Nikon D3000 test

Si le Nikon D60 reste encore au catalogue du constructeur, le reflex d'entrée de gamme vit ses derniers moments dans les stocks des revendeurs qui pourront le remplacer par le nouveau D3000.

Le nouveau reflex hérite du boitier compact et léger du D60 et joue clairement la carte du prix plancher avec un boîtier classique pour ne pas dire "basique".

Oubliez donc la visée directe sur l'écran, l'écran orientable ou le mode vidéo, le Nikon D3000 se focalise uniquement sur la photo et la photo uniquement. Avec ce reflex, Nikon cherche avant tout à séduire le photographe débutant qui imagine qu'un reflex est trop compliqué pour lui.

Pour cela, le Nikon D3000 présente de nouveaux menus qui viennent compléter l'aide contextuelle déjà présente sur le D60. Un mode guide, sur le sélecteur des modes d'exposition, permet d'avoir plus d'indications sur les différents modes scènes, mais déguise également les modes qui "font peur" (P, S, A et M) sous des graphiques plus explicites.

L'autre avantage du Nikon D3000 est bien sur son nouveau module autofocus sur 11 points avec suivi 3D qui remplace avantageusement le système sur 3 points du précédent modèle.

     
  • Capteur :

    Capteur CCD de 10,2 Mpix effectifs
      (sur un total de 10,75 millions pixels).
    Taille : 23,6 x 15,8 mm. Rapport 3:2.
  • Monture :

    Monture à baïonnette Nikon F.
    Compatibilité limitée avec les objectifs non AF-S ou non AF-I
  • Optique livrée :

    kit possible avec :
    Nikkor AF-S 18-55 mm II f/3,5-5,6,
    Nikkor AF-S 18-55 mm VR f/3,5-5,6,
    Nikkor AF-S 18-105 VR
  • Stabilisation :

    Non (intégré dans les objectifs)
  • Antipoussière :

    Nettoyage du capteur d'image, système de contrôle du flux d'air, données de référence pour correction poussière (logiciel Capture NX 2 optionnel requis)
  • Vidéo :

    non
  • Viseur :

    optique pentamiroir
    (champ couvert 95%, grossissement de 0,8x).
    Dégagement oculaire de 18 mm.
    Verre BriteView V de type B avec possibilité d'afficher le quadrillage
  • Visée écran LCD :

    Oui
  • Écran :

    3 pouces (7,5 cm), 230 000 points
  • Mise au point :

    À détection de phase TTL par module capteur autofocus Nikon Multi-CAM 1000, 11 points AF (1 capteur en croix) et illuminateur d'assistance AF (plage d'environ 0,5 à 3 m)
  • Modes autofocus :

    • Autofocus (AF) : AF ponctuel (AF-S) ; AF continu (AF-C) ; sélection AF-S/AF-C automatique (AF-A) ; activation automatique du suivi de mise au point en fonction du mouvement du sujet
    • Mise au point manuelle (MF) : possibilité d'utiliser le télémètre électronique
  • Mesures d'exposition :

    Mesure de l'exposition TTL
    à l'aide du capteur RVB 420 photosites
    Mesure pondérée centrale : 75 % de la mesure portant sur un cercle de 8 mm au centre du cadre de visée
    Spot : mesure sur un cercle de 3,5 mm (environ 2,5 % du cadre de visée) centré sur le point AF sélectionné
  • Modes d'exposition :

    Modes auto (Automatique, Auto (flash désactivé), modes Scène (Portrait, Paysage, Enfant, Sport, Gros plan et Portrait de nuit), Auto programmé avec décalage du programme (P), Auto à priorité vitesse (S), Auto à priorité ouverture (A) et Manuel (M)
  • Vitesse d'obturation :

    1/4000 à 30 s par incréments de 1/3 IL, pose B, retardateur
  • Motorisation :

    3 i/s
  • Sensibilité ISO :

    200 à 1600 ISO extensible à 3200 ISO
  • Mémoire :

    Carte SD, carte SDHC
  • Format image :

    Raw NEF : 3872 x 2592 pixels
    JPeg et Raw+JPeg
  • Alimentation :

    batterie Li-ion rechargeable EN-EL9a
  • Connexion :

    USB 2, A/V
  • Dimensions :

    126 x 97 x 64 mm
  • Poids :

    xx g
    (boîtier nu avec carte mémoire et batterie)
  • Logiciels :

    Nikon ViewNX.
  • Dans la boîte :

    Accumulateur rechargeable Li-ion EN-EL9a, chargeur rapide MH-23, protecteur d'oculaire DK-20, câble USB UC-E4, câble audio-vidéo EG-D100, courroie AN-DC3, bouchon de boîtier BF-1A, volet de griffe flash BS-1, oculaire DK-5, CD-ROM Software Suite


Un choix qui n'est pas anodin dans un souci de simplification, puisque le module AF est beaucoup plus complet et performant surtout dans une utilisation tout automatique.

Alors, le nouveau reflex de Nikon saura-t-il se montrer à la hauteur de la concurrence (Sony Alpha 230, Canon 1000D ou Olympus E-420) ?

Réponse dans notre test du Nikon D3000.

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation