À l’occasion du 70e anniversaire de l’agence Magnum, Phaidon publie le catalogue raisonné des livres édités par les photographes de la maison de 1938 à 2016. De quoi retracer l’histoire et reconnaître l’importance dans notre vie de ces reporters photographes qui ont traversé les décennies appareil au poing. Hommage à ceux qui nous rapportent, en images, l’horreur et la beauté du monde.

Tout le monde connaît Magnum maintenant. Est-il nécessaire de rappeler que l’agence a été créée par un mythe de la photographie, Robert Capa, au sortir de la Seconde Guerre mondiale ? À ses côtés, des acolytes de même calibre : Henri Cartier-Bresson et David « Chim » Seymour entre autres... Leur but : créer une coopérative permettant de préserver intégralement leur droit d’auteur. Car auparavant, sur une photo vendue, ils n'avaient plus aucun droit de regard ni revenu lié à l’exploitation de ladite image. Nous sommes en 1947. 70 ans plus tard, des Jeanloup Sieff, James Natchway, Alec Soth, Eve Arnold, Alessandra Sanguinetti y sont passés ou y sont encore... et l’idée de la coopérative de photographes a fait florès.

Reproduction de la page 26 de l'ouvrage d'Henri Cartier-Bresson, The Decisive Moment, Simon & Schuster, New YorkHenri Cartier-Bresson, The Decisive Moment, Simon & Schuster, New York, en collaboration avec les éditions Verve sous le titre Images à la sauvette, Paris, 1952. Photographie du livre : Ian Bavington Jones (p. 26, haut).

Magnum – Les livres de photographies recensent les 1 000 livres qu’ont écrits les photographes de l’agence. Car c’est là, la suite logique de cette philosophie des droits d’auteur retrouvés. Les photographes deviennent des auteurs. En pérennisant des revenus liés à leur travail ou production, les photographes de l’agence affirment leur point de vue et vont jusqu’à prendre parti, car ils restent propriétaires de leurs images... Ils en font donc ce qu’ils veulent. Chris Steele-Perkins, photographe britannique qui publie The Teds en 1979, résume très bien ce pouvoir retrouvé : ce livre "définissait ce que je voulais vraiment faire : être maître de mon travail et de la façon de le montrer." Le livre a déterminé son entrée dans l’agence... et l’édition de livres permet donc aux photographes de faire entendre leur voix et, financièrement, de percevoir des revenus que les magazines ou journaux n'étaient pas prêts à leur octroyer. Effet collatéral bénéfique, leurs images sont alors diffusées beaucoup plus largement : dans toute l'Europe, aux États-Unis, jusqu'en Asie... Cette petite musique individuelle résonnera de plus en plus fort à mesure que les photographes participeront à la fabrication des livres. Ils définissent le choix des images, bien sûr, mais aussi et surtout la mise en page, jusqu'au choix du papier...

Chris Steele-Perkins & Richard Smith, The Teds, Travelling Light/Exit, Londres, 1979. Photographie du livre: Ian Bavington JonesChris Steele-Perkins & Richard Smith, The Teds, Travelling Light/Exit, Londres, 1979. Photographie du livre : Ian Bavington Jones.

Parmi les livres édités par Magnum, on compte des œuvres fondatrices pour l’histoire de la photographie pour des générations de photographes... et de lecteurs spectateurs également. Le premier des premiers, publié presque 10 ans avant la naissance de l’agence :* Death in the Making* (La Mort à l’œuvre) de Robert Capa, avec des images de David "Chim" Seymour et naturellement Gerda Taro, qui sera peu créditée, chez Covici-Friede (New York, 1938). La mise en page est signée d’un certain André Kertész... Le sujet ? La guerre d'Espagne, couverte par Capa et Taro. La couverture ? L'image mythique — et controversée — du soldat espagnol fauché par une balle. L'histoire de l'image et l'histoire en image en marche, en somme !

Car c'est bien tout l'intérêt du livre : feuilleter des livres dans un livre, retrouver les images qui nous rappellent ce qu'a été le siècle dernier et celui qui est le nôtre aujourd'hui. En fait, ces 270 pages nous font revivre ces grands moments captés par les regards qui les ont vécus. Un livre qui éclaire le chemin parcouru.

Magnum, Les livres de photographies

Magnum, les livres de photographies – Le Catalogue raisonné
Fred Ritchin et Carole Naggar
Éditions Phaidon
Février 2017
Relié, 290 x 214 mm, 272 p
1 600 illustrations (dont 100 n&b)
ISBN : 9780714872971
69,95 €

Nadia Ali Belhadj

Journaliste rédactrice. N'aime rien tant que de faire des interviews de photographes car les trouve gentils. Se fout de la technique comme de sa première pomme. Complètement soumise à Vivian Maier. Ses publications