Utilisez votre code offert
pour consulter cet article gratuitement pendant 24h.

Diane Arbus est née en 1923 et s’est suicidée en 1971. Entre temps elle aura réalisé plus de 500 clichés de la vaste comédie humaine, dérisoire dans ses vanités et pourtant si touchante. Diane Arbus se sera-t-elle approchée trop près de la bouleversante beauté des blessures humaines? L’exposition du Jeu de Paume, en 200 photographies et une pièce consacrée à la biographie de l’artiste, ne répond pas à la question. Seules les photos restent, à nous interroger :

« Elles sont la preuve que quelque chose était là et n’est plus. Comme une tache. Et leur immobilité est

déroutante. On peut leur tourner le dos, mais quand on revient, elles sont toujours là en train de vous regarder. »

Il vous reste de l'article à lire
Utilisez votre code offert
pour consulter cet article gratuitement pendant 24h.
Aurélie Coudière

Ses publications