur l'objectif du Canon.

Particulièrement attractifs sont les profils utilisateurs. 9 sont au rendez-vous ; cela va du profil Standard aux modes Vidéo, Neutre, Production, Canon Log, EOS, Wide, etc. Notre préférence est allée au "7" qui reproduit l'aspect EOS avec une image vivante et particulièrement claire. Cela contribuera à réduire par la suite le temps dédié à l'étalonnage, si on ne maîtrise pas trop ce domaine.

Le focus peaking Canon est une aide à la mise au point de couleur bleue, jaune ou rouge. Autant chez Panasonic, il se définit comme un contour net, autant chez Canon, il ressemble plus à une nébuleuse périphérique. Il n'est pas rare d'observer un écran noyé dans la couleur du focus peaking selon la prise de vues. Pour exemple, si on filme un arbre, ce sera l'ensemble du feuillage qui sera circonscrit par le focus peaking Canon, alors que seules les branches le seront avec celui des DMC-GH4, DMC-GM5, etc. Même chose si l'on souhaite réaliser la mise au point manuelle d'une fleur sur une pelouse : c'est toute la fleur qui sera sous focus peaking. N'espérez pas non plus réaliser une mise au point facile à focale 240, la résolution de l'écran LCD n'est pas suffisante. L'absence de fonction zoom peut devenir cruciale selon la manière de filmer. On peut souhaiter (/rêver ?) que Canon adjoindra à son futur XC20 un moteur de zoom de type Canon PZ-E1, comme celui dédié à l'objectif Canon EF-S18-135 mm f/3,5-5,6 IS USM. En attendant, on optera pour une approche "Reflex" ou "Cinéma".

Sensibilité de la caméra

Le XC15 cultive un paradoxe. Il est dédié au "cinéma", mais son capteur 1 pouce ne lui autorise pas une belle profondeur de champ. En conditions optimales de prise de vues, la résolution peut être nette aussi bien en mode UHD que 1 080p. L'image est très "caméscope CCD 2/3". Nous n'avons pas noté de phénomènes de moiré ou d'aliasing. La plage dynamique est relativement douce. Nulle trace du côté "magnifiant" des images issues du DMC-GH4. Les performances de faible luminosité ont été améliorées grâce à un nouvel algorithme dans une plage de sensibilité de 100 à 20 000 ISO. Cependant, nous regrettons les performances en mode "Low Light" dès que l'on atteint les 3 200 ISO. Mais où allons-nous donc placer notre torche lumière ?!

En postproduction

Le codec Canon est très gourmand en espace. Prévoir 25 minutes d'enregistrement à 305 Mb/s sur une carte CFast 2.0 de 64 Go ou 170 minutes en HDTV 1080 à 50 Mb/s sur une carte SD de 64 Go. Au montage, le codec du XC15 est compatible avec la plupart des logiciels de montage gérant le MXF et reconnaissant le codec H264. À défaut, il est possible de télécharger le pilote MXF sur le site de Canon. Attention ! Monter de l'UHD en 205 ou 305 Mb/s requiert une machine puissante. Très puissante.

Exemple de vidéo

Voici un film réalisé en UDH avec le Canon XC15 pour Focus-Numérique par Les Films du Regard. Mode tout automatique. Aucun réglage. Aucun étalonnage. L'image à l'état "Brut"...

Même si ce n’est pas encore indispensable, la qualité première du Canon XC15 est sa capacité à enregistrer en 4K. Principal avantage, la possibilité de recadrer dans l’image au montage pour une exportation Full HD. La qualité d’image est dans la logique de la ligne Canon Cinéma C100, C300, etc. Une approche neutre et sans fard. Les habitués des GH3/GH4 seront troublés de revenir à l’origine de l’image. Le moiré est quasiment inexistant et les 12 diaphs de plage dynamique contribuent à l’amélioration des détails dans les parties sombres ou surexposées de l’image. Très utile au moment de l’étalonnage Cinéma.

Verdict
Nos conclusions

Canon XC15 test review

Nous n'avons jamais compris la démarche vidéo des marques historiques de la photo envers les vidéastes amateurs et professionnels. Nous ne parlons pas de broadcast. Ces marques ont tout pour elles, dont un parc incroyable d'optiques, mais semblent "incapables" de concurrencer les marques "hybrides". À quand un Canon EOS 5D Mark V avec les fonctions et les qualités d'un Panasonic DMC-GH4, GH5, voire un DMC-GH6 avec la carrosserie du XC15 ? Canon déclare à raison que le XC15 est une caméra performante comme caméra "B". C'est vrai. Sa démarche est réellement "cinéma". En mode "reportage", nous sommes vraiment désolés de l'écrire, mais trop d'éléments sont encore en retrait. La vitesse de l'autofocus, la résolution de l'écran LCD, le mode de mise au point, la fonction tactile, la qualité de la 4K et autres souffrent trop de la comparaison avec les marques "hybrides". À l'inverse, en studio, sur un plateau, là où le temps n'est pas une urgence, les différents réglages autorisent une belle image qui vient tutoyer celle des séries C de Canon…

+
  • Tenue en main
  • Orientation de l'écran
  • Bloc Canon XLR CM400
  • Enregistrement UHD et 1080
  • Mode 24p
  • Lecteur de carte CF et carte CF livrés dans le pack
  • Enregistrement non limité à 29 minutes 59 secondes
  • Logique de la mise au point vidéo
  • Absence de griffe porte-accessoire sur le bloc audio
  • Lenteur de l'autofocus
  • Résolution de l'écran
  • Absence de fonction zoom motorisé sur l'objectif
  • Focus peaking trop vague
  • Toujours pas d'enregistrement 4K Ciné
En résumé

Le Canon XC15 est une mise à jour trop limitée du XC10 et il manque encore quelques fonctionnalités attendues. Il sera toutefois très à l'aise sur des productions maîtrisées dans un environnement Canon.

XC15
Pier-Yves Menkhoff

Réalisateur et journaliste free lance. Il aime contribuer à des articles sur la vidéo reflex et hybride FULL HD & 4K et l'univers Apple pour partager son expérience. Ses publications 

Les prix
Canon XC15
Il n'y a actuellement aucune offre.