Photokina : Vanguard présente une nouvelle collection de sacs à dos assez "gonflés" ainsi qu'une évolution de sa rotule ball à gâchette.

Vanguard Skyborne sac à dos photo
Arthur et le nouveau Skyborne 51 de Vanguard. Il est possible de fixer un trépied de manière centrale.

Après une série Up-Rise (testée) plutôt réussie, Vanguard présente une gamme de sacs à dos photo pour photographes amateurs : la série Skyborne. La gamme se décline en 3 modèles 45, 48 et 51et la caractéristique générale de ces nouveaux sacs est la présence d'un matériau empli de bulles d'air qui assure à la fois légèreté, confort et protection. Ces rembourrages allégés se retrouvent dans les bretelles, la partie contre le dos, la poignée et le pied sous le sac.

Vanguard sac à dos photo Skyborne Des zones alvéolées remplies d'air qui assurent légèreté et confort.

Tout le matériel photo est accessible par le dos du sac. Il faudra donc poser le sac à terre pour accéder facilement à tout son matériel. Certains apprécient la sécurité, d'autres trouvent cela peu pratique. Heureusement, une ouverture sur le côté permet d'accéder rapidement au boîtier pour les prises de vue sur le vif.

Vanguard Skyborne sac à dos photo

L'intérieur est orange vif et permet de retrouver plus facilement les petits accessoires qui sont souvent noirs. L'ensemble est bien matelassé et les rembourrages assurent une bonne protection du matériel. Le plus grand modèle permet de transporter un boîtier équipé d'un télé 70-300 mm, 2 optiques, un flash. Au-dessus, un compartiment permet de transporter ses effets personnels (repas, vêtements, livres....). Une zone pour ordinateur est naturellement prévue et une pochette molletonnée est également livrée avec une bandoulière. Une housse pluie et téléphone font également partie des accessoires standards. Le trépied se fixe sur l'avant du sac au centre pour un meilleur équilibre.
La série Skyborne de Vanguard se place sur le segment haut de gamme avec des tarifs s'échelonnant de 249 à 349 euros.
 


Lucky Luck attitude !

Vanguard propose également une nouvelle série de zoombag ou sacs révolver qui viennent se fixer à la ceinture. La série Outlawz (2 modèles à 100 et 120 euros) permet de transporter un reflex équipé d'un télé ainsi que d'un grip. La sacoche vient se raccorder à la ceinture, mais une sangle d'épaule est disponible. C'est surtout la lanière qui vient serrer la cuisse qui assure le parfait maintien du sac à la jambe. La poignée sur le dessus permet d'ouvrir le sac en "l'arrachant" pour accéder rapidement au reflex. Reste à voir l'efficacité du système sur le terrain avec un équipement fixé à la jambe.

Enfin, dernier accessoire présenté par Vanguard, une mise à jour de la rotule ball "pistolet" (Vanguard est très cow-boy en cette fin d'année) GH-100. Déjà présentée au début de l'été, cette rotule est désormais plus fluide et la gâchette plus facile à utiliser. 

 

Vanguard GH100


L'attache rapide dispose d'une vis papillon (pas besoin d'une pièce ou d'un tournevis pour serrer fortement l'appareil) et le plateau peut s'orienter sur 360° avec 72 crans de 5° pour réglage précis pour la photographie panoramique. La rotule ball permet de modifier la friction pour positionner facilement l'appareil. La tête supporte jusqu'à 6 kg et pèse 635 g. Contrairement au modèle Manfrotto, la GH-100 est facilement manipulable aussi bien par les droitiers que les gauchers.
Le prix de cette tête est positionné à 159 euros.

Source : Vanguard France
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation