Panasonic met à jour sa gamme de compacts avec un nouveau capteur MOS bienvenu qui vient équiper le haut de gamme TZ. Il était temps.

Panasonic Lumix TZ30
Panasonic TZ30 et son zoom 20x 24-480 mm f/3,3-6,4.

Lumix TZ30 : 370 euros

La dernière production de capteurs "made in" Panasonic a été une déception entre le TZ20 et le FZ100 qui présentaient un lissage excessif pratiquement dès les plus basses sensibilités. La firme nippone affirme avoir corrigé le tir avec un nouveau capteur MOS qui présente probablement quelques similarités avec la technologie BSI (Back Side Illuminated) des autres Cmos. Ce capteur rapide permettrait d'aligner des rafales à 10 vps sans autofocus et jusqu'à 5 vps avec un suivi AF. Une rapidité qui permet au TZ30 d'accéder au mode panoramique à main levée ou à un mode HDR avec 3 vues consécutives. Le mode vidéo n'est pas en reste, puisque le compact enregistre en HDTV 1080 à 50 vps (images pleines). Panasonic assure avoir amélioré la réactivité de l'autofocus. Il faudra juger sur pièce. D'un point de vue ergonomique, le TZ30 présente une petite poignée confortable et la ligne a quelques airs de famille avec le GF3.

Côté optique, le TZ30 est équipé d'un zoom 20x 24-480 mm f/3,3-6,4 doté, naturellement, d'une stabilisation optique. L'écran, de 7,5 cm, affiche 460 000 points et devient tactile pour faciliter le pointage AF ou naviguer dans les images. Enfin, un module GPS est également présent et le compact intègre des cartes pour faciliter le repérage des lieux. Le Panasonic Lumix TZ30 sera disponible en 4 coloris au mois de mars.

Notez qu'une déclinaison "allégée" est également prévue : le TZ25. Proposé à 300 euros, le compact propose un zoom 16 (24-184 mm f/) qui équipé déjà le TZ20. Le capteur est également identique à celui du bridge FZ150 (MOS 12 Mpx) qui donnait des résultats plutôt convaincants, mais qui limite l'enregistrement vidéo au HDTV 1080 50i. Pour 70 euros de moins, le TZ25 perd également l'écran tactile et le GPS. Notez que l'écran est une mauvaise surprise, puisque les angles de vision haut/bas sont étroits (TN).

Panasonic Lumix TZ4 étanche et résistant
Panasonic FT4 vous accompagne jusqu'à -12 m sous l'eau.

Lumix FT4 : 400 euros

La gamme "baroudeur" évolue doucement avec un FT4 peu novateur. En effet, le compact renforcé est toujours capable de plonger à -12 m sous l'eau (c'est le meilleur dans ce domaine) et de résister à une chute de 2 m. Toutefois, vous retrouverez le même capteur CCD de 12 Mpx capable d'enregistrer les vidéos en HDTV 1080 50i avec un son mono. Le zoom périscopique 4,6x (28-128 mm f/3,3-5,9) répond également présent, tout comme l'écran de 6,7 cm capable d'afficher 230 000 points seulement. Heureusement, il n'est pas TN. Le GPS est identique à celui qui équipe le TZ30 et il propose également une cartographie. Un altimètre, un baromètre, une boussole et un altimètre viennent compléter la panoplie.

Beaucoup plus accessible (200 euros), le FT20 viendra remplacer le FT10 avec une optique périscopique 4x stabilisé (25-100 mm f/) et un capteur CCD gonflé à 16 Mpx (vidéo HDTV 720p). Côté gros bras, il pourra descendre à -5 m sous l'eau et une chute de 1,5 m ne devrait pas l'effrayer. Côté écran, il reprend le modèle à 230 000 points qui équipe son grand frère, le FT4.

De l'entrée de gamme et du Wi-Fi

Panasonic présente également deux compacts d'entrée de gamme, les FS40 et FS28 (cf. présentation sur Les Numériques) ainsi qu'un modèle Wi-Fi, le FX80 sur lequel Panasonic reste pour le moins assez discret.




PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation