Le Nikon D300s est une mise à jour du précédent modèle et la marque n'a pas vraiment communiqué sur les éventuelles évolutions du traitement du bruit électronique par l'ensemble électronique Expeed ou la présence d'un nouveau capteur 12 Mpix.
Bref, il ne faut pas s'attendre à une révolution de la gestion des pixels parasites sur le D300s, qui conserve par ailleurs sagement la plage de sensibilité 200-3200 ISO extensible à 100 - 6400 ISO.

Dans les faits, l'évolution est effectivement minime, voire insignifiante. Entre les images réalisées avec un D300 et un D300s difficile de distinguer une petite différence dans les hautes sensibilités.
Le D300s reste donc un bon boîtier à l'aise jusqu'à 3200 ISO. À 100 et 200 ISO, le grain est quasiment imperceptible, même à 100% sur écran. À 400 ISO, on notera la présence d'un léger moutonnement, très discret, mais visible si l'on compare les images. Le grain s'amplifie logiquement avec la montée ISO, mais reste très fin, peu structuré et assez proche d'un grain argentique jusqu'à 3200 ISO. Au-delà (6400 ISO), le grain se fait plus grossier et plus coloré et la dynamique est réduite. Les différentes options de lissage ne changent pas grand chose dans la mesure ou les détails sont simplement plus dilués à cette sensibilité. On observe également une petite dérive (légère) colorimétrique dans les hautes sensibilités (3200 et 6400 ISO).

Il est intéressant de noter que le D-Lighting actif augmente également la présence de bruit et notamment dans les hautes sensibilités.

En impression, les images à 3200 ISO supportent parfaitement le tirage sur un format A3+ et le D300s s'avère donc très polyvalent.
Vous pouvez visualiser et télécharger les images ci-dessous en cliquant sur les vignettes et rapatrier sur votre ordinateur les fichiers RAW (NEF) qui nécessitent toutefois une nouvelle version du logiciel ViewNX car les images brutes du D300s ne sont pas encore prises en compte par les logiciels classiques comme Lightroom ou Aperture.

Nikon D300s : Réduction du bruit désactivée 200-1600 ISO
Nikon D300s : Réduction du bruit désactivée 3200-6400 ISO

Vous pouvez également télécharger les fichiers Raw (200-400-800-1600-3200-6400 ISO)


Nikon D300s : Réduction du bruit faible 100-800 ISO
Nikon D300s : Réduction du bruit faible 1600-6400 ISO

Nikon D300s : Réduction du bruit standard 100-800 ISO
Nikon D300s : Réduction du bruit standard 1600-6400 ISO

Nikon D300s : Réduction du bruit élevé 100-800 ISO
Nikon D300s : Réduction du bruit élevé 1600-6400 ISO

Nikon D300s : Réduction du bruit standard et correction de lumière standard 100-800 ISO
Nikon D300s : Réduction du bruit standard et correction de lumière standard 1600-6400 ISO

Nikon D300s : Réduction du bruit standard et correction de lumière élevée 100-800 ISO
Nikon D300s : Réduction du bruit standard et correction de lumière élevée 1600-6400 ISO

Vous pouvez également comparer les images avec les autres reflex semi-professionnels Canon EOS 50D ou Pentax K-7. Globalement, les images du Canon 50D sont assez proches de celles du nouveau reflex Nikon. Le 50D a toutefois deux avantages : une définition plus importante (15 Mpix) pour faciliter les recadrageset une sensibilité "de secours" à 12800 ISO, qui permet des prises de vue dans une très faible luminosité. Le Pentax K-7 reste, quant à lui, en retrait par rapport aux deux ténors actuels avec 1 voire 2 IL de différence.

Canon EOS 50D réduction du bruit standard 100 - 1600 ISO
Canon EOS 50D réduction du bruit standard 3200 - 12800 ISO
Pentax K-7 : Réduction du bruit standard 100-800 ISO
Pentax K-7 : Réduction du bruit standard 1600-6400 ISO
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation