Dans la pratique, l'interface du Canon EOS 500D n'a pratiquement pas changé par rapport à l'EOS 450D.

Sur le flanc gauche de l'appareil, vous retrouverez le testeur de profondeur de champ à la base du boîtier, la commande pour déverrouiller l'objectif ainsi que la touche d'éjection du flash (pop-up).Ce dernier, comme sur les précédents modèles, est placé sur une potence assez élevée ce qui permet de limiter les yeux rouges sur les clichés.

Canon 500d test
Canon 500d test


Sur la poignée, vous retrouverez le déclencheur ainsi que l'unique molette de réglage. Celle-ci est placée à l'avant de la poignée. Une position que je trouve moins pratique qu'à l'arrière, l'index servant à la fois pour la modification des paramètres et pour le déclenchement. On regrette que pour l'occasion Canon n'ait pas proposé deux molettes de réglages. Sur l'épaule droite trône l'imposant barillet des modes d'exposition (A-Dep, M, Av, Tv, P, CA, vert, portrait, paysage, macro, sport, portrait nuit, sans flash et video).

Canon 500d test

Le mode CA (Creative Auto) permet de régler la profondeur de champ à l'écran (sorte d'interface graphique au mode à priorité ouverture et correction d'exposition). L'arrivée d'un mode vidéo sur le barillet de sélection est une bonne idée (une option déjà choisie sur la majorité des compacts) et qui permet d'accéder de manière plus intuitive à ce mode d'enregistrement. Il ne restera plus qu'à appuyer sur une touche à l'arrière pour débuter le filmage.

Canon 500d test

Le levier de mise sous tension est toujours logé contre le barillet de sélection et je continue a préférer une position autour du déclencheur qui permet un accès plus rapide sans gêner la mise au point ou le déclenchement. Le 500D conserve la touche iso sur l'avant de la poignée.  Une bonne chose, même si cette position demande un peu d'entraînement pour être pleinement exploitée.

Canon 500d test


Comme sur l'EOS 450D, l'écran de 3 pouces calé sur le côté gauche a déporté les commandes de l'interface soit au dessus soit sur la partie droite du boîtier. À côté de l'oeilleton, vous retrouverez les touches Menu et Disp. pour régler l'affichage des différentes informations. De l'autre côté, les touches pour choisir le collimateur AF et mémoriser l'exposition conservent leur emplacement. Le pad évolue également et vous pouvez désormais contrôler la motorisation, la balance des blancs, le mode autofocus et les styles d'images. Couplée à l'impression directe, la touche vidéo se trouve sous le correcteur d'exposition.

Une fois le 500D allumé, on constate immédiatement LA nouveauté au niveau de l'interface : l'affichage en VGA (640x480 pixels). Les menus sont plus lisibles et les images gagnent vraiment en rendu. Bon point, le boîtier conserve les deux détecteurs de présence qui court-circuite l'affichage de l'écran lorsque le visage s'approche du viseur. Une bonne idée pour ne pas trouver la visée optique.

Canon 500d test
Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation