Une rétrospective, une monographie, un essai, un abonnement, de l’architecture démente, du photojournalisme, du noir & blanc, de la couleur... bref une sélection éclectique d’ouvrages pour cette fin d’année et de bonnes idées de cadeaux à glisser dans les chaussons.

Matt Wilson, This place called home

Aperçu d’une voiture américaine un peu décatie dans un champ. Voici la première image de This place called home, ce carnet de route que nous livre le photographe Matt Wilson aux éditions Filigranes et dont nous évoquions il y a peu l'exposition à Paris. Ce globe-trotter anglo-saxon, l’appareil autour du cou, nous invite à un voyage du Kentucky à l’Ukraine, de la Pologne à son Angleterre natale et nous propose des images anodines au premier regard. Anodines, car la vision de Matt Wilson se fixe sur des petits instants quotidiens, des rencontres. Un livre rare !

Matt Wilson, This place called home, éditions Filigranes, sélection de Noël Livres photo Focus 2014

Matt Wilson, This place called home, éditions Filigranes, sélection de Noël Livres photo Focus 2014

This place called home

Matt Wilson

Filigranes Éditions

Octobre 2014, anglais / français

25 x 22 cm, 96 pages

52 photographies en couleur

Relié, couverture cartonnée

9782350463353

33 €

Présentation et commande sur le site de l'éditeur

Shooting Space, Architecture in contemporary photography

L’une des muses privilégiées depuis la création de la photographie est sans conteste l’architecture. L’architecture contemporaine photographiée sous toutes ses coutures, improbables, étonnantes, exceptionnelles, d’un bout à l’autre de la planète, est l’objet du dernier ouvrage paru chez Phaidon. Un aperçu de notre monde contemporain par des photographes de renom comme Michael Wolf, Andreas Gursky, Nadar Kander ou encore le français Cyprien Gaillard.

Shooting Space, Architecture in contemporary photography (Photographier l'espace, L'architecture dans la photographie contemporaine), Phaidon, 2014, couverture

Shooting Space, Architecture in contemporary photography (Photographier l'espace, L'architecture dans la photographie contemporaine), Phaidon, 2014, extraits

Shooting Space, Architecture in contemporary photography

Elias Redstone

Phaidon

Octobre 2014, anglais

29 x 25 cm, 240 pages

200 illustrations

Relié, couverture cartonnée

9780714867427

65€

Présentation et commande sur le site de l'éditeur

The Mobile Photobook

L’année dernière nous avions eu un réel coup de cœur pour le premier ouvrage de la toute jeune maison d’édition Out Of The Phone, qui légitime cette pratique photographique qu'est la photographie mobile. Pierre le Govic, son créateur, imprimeur de livres photo dans une autre vie, sait donc de quoi il parle !

Cette année, en cette fin d’année paraît Out Of The Phone, The Mobile Photo Book, le premier "best of" de 100 photographies publiées sur Instagram en 2014. Des photographes d’une florissante communauté internationale comme Jason Flett, Richard Koci Hernandez, Ciunkz, José Luis Barcia ou bien encore Julien Tatham, pour ne citer qu’eux.

The Mobile Photobook, recueil de photographies Instagram, Out of the Phone, 2014, couverture

The Mobile Photobook, recueil de photographies Instagram, Out of the Phone, 2014, extraits

Out Of The Phone - The Mobile Photo Book, 2014 Edition

Out Of The Phone

Décembre 2014

19,5 x 21,5 cm, 152 pages

100 photographies couleur et noir et blanc

Relié, couverture toilée avec jaquette

9791092741025

35 €

À noter : en commandant l'ouvrage sur le site de l'éditeur, vous pouvez bénéficier jusqu'au 25 décembre 2014 de l'offre de lancement grâce au code promo XMASOOTP (10 € de réduction).

Présentation et commande sur le site de l'éditeur

The Eyes

Si offrir ou recevoir un abonnement à une revue est pour vous un cadeau, alors celui de la revue The Eyes est à mettre sur votre liste au père Noël. Cette revue bilingue européenne qui a vu le jour en octobre 2013 est bi-média, c’est-à-dire disponible sous la forme d’une publication imprimée élégante et d’une application digitale interactive pour tablettes numériques. "Il s’agit d’encourager le décloisonnement du médium vers d’autres formes de création, d’échanger et de se questionner au fil des pages. On parcourt The Eyes comme on explore l’Europe, à travers l’œil d’artistes et d’acteurs qui la construisent." Avec une maquette soignée d’une grande qualité graphique, un logo bien pensé, un papier mat, The Eyes permet le dialogue, le questionnement et l’échange à travers le médium photographique. Une nouvelle approche du magazine photo.

The Eyes, Europe et photographie, revue, couvertures

The Eyes, Europe et photographie, revue, extraits

The Eyes

Europe et Photographie, revue

Abonnement de 1 an, 2 numéros : 40 €, port compris pour la France

Le site de The Eyes

S'abonner

Accéder à la version iPad

Retrouver The Eyes sur Facebook

Garry Winogrand - Le catalogue de l’exposition

Si, après la visite de la rétrospective consacrée au photographe Garry Winogrand, qui se tient jusqu’au 8 février 2015 au Jeu de Paume, vous souhaitez en savoir plus, le catalogue de l’exposition est pour vous. Cette somme de 464 pages et de 175 images accompagnée d’essais de spécialistes invite à l’approfondissement de cette œuvre riche, aux photographies pour la majorité inédites.

Garry Winogrand, catalogue de l’exposition au Jeu de Paume, 2014, couverture

Garry Winogrand, catalogue de l’exposition au Jeu de Paume, 2014, extraits

Garry Winogrand

Catalogue de l'exposition (version française)

présentée au Jeu de Paume jusqu'au 8 février 2015

Sous la direction de Leo Rubinfien

Flammarion

Octobre 2014

25,4 x 29,5 cm, 464 pages

Broché

9782081342910

45 €

Présentation et commande sur le site du Jeu de Paume

Darcy Padilla, Family Love

Darcy Padilla, photographe américaine de l'agence Vu', a suivi de 1993 à 2011, l'histoire de Julie Baird, atteinte du sida. Pendant 18 ans, elle a photographié la vie de cette jeune femme, de son adolescence à sa mort prématurée en 2010, de San Francisco en Alaska.

Pour ce sujet au long cours, Darcy Padilla a reçu plusieurs prix dont le W. Eugene Smith de la photographie humanitaire. Un travail bouleversant de la vie et la mort de cette famille. Un texte d’Emmanuel Carrère, dans un cahier séparé accompagne ces 200 photographies en noir & blanc permettant une lecture photographique de ce récit de vie. L’ouvrage s’achève sur un texte poignant de Christian Caujolle. Nous avions découvert une partie de ce travail à Visa pour l’Image en 2013.

Darcy Padilla - Family Love, 2014, La Martinière, couverture

Darcy Padilla - Family Love, 2014, La Martinière, extraits

Family Love

Darcy Padilla (photographies)

Texte d'Emmanuel Carrère

Editions de la Martinière en coédition avec la revue 6 Mois

Octobre 2014

24 x 29 cm, 336 pages

Relié

9782732464985

62 €

La Persistance des images // Les Carnets du BAL #5

La collection "Les carnets du BAL" créée en 2010 a pour ambition d’offrir des textes de référence sur les enjeux de la représentation du monde par l’image, où contributions théoriques et analyses d’œuvres se répondent.

Le 5e opus interroge la perception que l’on a du flux d’images auquel nous sommes confrontés au quotidien à travers douze contributions inédites qui font appel à des disciplines aussi variées que l’histoire de l’art, la pratique artistique, la psychanalyse, les sciences cognitives ou l’histoire avec Paul-Laurent Assoun, Arnaud des Pallières, Jérôme Dokic, Yasmine Eid-Sabbagh, Michel Gauthier, Mishka Henner, Camille Henrot et Federico Nicolao, Guillaume Le Gall, Morad Montazami, Arnauld Pierre, Alexander Streitberger, Tanguy Viel.

Les Carnets du BAL n°5, La Persistance des images, octobre 2014, couverture

Les Carnets du BAL n°5, La Persistance des images, octobre 2014, extraits

Commander l'ouvrage sur :

Les carnets du BAL #5 : La persistance des images

Collectif

Coédition Le Bal, les éditions Textuel et le CNAP

Octobre 2014

15 x 20,5 cm, 240 pages

Broché

65 images en couleur et 63 en noir et blanc

9782845975026

23 €

Présentation sur le site du BAL

Marc Riboud

Marc Riboud est connu pour son amour de la vie et la tendresse visuelle qu’il pose sur les choses et les gens, un photographe poète en somme. Aujourd'hui tous les instants attrapés au vol, tous les plaisirs de l'œil, toutes les images saisies, toutes les merveilles découvertes sous la banalité des choses, attendaient d'être à nouveau choisies et réunies dans un livre. C'est chose faite avec cette nouvelle monographie bilingue préfacée par Robert Delpire.

Marc Riboud, monographie, Flammarion, 2014, couverture

Marc Riboud, monographie, Flammarion, 2014, extraits

© Marc Riboud

Commander l'ouvrage sur :

Marc Riboud

Texte d'Annick Cojean

Flammarion

Septembre 2014

24,7 x 31,7 cm, 200 pages

Relié

9782081346987

39,90 €

Présentation sur le site de l'éditeur

URBANISM 1.01

Le photographe italien, Marco Citron fait preuve dans son écriture photographique d’un grand sens de l’humour – ou d’ironie. Dans son ouvrage fraichement publié aux éditions Montanari, il nous convie à un voyage – entre fiction et réalité - dans l’ancienne Union soviétique et son ennuyeuse architecture massive. Les images de Marco Citron, aux couleurs acidulées, tout droit sorties d’un album photo des années 70, nous livrent une vision du paysage urbain quelque peu désuète. Martin Parr et ses « Boring postcards » semblent avoir influencé l’esprit du photographe. De petit format à l’italienne et à la mise en page très colorée, cet ouvrage est la suite logique d’une culture italienne du paysage, Guido Guidi, Luigi Ghirri, quelques décennies avant Marco Citron paraissent veiller sur ce jeune photographe. La relève semble assurée.

L’historien, Gerry Badger, signe le texte de cette série.

Urbanism 1.01

Marco Citron / Texte Gerry Badger

Montanari edizione, octobre 2014

9788898120512 // 25€

À lire également :

"Je rêve, j'achète..." : notre guide de Noël 2014, mais différent

"Les cadeaux photo" : nos idées cadeaux et accessoires de 10 à 300 €

Contenus sponsorisés