Lytro ne sera bientôt plus seul sur le plénoptique. La concurrence arrive du Japon, et c'est Toshiba qui annonce travailler sur le concept.

Comme chez Lytro, Toshiba veut permettre au photographe de modifier la mise au point après coup. Mais la grosse différence vient de la taille du produit puisque si chez Lytro l'appareil tient dans la main, Toshiba ambitionne de le rendre bien plus petit. Le module japonais ressemble à un petit cube d'un centimètre de côté et doté d'un réseau de 500 000 microlentilles de 0,03 millimètre de diamètre, recouvrant un capteur de 5 x 7mm. 

Le fabricant prévoit de le commercialiser à la fin de l'année fiscale 2013 et appelle déjà les fabricants de smartphones à considérer son intégration dans leurs produits. 


Nous avions consacré quelques lignes à la technique utilisée dans cet article, et dans celui-ci.
Source : Asahi Shimbun


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation