Le marché Japonais, et d'autres en Asie, est un féru de mirrorless (compacts à objectifs interchangeables ou COI). Le format compact et le grand capteur des NEX y fait fureur, au point que la part de marché de Canon et de Nikon combinée a dévissé de 35% en quelques mois, alors que celle de Sony a doublé. 

 
Sony NEX-C3 test review
Sony NEX-C3
Sony NEX-5N test review
Sony NEX-5N
Les NEX font les beaux jours de Sony en ce moment...

La tendance avait déjà été repérée sur le marché Taïwanais l'an dernier, où le NEX fanfaronnait déjà en tête des ventes. Mais Taïwan est petit, et ne menace guère le sacrosaint marché local des firmes japonaises. Or ça y est, la vague mirrorless emporte à son tour le Japon. Les ventes y ont explosé. Représentant seulement 5% du marché du SLR en 2009, les COI en représentaient en juillet plus de 40% !
Sony, le principal intéressé par le phénomène, estime même qu'il produira et livrera 13 millions de mirrorless dans le monde d'ici 3 ans.  

Les analystes s'accordent à dire que si les marchés occidentaux suivent la tendance (ce qui n'est pas encore le cas), la situation sera très problématique pour Canon et Nikon. Et même au Japon le passage au mirrorless est considéré par les analystes comme l'un des bouleversements technologiques les plus importants de ces 60 dernières années. 

 
Nikon D3100 test review
Nikon D3100
Canon 550D test review
Canon 550D
...Mais le marché des reflex n'est pas mort !

En attendant, les deux pontes du reflex campent sur leurs parts de marché : 45% pour Canon et 30% pour Nikon, qui sont encore très lucratifs puisque Canon a gagné 1,5 milliards de Dollars en profits nets l'an dernier en vendant presque 6 millions de reflex. Ce qui représente quatre fois le profit réalisé par les ventes de compacts de la marque. La tendance est la même pour Nikon qui a gagné bien plus avec ses ventes de boîtier et d'optiques que sur son marché compact, sans pour autant que les chiffres ne soient dévoilés. 

Canon prévoit un marché du reflex en hausse de 24% l'an prochain, alors que le marché des compacts est sous pression constante, attaqué sans merci par le monde des téléphones portables. Il est prévu que les livraisons de compacts commencent à fondre à partir de 2014. La pression monte sur Canon et Nikon qui devraient rentrer sur le marché, même à contrecœur. Pour Nikon c'est une quasi-certitude (une annonce serait attendue d'ici peu si on en croit les rumeurs). Pour Canon c'est encore très obscur... 
Source : Bloomberg
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation