Vous n'êtes sans doute pas sans savoir que ce matin (vers 15h30 à Tokyo) un séisme de forte amplitude a touché le Japon. Notre correspondant permanent, Pierre Caillault, a vécu ces moments en direct, D700 à la main. Récit.

Vous rentrez tranquillement de votre promenade du jour. En vous dirigeant vers la gare, vous manquez de tomber par terre. Un peu comme si vous aviez trop bu. Et tout d'un coup vous voyez les gens sortir en courant des immeubles et se ruer vers le milieu de l'avenue, regardant tous les immeubles alentour. Et là vous comprenez que vous n'êtes pas saoul... c'est un gros tremblement de terre. La suite en images.

japon 11 mars 2011 tremblement de terrePremière secousse à Ueno : La police arrête le trafic sur Chuo Dori. Dans la rue, un bruit inhabituel et fort... ce sont les immeubles qui bougent si fort qu'ils s'entrechoquent ! Bam bam bam bam... 


Rapidement les gens quittent les avenues pour se réfugier dans des lieux sûrs, comme ici le parc de Ueno qui est aussi une zone d'évacuation en cas de catastrophe naturelle. 

japon 11 mars 2011 tremblement de terre
La première secousse est passée. Mais le parc se remplit. Les gens attendent les répliques, avec sang froid et une certaine insouciance. 

japon 11 mars 2011 tremblement de terre
Une réplique... deux répliques... tout le monde essaie de joindre ses proches, mais les réseaux sont saturés et aucun appel ne passe.

japon 11 mars 2011 tremblement de terre
Et ce sont les bonnes vieilles cabines téléphoniques qui sont prises d'assaut, mais avec ordre et politesse. On est au Japon que diable !

japon 11 mars 2011 tremblement de terre
L'attente dure... les répliques se succèdent, de plus en plus faibles. Certaines sociétés ont visiblement prévu des casques pour leurs employés.

japon 11 mars 2011 tremblement de terre
Mais même avec un super casque jaune, le téléphone ne fonctionne toujours pas !

japon 11 mars 2011 tremblement de terre
Et c'est au tour des pompiers de rentrer en scène. Quels sont les dégâts ? C'est un peu la question que tout le monde se pose, même si alentour rien ne semble avoir trop souffert. 

japon 11 mars 2011 tremblement de terre
Plus de secousses, le calme revient. Nous nous dirigeons vers la gare pour rentrer à la maison... mais découvrons que le téléphone n'est pas le seul service interrompu. Les trains ne roulent plus non plus. Et c'est parti pour une heure de marche pour rentrer à la maison, en compagnie de nombreux compagnons d'infortune. 
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation