Toshiba a récemment annoncé la prochaine disponibilité d'un  module constitué de deux capteurs de 5 Mpx chacun. Il est capable d'enregistrer à la fois les images, et les données de profondeur. De sorte qu'il est possible de déplacer la mise au point et de rectifier les profondeurs de champ a posteriori. C'est exactement ce que proposent les caméras plénoptiques, comme le Lytro déjà commercialisé (et testé). 


Le module, destiné aux appareils mobiles (tablettes, smartphones), utilise deux capteurs CMOS de 1/4 de pouce avec une définition de 5 Mpx chacun, pour des photosites de 1,4 µm. Ils sont épaulés par une puce mesurant les profondeurs entre les objets à l'image, et permettant d'agrandir l'image finale, en passant de 2x5 Mpx à 13 Mpx, pour une image effective de 2596 x 1948 pixels. 

Les images sont enregistrées en RAW et échantillonnées sur 10 bits. Le module (TCM9518MD) mesure 8 x 12 x 4,65 mm. Il utilise un système optique à 4 éléments, ouvrant à f/2.4 et couvrant un champ de 61,8 degrés (ce qui donne une focale approchant des 35 mm en équivalent 35 mm). 
Le module sait également enregistrer des vidéos, à 24fps à pleine définition, à 30fps en 1080p, à 60 vps en 720p et à 120 vps en VGA.
Les premiers échantillons seront disponibles dès janvier 2014. La production de masse débutera en avril 2014. 

Lire également :
> Le test terrain du Lytro

Source : Toshiba


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation