Visée

L'EOS 5D Mark II propose, pour sa visée optique, un pentaprisme qui offre une couverture de champ de 98% et un grossissement de 0,71x. Le grossissement est identique au précédent modèle, mais la visée est légèrement plus fidèle (98% contre 96% pour l'EOS 5D). Une toute petite différence que certains apprécieront toutefois.
En comparant les deux appareils, la visée du 5D Mark II apparaît également plus agréable notamment par une meilleure luminosité. Le rappel des informations est affiché classiquement dans le bas de la visée. Les données sont nombreuses et il ne manque pas grand chose à l'appel.

Canon EOS 5D Mark II visée


Contrairement à la plupart des reflex Nikon, il n'est pas possible d'afficher à la demande des informations dans la visée optique comme une aide à la composition. Il est toutefois possible de changer le verre de visée et de le remplacer par modèles spécifiques pour l'architecture ou la mise au point manuelle.

L'autofocus

Si l'EOS 5D Mark II est une belle évolution, le système autofocus reste malheureusement identique à la précédente version. Vous trouverez donc le module AF sur 9 collimateurs avec 6 points d'assistance. 15 collimateurs au total donc. D'après Canon, les algorithmes ont été améliorés pour plus de confort et de réactivité. Dans le viseur, la surface couverte par les collimateurs est donc identique au 5D. On aurait aimé une surface un peu plus large pour plus de lattitude dans la composition. En outre, par rapport à ces principaux concurrents, le module AF est un peu en retrait. Le Sony Alpha 900 propose 9 collimateurs avec 10 points d'assistance quant au Nikon D700, il offre un AF pléthorique avec 51 points.

Canon EOS 5D Mark II autofocus capteur

Le capteur AF du Canon EOS 5D Mark II.

Nous avons également mesuré le temps de mise au point du reflexavec le 24-105 mm USM entre l'infini et 80 cm. L'objectif est placé à 24 mm. Vous trouverez ci-dessous les graphiques des enregistrements sonores de la mise au point.
Sur des sujets fixes, l'autofocus se révèle assez rapide et pertinent,  même en faible lumière. Toutefois, en labo, le 5D Mark II n'a pas réussi le test de l'autofocus dans la pénombre.

canon 5d mk2 autofocus phase pleine lumiere

En pleine lumière le module AF pad détection de phase se révèle très véloce. Couplé à une optique USM (ultrasonique), il est mois de 0,2s pour faire la mise au point.

Canon EOS 5D Mark II af contraste pleine lumière

Même en pleine lumière, il faut plus de 3 secondes au système AF par contraste pour obtenir une image nette.

Canon EOS D Mark II af phase basse lumiere

En basse lumière, l'AF par différence de phase est plus lent : 1,4 s pour faire le point.

Canon EOS 5D Mark II af contraste basse lumière

En basse lumière, l'AF par contraste n'est pas plus performant. Il faut plus de 5 secondes au 5D Mk II pour réaliser le point.

En fait, c'est en mode continu (Ai Servo AF) que le module est le plus décevant. Sur plusieurs de nos tests, le 5D mk2 n'a pas réussi à tenir le point sur des sujets en mouvement. Sur l'exemple ci-dessous, le sujet est certes peu contrasté, mais sur la rafale de 10 images seules  6 sont réellement exploitables. (vous pouvez cliquer sur les images pour ouvrir la capture DDP).


Canon EOS 5D Mk2 autofocus 1

       

 

Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation