Taschen sait faire feu de tout bois, ce n'est pas nouveau. Déjà publié en 2014, Norman Mailer / John F. Kennedy – Superman débarque au supermarché, ressort en cette fin de printemps, à l'occasion du centenaire de la naissance du Président Kennedy.

Le 29 mai 1917 naissait John F. Kennedy. Taschen réédite le texte mythique de l'écrivain Norman Mailer : Superman débarque au supermarché. La célèbre maison l'accompagne d'une très riche iconographie de 300 images tirées d'un nombre incalculable de fonds d'institutions américaines et de collections privées. Nous voici donc en présence d'une somme (qui fait son poids) de 370 pages, consacrées à l'année qui précéda l'élection de JFK en 1961.

Superman... est donc un texte de Norman Mailer, écrivain américain né dans les années 1920. À l'époque, l'homme est déjà reconnu comme un grand auteur contemporain. Il a publié en 1948 The Naked and the Dead (Les Nus et Ies Morts) et The Deer Park (Le Parc aux cerfs), en 1955.

Livre photo, Norman Mailer,  John F. Kennedy – Superman débarque au supermarché, édition du centenaire, Taschen, 2017, extraitPage 8 de l'ouvrage : 9 septembre 1960. Les mains se tendent vers JFK (...). © Stanley Tretick/Taschen

Quelques semaines avant le scrutin et juste avant le premier débat télévisé confrontant Nixon et Kennedy, le magazine Esquire publie le Superman débarque au supermarché de l'écrivain. Par ce texte, Norman Mailer écrit un plaidoyer pro-Kennedy, seul capable selon lui de "tirer la nation de sa léthargie d'après-guerre ". On devine qui est Superman et on comprend que les États-Unis sont devenus, aux yeux de l'écrivain, une immense surface sans relief, ennuyeuse, simplement affairée à développer une société de consommation. Tel est le résultat des deux dernières présidences, celles d'Eisenhower, président des États-Unis d'Amérique de janvier 1953 à janvier 1961. En plus de dévoiler sa position clairement engagée, Normain Mailer utilise un style narratif direct, à la première personne, qui ouvrira la brèche à un nouveau style journalistique appelé après coup "le Nouveau Journalisme". Ici, le rédacteur ne se contente pas de relater des faits, mais se rapproche des technique du roman. Bref... le texte est donc deux fois remarquable et remarqué.

Livre photo, Norman Mailer, John F. Kennedy – Superman débarque au supermarché, édition du centenaire, Taschen, 2017, extraitPage 252 de l'ouvrage : 8 novembre 1960. Ethel et Bobby Kennedy votent à Hyannins Port. (...) © Jacques Lowe/Taschen

À nos yeux, le grand intérêt de ce livre est logiquement la richesse de son iconographie, constituée d'images signées de plus d'une trentaine de photographes ou reporters qui, à un moment ou un autre, ont suivi la campagne électorale du futur président. Parmi eux, Cornell Capa, Henri Cartier-Bresson, Elliott Erwitt, Yousuf Karsh, Dennis Stock, Gary Winogrand... entre autres. Il y a aussi un cas à part : les images de Jacques Lowe, photographe personnel de JFK pendant sa campagne et sa présidence. Grâce à cette proximité, il réalisera plus de 40 000 images de sa vie politique et familiale. En 1968, après la mort de Robert Kennedy, il immigre en France dix-huit années et abandonne la photo. Il reviendra aux États-Unis pour la création de George, magazine cofondé par John Jr. Jacques Lowe meurt en mai 2001, quelques mois avant le 11 Septembre qui détruit les tours jumelles où était entreposées toutes ses photos des années Kennedy.

Livre photo, Norman Mailer, John F. Kennedy – Superman débarque au supermarché, édition du centenaire, Taschen, 2017, extraitPage 81 : 9 octobre 1960. Jackie Kennedy a un effet magnétique sur les foules réunies par la campagne électorale. (...) © Henri Dauman

La photographie est au centre de l'Histoire. Norman Mailer était convaincu que son texte avait fait élire JFK. JFK, lui, était persuadé que c'est la télévision, notamment le débat face à Nixon, qui avait fait son élection. Un peu (beaucoup ?) des deux, certainement... JFK incarnait le changement aux yeux de l'Amérique. Sa jeunesse, ses médailles militaires, sa (très belle) femme aux origines françaises et d'un chic fou... Les images, qui se démultiplient lorsque le(s) modèle(s) s'y prête(nt), ont assurément contribué à son succès. Le livre le résume très bien : cette photogénie a été aussi celle de l'Amérique des années 1960 : conquérant les espaces, abolissant — même dans la douleur — les ségrégations, ouverte sur le monde... Une Amérique qui faisait envie et donnait un coup de vieux à l'Europe

Comment ne pas faire écho à notre histoire française très récente ? Un président élu sur l'air du renouveau et du changement du paysage politique français. Un président élu sur sa jeunesse, sa "belle gueule" et sa sphère familiale inédite... Qu'on le veuille ou non, l'importance de ces aspects ne peut être niée dans le résultat final. À l'heure où nous écrivons ses lignes, le portrait officiel de Emmanuel Macron n'est toujours pas tiré... L'affaire symbolique est, certainement, suffisamment importante pour y apporter le plus grand soin... ou non.

Mise à jour le 29/06/17 à 18:50
Le portrait officiel d'Emmanuel Macron a été publié aujourd'hui, et on le doit à Soazig de La Moissonnière, désormais photographe officielle de la Présidence.

Si la question vous intéresse, nous vous recommandons de lire à ce propos le très intéressant article d'Olivier Ihl, professeur de science politique à Sciences Po Grenoble, paru dans The Conversation : « Comment photographier un président "jupitérien" ? »

Livre photo, Norman Mailer, John F. Kennedy – Superman débarque au supermarché, édition du centenaire, Taschen, 2017, couverture


Norman Mailer – John F. Kennedy
Superman débarque au supermarché – Édition du centenaire
Nina Wiener, J. Michael Lennon
Éditions Taschen
Mai 2017
Édition originale : 2014
Relié, couverture rigide sous jaquette, 23,1 x 31,5 cm, 370 pages
300 images couleur et noir & blanc
ISBN 978-3-8365-6255-3 (éd. française)
29,99 €
Également disponible en éditions anglaise et allemande

Voir aussi

Nadia Ali Belhadj

Journaliste rédactrice. N'aime rien tant que de faire des interviews de photographes car les trouve gentils. Se fout de la technique comme de sa première pomme. Complètement soumise à Vivian Maier. Ses publications 

Contenus sponsorisés