Visée

Le même système de visée optique équipe l'EOS 500D et l'EOS 450D. Il s'agit d'un pentamiroir qui offre un grossissement de 0,87x et une couverture de champ de 95%. Sur le segment d'entrée / milieu de gamme, le viseur du 500D apparaît comme l'un des plus confortables. En effet, le grossissement de 0,87x est bien plus élevé que celui du Nikon D5000 et si le chiffre est inférieur au 0,96x de l'Olumpus E-620, la visée du reflex Canon reste plus grande, la surface du capteur du modèle Olympus étant nettement plus petit (17,3x13 mm).
Sur le terrain, la visée est assez claire et assez neutre (celle du Nikon D5000 vire assez franchement sur le jaune). Les collimateurs AF sont gravés sur le verre, mais la visée reste très dégagée. Dommage que Canon ne propose pas l'affichage d'information (notamment une grille d'aide à la composition) comme sur certains reflex Nikon.

canon 500d visée

Avec un grossissement important (0,87x), la visée est assez confortable. La sensibilité ISO est indiquée en permanence dans le viseur.

Bien sûr, comme tous les nouveaux reflex Canon, le 500D propose une visée sur écran LCD. Avec l'affichage 920 000 points, la visée s'avère précise, fluide et au final très agréable. La surface de l'écran reste encore très réfléchissante en plein soleil et il sera parfois difficile de cadrer en extérieur. La bonne luminosité de l'écran reste toutefois un bon atout pour l'EOS 500D. Les angles de vision sont également assez larges pour une utilisation déportée.
La précision de l'écran s'avère largement supérieure à celles proposées par les reflex Nikon D5000 et Olympus E-620. toutefois, ces deux derniers modèles ont un argument de poids : les écrans sont rotatifs. Un dispositif qui permet de réaliser des cadrages originaux (à la ceinture ou ras du sol par exemple) sans avoir à se contorsionner. C'est également un avantage certain pour réaliser discrètement des clichés ou des autoportraits.

Il faut toutefois garder à l'esprit que le mode visée directe est pénalisé (sur les Nikon D5000, Olympus E-620 et Canon 500D) par la lenteur de l'autofocus. Dans la plupart des situations classiques avec des sujets en mouvement ou turbulents (comme des enfants), la mise au point par détection de contraste n'est pas vraiment adaptée, voire totalement inutilisable (à moins de préparer soigneusement sa mise au point avant sur un autre sujet statique). La visée sur écran est souvent plus pertinente en studio pour la réalisation de portrait ou de packshot. Une utilisation dans laquelle l'absence d'écran rotatif est beaucoup moins dommageable.

canon 500d liveview canon 500d liveview

Pendant la visée directe, il est possible d'afficher une grille de composition et un histogramme d'exposition. Vous pouvez également utiliser un zoom 5x et 10x pour vous assurer de la mise au point. Intéressant également, la visée directe permet de contrôler la balance des blancs ou d'ajuster l'exposition. Concernant la colorimétrie, le rendu de l'écran LCD est assez flatteur : on évitera de se fier à l'écran LCD pour modifier les paramètres de l'appareil.


Autofocus

Comme pour la visée, l'EOS 500D de Canon reprend le système autofocus du 450D. Vous retrouverez donc  lecapteur (CMOS) 9 points et son collimateur central en croix sensible jusqu'à f/2,8.
Canon EOS 450D

Le capteur CMOS du système autofocus du Canon EOS 500D.

Globalement, l'AF du reflex est plutôt performant en pleine lumière, les performances sont en léger retrait en basse lumière, mais l'AF reste d'un assez bon niveau.
Nous avons mesuré le temps de mise au point du Canon EOS 500D avec le 18-55 mm IS f/3,5-5,6 (sans stabilisation) entre l'infini et 80 cm. L'objectif est placé à 18 mm, f/3,5. Vous trouverez ci-dessous les graphiques des enregistrements sonores de la mise au point en pleine lumière.

Canon EOS 500D temps af phase lumière Canon EOS 500D temps af contrastelumière

En pleine lumière et avec le 18-55 mm, l'autofocus par différence de phase est plutôt réactif : il faut un peu plus de 0.2 s pour faire le point. En mode liveview, l'AF par détection de contraste est...beaucoup plus lent. Dans ce cas, comptez parfois plus de secondes pour réaliser le point dans les mêmes conditions.


En basse lumière, le module autofocus s'avère moins performant. Dans notre procédure de test (particulièrement dure), l'appareil n'a pas réussi à faire le point dans les deux modes

Plus ennuyeux et comme sur le Canon EOS 450D, nous avons noté quelques problèmes de mise au point (AF phase). Sur notre scène pour la montée ISO (appareil monté sur pied, même zone de mise au point), certains clichés se sont avérés parfois complètement flous.
Il est intéressant de noter que le premier boîtier que nous avons utilisé (firmware non définitif) montrait un taux d'erreur plus important. Le problème semble donc pouvoir se résoudre avec une mise à jour du logiciel.

Canon EOS 500D erreur AF Canon EOS 500D erreur af

Deux exemples parmi d'autres sur les "erreurs" d'autofocus du 500D. Les images sont ouvertes avec DPP afin de bien vérifier le collimateur AF utilisé. Ci-dessous, une image avec une mise au point réussie.


Canon AF normal

 

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation