Utilisez votre code offert
pour consulter cet article gratuitement pendant 24h.

Contrairement à notre précédent guide, Construisez votre appareil photo argentique, la fabrication d'un appareil numérique s'avère bien plus ardue. La faute à l'électronique dont les différents aspects (composants, logiciels) se prêtent moins au bidouillage et à l'expérimentation que les technologies analogiques. Cela ne veut pas dire qu'on ne peut pas bidouiller, bien évidemment, mais quand un bricoleur averti peut concevoir une chambre photographique de A à Z et shooter des négatifs argentiques 20x25, le maker électronique a, lui, plus de peine à obtenir et maîtriser les composants. Explications…

Aussi vrai qu'il est extraordinairement difficile pour un bricoleur de développer et construire un obturateur mécanique de précision dans son garage, il est impossible pour le quidam de concevoir un capteur, un processeur d'image, etc. Ne peut-on donc rien faire ? Oh que oui, mais il faut tout de suite accepter les limites du travail : on ne peut réellement assembler un appareil photo numérique complet qu'à partir d'un Raspberry Pi (nous verrons pourquoi), ou encore, on peut bidouiller des boîtiers numériques existants. Mais ne vous attendez pas à construire un boîtier 24x36 comme un Lego : même si vous aviez les compétences d’un ouvrier spécialisé, mettre la main sur les composants et en tirer parti est une mission quasi impossible.

Portes closes

Il vous reste de l'article à lire
Utilisez votre code offert
pour consulter cet article gratuitement pendant 24h.