Sur les deux précédents modèles de GR Digital, la gestion du bruit électronique a toujours été problématique et venait ternir le tableau presque idyllique des petits compacts experts.

Pour le nouveau GRD III, Ricoh semble avoir fait les choses en grand, en renouvelant à la fois le capteur et le processeur de traitement des images. Ainsi, le compact intègre un CCD 10 Mpix de nouvelle génération dont l'architecture, d'après le constructeur, offre une meilleure sensibilité en basse lumière. La présence d'une nouvelle puce de traitement des images, GR Engine II, pouvait également laisser entrevoir de meilleurs résultats dans les hautes sensibilités.

Dans les faits, mon sentiment est plus mitigé : certes le Ricoh GRD III fait des progrès dans la gestion du bruit électronique, mais il reste encore beaucoup de travail pour rivaliser avec les ténors du moment comme certains compacts Fujifilm (F200EXR par exemple) ou le Panasonic Lumix LX3.
Comme vous pouvez le voir sur les détails à 100% ci-dessous, le grain est déjà visible à 200 ISO et le lissage pointe le bout de ses pixels à 400 ISO. Pour des images de qualité, il sera sage de ne pas dépasser cette sensibilité.

Au-delà, le lissage devient de plus en plus marqué et les détails sont dilués, mais les pixels colorés sont beaucoup plus rares que sur les précédents GR Digital, le progrès essentiellement là. À 100% sur écran, les images à 1600 ISO ne sont pas très belles : la structure verticale du bruit est bien visible et les pixels colorés sont visibles dans les aplats denses. On conseillera alors de passer dans un mode noir & blanc, bien plus adapté à ce grain plus grossier.

Toutefois, les tirages dans un format A4 sont plus convaincants : même à 1600 ISO, les clichés observés à distance normale ne sont pas si déplaisants, même Un oeil un peu plus attentif discernera facilement le grain de l'image. Autre point intéressant, la montée ISO ne provoque pas de dérives colorimétriques (vers des teintes chaudes) si caractéristiques chez certains fabricants comme Panasonic.

Globalement, le GRD III fait un peu mieux que la plupart des compacts actuels, mais reste en retrait par rapport aux modèles les plus performants comme le Fujifilm Finepix F200EXR ou le Panasonic Lumix LX3.

Ricoh GR Digital III : Réduction du bruit désactivée 64-400 ISO
Ricoh GR Digital III : Réduction du bruit désactivée 800-1600 ISO

Vous pouvez également télécharger les fichiers Raw (64-100-200-400-800-1600 ISO)


Ricoh GR Digital III : Réduction du bruit faible 64-400 ISO
Ricoh GR Digital III : Réduction du bruit faible 800-1600 ISO

Ricoh GR Digital III : Réduction du bruit élevé 64-400 ISO
Ricoh GR Digital III : Réduction du bruit élevé 800-1600 ISO

Vous pouvez comparer les résultats du Ricoh GRD III avec ceux du GRD II, mais également le Canon PowerShot G10 et le Panasonic Lumix LX3.

Ricoh GR Digital II 80-800 ISO
Ricoh GR Digital II 1600 ISO
Canon PowerShot G9 80-800 ISO
Canon PowerShot G9 1600 ISO
Panasonic Lumix DMC-LX3 80 - 800 ISO
Panasonic Lumix DMC-LX3 1600 - 3200 ISO
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation