Photokina 2016 – Étonnant ! Alors que le marché de la photo tend plutôt à une concentration des forces, le fabricant chinois Xiaomi, plus connu pour ses smartphones, décide de pénétrer le marché avec un hybride au format Micro 4/3 : le Yi M-1.

Stand Xiaomi photokina 2016
Juste derrière GoPro, le stand de Xiaomi ne brille pas par son activité malgré une annonce produit, le M-1...

Le M-1 est la petite surprise de cette photokina 2016. Il n'est guère fréquent de voir arriver une marque sur le marché de la photo : depuis quelques années, la tendance serait plutôt inverse. C'est donc avec surprise et enthousiasme que nous découvrons ce nouvel hybride au format Micro 4/3, fruit des recherches de la société Yi, filiale de Xiaomi.

Peu d'information...

Au-delà de sa fiche technique, il n'est pas évident d'avoir plus d'informations sur le M-1. Les exposants sont à peine visibles, peu enclins à la discussion, et il est impossible de leur arracher une fiche technique complète. Le géant chinois est sans doute plus intéressé par son marché local (la Chine, donc) que par l'Europe ou le reste du monde — une politique commerciale qu'il applique d'ailleurs déjà sur ses smartphones.

Le Yi M-1 arbore une fiche technique classique mais efficace, avec la reprise de la monture Micro 4/3 qui rend de facto l'appareil photo compatible avec une large gamme d'optiques Panasonic, Olympus, Voigtländer ou Sigma. Au total, ce sont d'emblée plus de 100 références qui sont compatibles avec le format Micro 4/3.

présentation élégante du Yi M-1 à la photokina 2016
Une présentation soignée pour le M-1.

Le M-1 arrive d'ailleurs avec deux optiques qui viennent enrichir la gamme, le tout présenté dans une élégante mallette cartonnée.

À l'intérieur, vous trouverez un zoom transstandard 12-40 mm f/3,5-5,6 — trop standard, mais polyvalent — et un 42,5 f/1,8 macro qui fera également un excellent télé pour le portrait (il s'agit d'un équivalent 85 mm en 24x36).

Le boîtier ne propose pas de stabilisation mécanique par déplacement du capteur, et nous regrettons que les optiques signées Xiaoyi ne soient pas stabilisées.

Deux optiques Xiaoyi pour le Yi M-1
Les deux optiques livrées en kit ne sont pas stabilisées... le boîtier non plus.

Côté boîtier, le M-1 arbore une ligne sobre et épurée qui n'est pas sans rappeler un certain Leica T. Toutefois, les comparaisons s'arrêtent vite. Car si le T est disponible pour environ 1 500 € nu, le nouveau venu devrait se négocier à moins de 700 € avec les deux optiques.

Xiaomi Yi M-1 à la photokina 2016

Pour ce prix, Yi propose un capteur Sony (IMX269) de 20 Mpx capable de filmer en UHD à 30 ips.

L'écran arrière est tactile, mais pas orientable. C'est pourtant une pièce maîtresse du M-1, puisqu’au dos, les commandes se résument à deux touches : l'ensemble des fonctionnalités est accessible via l'écran LCD.

Sur le dessus, vous trouverez une molette pour les choix d'exposition PSAM, auto, panoramique... Un mode Template vous aide, en superposant des silhouettes à la prise de vue, à composer vos images.

Yi M-1 commandes

Xiaomi oblige, le M-1 dispose d'une connexion Wi-Fi et Bluetooth (low energy), ce qui permettra de piloter le boîtier à distance et sans fil.

Reste à attendre la commercialisation du Yi M-1 en Europe et en France. Sur ce point, nous n'avons pas eu d'information sur le stand. Nous savons juste qu'il sera disponible aux États-Unis à la fin du mois d'octobre. À suivre, donc...

> Toute l'actualité de la photokina 2016
> Toute l'actualité
> Suivez en direct l'actualité photo sur la page Facebook de Focus Numérique
Source : Yi Technology
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation