Nous évoquions récemment la tendance au retour à la photographie argentique et à des techniques anciennes, souvent appelées procédés alternatifs. Les portraits réalisés par la photographe Victoria Will lors du dernier festival du film de Sundance en constituent un bel exemple.

Vincent Cassel (portrait)

Pour cette commande, la photographe a en effet utilisé le procédé du collodion humide, troquant son reflex contre une chambre 4x5.

Ce procédé a ceci de particulier que le photographe doit préparer sa plaque photosensible juste avant la prise de vue. L'émulsion n'est en effet utilisable que pendant un laps de temps de 8 à 10 secondes. Au delà, le processus de développement n'est plus efficace.

L'association d'un tel procédé et d'une photographe de talent a pour résultat une galerie de portraits particulièrement originaux.

> Le site de Victoria Will
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation